Jusqu’à 50° C en France à la fin du siècle

Une étude de chercheurs français, publiée le 19 juillet dans la revue Environmental Research Letters, annonce qu’à la fin du siècle les températures maximales enregistrées lors de vagues de chaleur pourraient atteindre  par endroits en France les 50° C, surpassant de 6° à 13° environ les records historiques. De quoi faire froid dans le dos, si l’on peut dire !

Les pics de chaleur de ces dernières semaines ont été marqués par des pointes à 38°. Et les climatologues préviennent que, quel que soit le scénario suivi par les émissions de gaz à effet de serre, « le réchauffement planétaire se poursuivra probablement pendant au moins plusieurs décennies et s’accompagnera de vagues de chaleur de plus en plus fréquentes et intenses. Cela signifie que de nombreux records de chaleur tomberont de nouveau » (Canicule et changement climatique, Météo France, 30/06/2017).
rechauffement climatique en france, source environnemental research letter
La nouvelle étude se focalise non sur des températures moyennes mais sur leurs valeurs maximales, et les 7 auteurs, provenant de l’Unité climat, environnement, couplages et incertitudes (CECI, CERFACS-CNRS), du Centre national de recherches météorologiques (CNRM, Météo France-CNRS) et de la direction de la climatologie et des services climatiques de Météo France, en dresse un tableau inquiétant. Lire la suite »

Article rédigé par Claudine

Lancement de Etats Généraux de l’Alimentation

Les Etats Généraux de l’Alimentation, annoncés pendant la campagne présidentielle, ont été lancés le 20 juillet. Ils visent, selon le Ministère de l’Agriculture « à relancer la création de valeur et en assurer l’équitable répartition, permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail par le paiement de prix justes, accompagner la transformation des modèles de production afin de répondre davantage aux attentes et aux besoins des consommateurs, et enfin promouvoir les choix de consommation privilégiant une alimentation saine, sûre et durable. »
alimentation
Organisés sous l’égide du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, ces états généraux doivent donc répondre à un double impératif : assurer un revenu décent aux agriculteurs et mieux répondre aux attentes des consommateurs, soucieux de préserver santé et environnement. Dans ce but, les travaux se dérouleront jusqu’à la mi-novembre. Ils s’organisent en deux chantiers, un premier chantier consacré à la création et à la répartition de la valeur et un deuxième chantier portant sur une alimentation saine, sûre, durable et accessible à tous. Ils compteront 14 ateliers, dont le premier, consacré à la création et à la répartition de la valeur, prévu pour une durée d’un mois, débutera fin août. Lire la suite »

Article rédigé par Claudine

100 entreprises responsables de 71 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales

Selon un rapport de l’ONG Carbon Disclosure Project (CDP), une centaine de très grandes entreprises seraient à elles seules responsables de 71 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre depuis 1988. En première ligne, bien sûr, des producteurs d’énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz).

Le rapport du CDP, réalisé en collaboration avec Climate Accountability Institute (CAI), s’appuie sur des données publiques de 1988 à 2015. Mais, alors que les chiffres officiels des émissions de gaz à effet de serre sont généralement recensés au niveau des états, cette étude recourt à des données s’inspirant d’une méthode publiée par le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat). En effet, l’ONG CAI, pour offrir une vision différente, constitue sa propre base de données qui relie émissions et sociétés. Lire la suite »

Article rédigé par Claudine

Depuis le 2 août, l’humanité vit à crédit

Jour de depassement emissions gaz à effet de serreSelon le Global Footprint Network, ONG qui calcule chaque année le jour de dépassement des capacités de la Terre, l’humanité vit à crédit en 2017 depuis le 2 août, date fatidique à laquelle l’humanité a consommé toutes les ressources que la planète peut fournir en un an et à partir de laquelle nous devons puiser dans les réserves.

Ce dépassement se situe à des dates de plus en plus précoces. EN 1992, l’ONG l’a estimé au 21 octobre, et 10 ans plus tard au 13 octobre. Mais ce décalage s’est accéléré : le 22août en 2012, le 20 en 2013, le 19 en 2014, le 13 en 2015 et le 8 l’an dernier. Pour cette année, ce seront donc 5 mois entiers à vivre à crédit : actuellement, nous consommons les ressources de 1,7 Terre… mais nous n’en avons qu’une ! Lire la suite »

Article rédigé par Claudine

Le marché des véhicules électriques et hybrides se porte bien

Plus de 20 000 véhicules électriques et hybrides rechargeables ont été immatriculés au premier semestre 2017, informe l’Avere-France (Association nationale pour le développement de la mobilité électrique), dans son baromètre des immatriculations. Porté par le succès de la dernière version de la Renault ZOE, les immatriculations de véhicules électriques enregistrent une hausse de 7,24 %, tandis que le segment de l’hybride poursuit sa croissance, en affichant un nouveau record mensuel de ventes (le deuxième consécutif).

