« Si j’étais président de la République » : des enfants proposent…

si j'étais présidentA l’occasion des élections présidentielles, le journal Mon Quotidien a demandé aux enfants de 10 à 14 ans auxquels il s’adresse de travailler sur le thème « si j’étais président de la République. » Les enfants devaient présenter en ligne les 10 premières décisions qu’ils prendraient en arrivant à ce poste.

Si l’égalité et la fraternité arrivent en tête de leurs idées, ils n’en oublient pas pour autant les nouvelles technologies – puisque les élèves d’un établissement propose d’interdire l’école et d’implanter « des puces dans le cerveau des enfant pour qu’ils sachent déjà tout » – ni l’environnement ni le développement durable.

Ce sont d’abord les animaux auxquels pensent nos chères têtes blondes : « Je signerais des papiers avec les autres pays pour assurer la protection de tout animal en danger » propose Héloïse (10 ans), tandis qu’une classe de CE1 souhaite nommer « un ministre des Animaux sauvages et un secrétaire spécial pour les ours ». Sur les zoos, les avis sont partagés : si Charlotte (8 ans) se contente de faire « mener des enquêtes dans les zoos pour voir comment les animaux sont traités », Olivia (10 ans) a des méthodes plus radicales et préfèrent arrêter « de mette les animaux dans les zoos » et au contraire de les en faire sortir.

Dans la même inspiration, Antoine (11 ans) suggère d’arrêter tous les braconniers et une classe de CM1-CM2 propose de demander « aux Français de devenir végétariens pour tuer moins d’animaux ». D’ailleurs pour Anaïs (10 ans), l’alimentation, c’est dans les jardins qu’on la trouve : elle voudrait « construire un jardin avec des pommiers, des salades et des aliments qu’on aurait le droit de prendre gratuitement. »  Et Jade (10 ans) voudrait que l’on mange bio à la cantine. Mais pour les fruits et légumes, il y aura un petit problème avec Marius (8 ans) qui a une proposition très originale : « J’interdirais de faire mal aux plantes ». Anna et Chloé (11 et 13 ans) sont plus tolérantes : « A chaque fois qu’un arbre serait coupé, il faudrait en replanter 2 ».

Pour réduire les déchets, Zoé (10 ans) suggère de rendre « obligatoire d’avoir une poule chez soi pour avoir moins de déchets » et Lola (9 ans) propose de supprimer « tous les emballages qui ne servent à rien, comme ceux des yaourts par exemple ». D’ailleurs, selon Coline (12 ans), « tout le monde devrait avoir un bac à compost, une petite éolienne et un panneau solaire chez lui », en quelque sorte l’équipement de base du parfait petit écolo.

Car l’énergie fait bien aussi partie des préoccupations des enfants. Certains pensent aux énergies renouvelables, comme Jules (10 ans) : « Je ferais fonctionner les lampadaires à l’énergie solaire », mais pour Thaïs (10 ans), il vaut mieux commencer par des économies : « Je réduirais l’électricité inutile. La nuit, par exemple, certains magasins restent allumés alors qu’ils sont fermés. ». Economies d’énergie, mais d’eau aussi, et Rose pense à des mesures drastiques : « Je voudrais limiter la quantité d’eau disponible chaque jour pour éviter le gaspillage. » Pourtant Mathéo et Baptiste lui verraient bien une autre utilisation : « On créerait des moteurs pour les voitures qui fonctionneraient à l’eau à la place de l’essence ».

Il est sûr que cela polluerait moins, autre sujet que les enfants n’oublient pas. Maelys (10 ans) mettrait ainsi « des amendes aux entreprises qui polluent trop et des récompenses aux entreprises qui ne polluent pas ». La proposition de Jeannette (10 ans) va d’ailleurs dans le même sens : « Je réduirais les impôts des gens qui font des efforts pour moins polluer. »

Pour la protection de la nature, Flora (11ans) a l’idée d’inventer « comme nouveau métier : la police de la nature ». Les propositions d’Aya (11 ans) qui veut faire « des écoles écolos dans chaque ville » et de Zélie (8 ans) qui veut créer  « des villages 100 % écologiques » sont complémentaires. Si Maélya (9 ans) propose de construire des maisons sur la lune, Tibère (11 ans) se montre plus pragmatique : « J’arrêterais les recherches sur de lointaines planètes ou la vie est peut-être possible et j’utiliserais l’argent pour sauver notre planète. »

Source : Mon Quotidien

 

Partager c'est aimer !

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

Nous connaître | Nous contacter | Nous rejoindre | Conditions d'utilisation | Référencer votre site sur l'annuaire | Télécharger nos logos
© 2013 EcoCO2 Tous Droits Réservés
logo html5