Stocker l’électricité solaire et éolienne, le test concluant d’EDF en Réunion

Systèmes Électriques Insulaires (SEI) est l’entité d’EDF en charge de la gestion des réseaux électriques des îles françaises (Corse et DOM). Face à la problématique permanente d’équilibre entre production et consommation d’électricité, SEI a lancé un test de stockage à grande échelle de l’électricité provenant des installations de productions solaire photovoltaïque et éolienne. C’est un enjeu majeur pour permettre d’atteindre l’objectif de 50% d’énergie renouvelable sur son parc (cf. notre récent article sur la Stratégie Nationale de Développement Durable). En effet, le caractère intermittent par nature de ces deux énergies (la nuit on manque de soleil … et la météo à ses caprices), limite actuellement leur développement afin de garantir l’équilibre du réseau électrique et éviter le risque de black-out.

Batterie NGK testé par EDF SEI sur la Réunion

SEI a mis en service en décembre dernier une énorme batterie d’une capacité de 1 MW, dans l’est de l’île de la Réunion. Installée en plein champ de canne à sucre à Bras des Chevrettes, la batterie est haute de 5m pour 15m de long. C’est une technologie japonaise développée par NGK basée sur du sodium et du souffre. Elle permet de stocker le surplus d’énergie produite sur l’île et de restituer cette énergie en période de faible production.

Après six mois de tests, EDF SEI a jugé l’expérimentation suffisamment concluante pour présenter publiquement cette innovation en juillet dernier. Thierry Pons, directeur de SEI, a déclaré :

La question de l’énergie ne se pose pas dans les mêmes termes sur les îles et sur les continents. Nous devons gérer des réseaux insulaires qui ne sont pas interconnectés à d’autres, qui doivent répondre à une forte croissance de la consommation et où le prix de revient de l’électricité est élevé. Le stockage des énergies renouvelables intermittentes est un défi pour les années à venir.

Le coût annoncé de ce test est de 3,5 M€ et SEI a bénéficié d’une subvention de l’Ademe d’1,2 M€.

Ce nouveau moyen de stockage est donc une innovation majeure pour les réseaux insulaires mais il faudra encore plusieurs années de tests avant de crier victoire. Patientons donc mais avec optimisme !

Sources : EDF SEI (Systèmes Électriques Insulaires), Journal de l’île de la Réunion, Les Echos du lundi 12 juillet, ville de Saint-André

Partager c'est aimer !

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

4 Commentaires à “Stocker l’électricité solaire et éolienne, le test concluant d’EDF en Réunion”

  1. Arshi dit :

    EDF Energies Nouvelles R parties se rrncoefe sur le march des nergies renouvelables r parties avec l augmentation de sa participation de 20 51 dans le capital du groupe Photon Power Technologies sp cialiste du solaire photovolta que. Cr en 2006 le groupe Photon Power Technologies commercialise et installe des solutions de production d lectricit par panneaux photovolta ques pour les clients r sidentiels les entreprises et les collectivit s territoriales.

Laisser un commentaire

*

Nous connaître | Nous contacter | Nous rejoindre | Conditions d'utilisation | Référencer votre site sur l'annuaire | Télécharger nos logos
© 2013 EcoCO2 Tous Droits Réservés
logo html5