Le segment du véhicule électrique retrouve du tonus, avec un rythme soutenu de croissance, particulièrement au mois de juin 2017 (+16,5%, par rapport au même mois en 2016). La nouvelle Renault ZOE prend à elle seule 68 % des parts de marché. Loin derrière la Nissan LEAF perd au contraire du terrain (-51 %). Viennent ensuite la BMW13 et la Smart Fortwo qui effectue un grand retour, après avoir amélioré son temps de charge et son confort de conduite plutôt que son autonomie. Lire la suite »

Article rédigé par Claudine

Salon Innovative City : l’intervention d’Eco CO2

Elodie Trauchessec et Cécile VasseurLors du Salon Innovative City, qui s’est déroulé à Nice les 5 et 6 juillet, Cécile Vasseur, chargée de mission Ecocitoyenneté de Eco CO2 en région PACA est intervenue sur une table ronde : La Côte d’Azur, Vivier de solutions Smart Grids: La première route du savoir-faire en France. L’objectif de cette table ronde était de mettre en avant différentes initiatives menées par des entreprises membres du Club Smart Grids Côte d’Azur (dont fait partie Eco CO2).

Cécile y a ainsi présenté les résultats et enseignements du projet de Tableau de Bord de l’Habitat (TBH), seul projet de la table ronde sur le domaine « consom’acteur ». L’intervention s’est faite en binôme avec Elodie Trauchessec, coordinatrice du dispositif CEE pour l’ADEME (le projet ayant en effet été en partie financé grâce aux Investissements d’Avenir). A l’issue de la table ronde, le Club Smart Grids a inauguré la « route du savoir-faire Smart Grids », publiée en ligne à ce lien. A la suite de cette intervention, elle s’est prêtée au jeu de « 3 minutes avec… », une série de vidéos réalisées lors du Salon par la CCI Nice Côte d’Azur pour présenter les entreprises participantes.

Au cours de ces quelques minutes, Cécile a présenté les activités d’Eco CO2, la maîtrise de l’énergie, avec ses deux axes : les applications techniques d’affichage et de mesure des consommations et le volet de sensibilisation et d’accompagnement. En se fondant sur l’expérimentation Tableau de Bord de l’Habitat (TBH) que nous avons menée pendant un an, en partenariat notamment avec l’ADEME, elle a ainsi pu montrer que ces deux aspects combinés permettaient d’obtenir en moyenne 7,7 % d’économies d’énergie et même jusqu’à 10 % pour les gros consommateurs.

L’entretien a ensuite porté sur l’intérêt que représentait notre participation (la première) au Salon Innovative City pour notre entreprise, et a détaillé l’importance de montrer les résultats obtenus par notre étude TBH, la première de cette ampleur menée en France, qui prouve que la complémentarité entre technique et accompagnement des consommateurs d’énergie donne des résultats positifs. Elle a aussi rappelé l’importance de cette participation pour rencontrer d’autres entreprises et contribuer ainsi à l’avancée générale dans le domaine des smart grids.

Les projets de l’entreprise ont ensuite été évoqués : déployer une offre commerciale découlant de l’expérimentation TBH envers les particuliers, continuer à développer de nouvelles solutions techniques de mesures et d’action sur les consommations d’énergie, nouer des partenariats avec de nouvelles collectivités locales, et particulièrement en région PACA où nous agissons dans les écoles depuis 4 ans déjà, avec notre programme Watty™ à l’école et enfin déployer une nouvelle offre pour les entreprises afin de les accompagner dans la réduction de leur consommation d’énergie. Cécile continue à animer de nombreux ateliers d’économies d’eau et d’énergie auprès des enfants des écoles et participe aussi au démarrage d’une offre dédiée aux entreprises (PME/PMI particulièrement), pour lesquelles beaucoup de choses restent à faire, ce qui lui tient particulièrement à cœur.

