L’Élysée lance un site web destiné aux chercheurs sur le climat #makeourplanetgreatagain

MAKE OUR PLANET GREAT AGAINEn réponse à la décision américaine de se retirer de l’accord de Paris, le Président de la République a lancé début juin une plateforme internet pour attirer en France des chercheurs sur le climat, Make our planet great again, cordonnée par le Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire.

« Pour faciliter l’engagement de toutes celles et de tous ceux qui souhaitent s’investir dans des projets en faveur de la protection de la planète » , Emmanuel Macron a donc lancé un appel aux chercheurs et aux enseignants, aux entrepreneurs, aux associations et aux ONG, aux étudiants et à toute la société civile à se mobiliser et à rejoindre la France pour mener la lutte contre le changement climatique : « Cette plateforme vise à faciliter la mobilisation pour la protection de notre planète de celles et de ceux qui souhaitent s’investir dans des projets, poursuivre des recherches, entreprendre, rechercher des financements ou s’installer en France. »

Cette plateforme, en anglais seulement, appelle les personnes intéressées à s’installer en France pour y développer des projets sur le climat : « C’est une démarche inédite » avance l’Elysée « pour mener le combat contre le réchauffement climatique et affirmer le leadership de la France. » Cette contre-offensive médiatique a été développée en quatre jours seulement, pour un coût de 22 000 €. Selon l’Elysée, « Coordonné avec les ministères de la Transition écologique et solidaire, de l’Europe et des Affaires étrangères, de l’Économie, et de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et porté par Business France, ce site Internet, développé en anglais et en français, offre un seul et même outil, ambitieux, pratique et pragmatique. » La partie française n’est a priori pas encore développée.

Le site se présente tout simplement. Il s’ouvre sur le discours du Président de la République et propose 5 étapes (activité, pays d’origine, raison personnelle de s’engager dans la lutte contre le changement climatique, travaux actuels, espoir), avant de demander une inscription nominative pour plus d’information et de renvoyer à Business France.

Un appel très large donc pour attirer en France ceux qui veulent œuvrer pour le climat, mais tout particulièrement destiné aux chercheurs américains qui pâtissent des positions climatosceptiques de leur administration et des menaces de coupes financières sur les programmes scientifiques. Cependant, relève Le Monde, ce projet comporte des zones d’ombre : « Comment attirer en France des talents rémunérés quatre fois plus de l’autre côté de l’Atlantique ? Combien d’ouvertures de postes envisager dans le contexte actuel de rigueur budgétaire ? Quelles limites fixer pour maîtriser le flux des dossiers de candidature ? L’Elysée n’est pas en mesure, pour le moment, de répondre à ces questions. »

Sources : Elysée, Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, Le Monde

Partager c'est aimer !

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

Nous connaître | Nous contacter | Nous rejoindre | Conditions d'utilisation | Référencer votre site sur l'annuaire | Télécharger nos logos
© 2013 EcoCO2 Tous Droits Réservés
logo html5