Rappel : Semaine européenne du développement durable du 30 mai au 5 juin

logo-semaine-europeene-developpement-durableComme nous l’avions annoncé précédemment, la Semaine du Développement Durable s’est cette année européanisée et a changé de dates. Comme chaque année, différentes manifestations vont se dérouler un peu partout en France et maintenant dans toute l’Europe. En France, elle se présente cette année comme « un puissant vecteur de mobilisation au service de la transition énergétique et du changement climatique » , selon le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, qui, comme les autres années, recense toutes les opérations menées sur le territoire français.

Cette Semaine Européenne du Développement Durable (SEDD) revêt un intérêt particulier en 2015, puisque le changement climatique a été déclaré «  grande cause nationale » à l’occasion de la tenue de la COP21 à Paris en décembre prochain. Collectivités, associations, entreprises, administrations, établissements d’enseignement, centres de recherches, établissement publics, musées, fondations, organismes de gestion, etc., ont été sollicités pour s’inscrire sur le site depuis plusieurs mois. Sensibiliser aux enjeux du développement durable, apporter des solutions concrètes pour agir, inciter à l’adoption de comportements responsables sont autant d’objectifs poursuivis à travers les actions qui se déroulent.

Comme chaque année, des opérations originales prennent place dans les villes, voire dans les campagnes. Citons cette année « la gratuiterie » , qui consiste à préparez des objets en bon état et les déposer  directement les jours de gratuiterie. Si on n’a rien à déposer ? Ce n’est pas grave, on peut se servir, c’est gratuit ! La gratuiterie permet, de donner une seconde vie à des objets en bon état pour réduire nos déchets (Conseil Général, Vichy). A Troyes, c’est un concours régional de poésie, intitulé « Des mots pour notre Terre » à destination des classes de CM1-2, des collégiens et des lycéens de la Région Champagne- Ardenne qui aura lieu. Il est organisé par le Centre pour l’UNESCO, qui rassemble des jeunes issus d’horizons différents autour d’activités culturelles et artistiques, en partenariat avec ERDF.

Dans un autre registre encore, une boutique de Nantes propose des démonstrations de peintures et enduits à la chaux, afin de tout savoir sur la chaux, les pigments, de la fabrication à la réalisation. A Paris, une association « We love green » propose un festival de musique, « pionnier et engagé, pensé et conçu comme un laboratoire » , dans le respect de l’environnement. Pau se propose de faire la promotion des producteurs locaux dans un restaurant administratif : les producteurs présentent et font déguster leurs produits gratuitement ; en échange, les usagers du restaurant peuvent passer commande.

A travers ces quelques exemples, on voit que cette année encore, les acteurs locaux du développement durable n’ont pas manqué d’imagination. Le Ministère recense près de 1 500 manifestations, dans les zones urbaines, mais aussi dans les zones rurales : de quoi sensibiliser un large public et l’encourager à adopter des comportements de consommation responsables.

Source : Ministère de l’Ecologie, de Développement Durable et de l’Energie

Partager c'est aimer !

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

Nous connaître | Nous contacter | Nous rejoindre | Conditions d'utilisation | Référencer votre site sur l'annuaire | Télécharger nos logos
© 2013 EcoCO2 Tous Droits Réservés
logo html5