Article rédigé par Claudine

Le Conseil d’Etat suspend dans son intégralité le « décret tertiaire »

Le 28 juin, sur un recours déposé par plusieurs associations de professionnels, le Conseil d’Etat suspendait partiellement le décret du 9 mai 2017 relatif aux obligations d’amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments à usage tertiaire (dit le « décret tertiaire »). Une nouvelle décision de la haute juridiction, en date du 11 juillet le suspend dans son intégralité, car « plusieurs des critiques formulées par les requérants sont de nature à créer un doute sérieux sur la légalité de ce décret. »

Le Conseil du commerce de France, l’association Perifem et l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie avaient en effet déposé un recours contre ce décret, pourtant attendu depuis la loi Grenelle 2010. Il prévoit l’obligation de réaliser des travaux d’amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments à usage tertiaire ou dans lesquels s’exerce une activité de service public, avec un objectif de diminution de la consommation énergétique des bâtiments de 25 %. Certaines dispositions ont fait l’objet d’une suspension par le Conseil d’Etat le 28 juin, notamment en raison d’échéances impossibles à respecter : le décret « impliquait la réalisation avant le 1er juillet 2017 de rapports d’études énergétiques et de plans d’action. » Pour le reste, il avait donc sursis à statuer.

Le 11 juillet, le juge des référés du Conseil d’Etat a « fait droit à la demande qui lui était présentée » et a suspendu, dans son ensemble cette fois, l’exécution du décret du 9 mai 2017 :  Lire la suite »

Article rédigé par Claudine

R3D3 : un challenge pour sensibiliser au tri des déchets boisson

Pendant la Semaine Européenne du développement durable, s’est déroulé un challenge en entreprise, à l’initiative de Green Creative, jeune entreprise française spécialisée dans la conception, fabrication et commercialisation de solutions innovantes pour le traitement et la valorisation des déchets. Afin de sensibiliser à l’importance du tri des déchets boisson les utilisateurs d’espaces détente dans les entreprises, R3D3, une poubelle connectée de sa création, a été installée dans 6 sociétés, avec pour but d’avaler le plus de déchets boisson possible.
R3D3
Actuellement, 47 % des bouteilles plastique, 55 % des canettes et seulement 1 % des gobelets sont recyclés. Or ces déchets sont les plus importants en entreprise après le papier. De plus, les bouteilles en plastique et les canettes ont une vraie valeur économique, car 100 % recyclables. Quant aux gobelets, ces « mini-déchets » , il est essentiel de les trier à la source pour pouvoir les capter et ainsi œuvrer au développement des filières de recyclage, qui, faute de déchets, peinent à se mettre en place. Lire la suite »

Article rédigé par Claudine

Des bulletins météo des villes en 2100

L’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) et Climate Change se sont associés pour lancer une série de bulletins météo d’un style un peu spécial : des présentateurs météo y expliquent quel pourrait être le quotidien en été des habitants de grandes métropoles à la fin du XXIème siècle.

shifting citiesSi les émissions de gaz à effet de serre continuent d’augmenter, la température moyenne à la surface du globe pourrait s’élever de 4° C d’ici la fin de ce siècle. Mais quel serait le véritable impact du changement climatique sur les habitants des villes pendant la période estivale ? C’est à cette question que tente de répondre  Climate Change, organisme de recherche et de communication établi aux Etats-Unis, en utilisant deux scénarios de changement climatique, issus des travaux du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) : l’un avec un niveau d’émissions de gaz à effet de serre élevé et l’autre, modéré. Il a ainsi établi un lien entre chaque métropole et la ville du monde actuel dont la température évaluée pour 2100 est la normale. Lire la suite »

Article rédigé par Claudine

DGCCRF : toujours beaucoup d’anomalies pour l’étiquetage énergétique

etiquette energieLa Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a mené en 2016 une nouvelle enquête afin de vérifier auprès des professionnels la conformité de l’étiquetage relatif à la consommation énergétique de plusieurs types d’appareils électriques. Celle-ci révèle que près de la moitié des établissements (46 %) n’appliquent pas correctement la réglementation. De nombreux constats d’anomalie ont donc été dressés, portant essentiellement sur l’absence d’étiquetage énergétique au stade de la distribution.

En moyenne en France, chaque foyer est équipé d’une vingtaine d’appareils électroménagers et il s’en vend environ 60 millions (appareils de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire compris). La plupart doivent maintenant être munis de l’indication de consommation d’énergie et d’autres ressources (eau). Mais l’enquête réalisée l’année dernière sur 7 catégories de produits (les réfrigérateurs, les aspirateurs, les chauffe-eau et ballons d’eau chaude, les climatiseurs, les fours et hottes domestiques électriques, les lave-linge ménagers et les téléviseurs) révèle que, dans les commerces de détail comme dans les sites de vente en ligne, cette réglementation est encore trop souvent oubliée. Lire la suite »

Article rédigé par Claudine
Nous connaître | Nous contacter | Nous rejoindre | Conditions d'utilisation | Référencer votre site sur l'annuaire | Télécharger nos logos
© 2013 EcoCO2 Tous Droits Réservés
logo html5