Des émissions de CO2 quasiment stables dans le monde en 2014

emissions de co2

Selon une étude du Commissariat Général au Développement Durable (CGDD), les émissions de CO2 ont connu une quasi-stabilité dans le monde en 2014. Si elles ont tendance à baisser dans les pays développés, elles connaissent une légère hausse dans les pays en développement. Mais la hausse moyenne s’établit en dessous de la moyenne observée depuis 2000 (0,5 % contre 2,5 % de moyenne).

Les émissions comptabilisées sont liées à la combustion d’énergie fossile et aux procédés industriels, mais elles excluent celles dues à l’utilisation des terres, leurs changements et la forêt. Elles représentent cependant 85 % des émissions dans le monde. Les émissions de CO2 ont atteint 35,7 milliards de tonnes en 2014 et la combustion du charbon est responsable de près de 42 % de ce total. Cependant les émissions par habitant diminuent légèrement (0,7 %).

La faible hausse des émissions de CO2 en 2014 (0,5 %), en quasi-stabilité donc, ne doit cependant pas cacher que les émissions sont supérieures de 58 % à celles de 1990, année de référence pour le protocole de Kyoto. La plus grande partie provient de la combustion des énergies fossiles : outre les 42 % dus au charbon, 31 % proviennent de la combustion du pétrole et 18 % du gaz naturel.

Plus du quart des émissions mondiales incombent à la Chine (29,6 %), premier pays émetteur devant les Etats-Unis (15 %). Si on y ajoute l’Europe (UE-28) avec 9,6 % dans son ensemble et l’Inde (6,6 %), on arrive avec ces quatre émetteurs à 61 % du total des émissions mondiales. Mais pour 2014, c’est l’Inde qui a le plus contribué à la croissance des émissions mondiales, une place qui revenait régulièrement à la Chine au cours de la dernière décennie.

Pour l’Europe, les émissions baissent de 5,4 % en 2014, par rapport à l’année précédente. Cela s’explique en grande partie par des hivers beaucoup moins rigoureux que la moyenne, une faible croissance économique et un renforcement des politiques environnementales. Par rapport à 1990, les émissions de l’UE-28 ont diminué de 21 %.

Rapportées à la population mondiale, les émissions se montent à 4,9 tonnes de CO2 par habitant en moyenne, ce qui représente une légère baisse (0,7 %) par rapport à 2013. Mais un certain rattrapage s’exerce entre les pays hors annexe 1 et les autres. Les émissions par habitant en Chine dépassent maintenant le niveau de l’UE-28 (7,6 t/habitant pour la Chine contre 6,7 t dans l’UE). En Inde, si elles ont beaucoup augmenté au cours de ces dernières années, elles restent cependant comparativement faibles (1,8 t de CO2 par habitant), alors que pour le continent africain dans son ensemble, elles demeurent stables (autour de 1 t). Par contre, ce ratio reste très élevé aux Etats-Unis.

Le CGDD note par ailleurs que l’intensité d’émission de CO2, par rapport au PIB, baisse notablement dans le monde en 2014 et que la baisse de l’intensité énergétique a freiné la croissance des émissions mondiales depuis 1990.

Source : CGDD

Partager c'est aimer !

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Un Commentaire à “Des émissions de CO2 quasiment stables dans le monde en 2014”

  1. Des émissions de CO2 quasiment stables d... dit :

    […] La faible hausse des émissions de CO2 en 2014 (0,5 %), en quasi-stabilité donc, ne doivent cependant pas cacher que les émissions sont supérieures de 58 % à celles de 1990, année de référence pour le protocole de Kyoto.  […]

Laisser un commentaire

*

Nous connaître | Nous contacter | Nous rejoindre | Conditions d'utilisation | Référencer votre site sur l'annuaire | Télécharger nos logos
© 2013 EcoCO2 Tous Droits Réservés
logo html5