Des smartphones pas si smart pour l’environnement

SmartphonesL’ADEME et France Nature Environnement (FNE) viennent de publier le guide Les impacts des smartphones – Des téléphones pas si smart pour l’environnement. Il vise à offrir au grand public un décryptage des impacts écologiques de ces appareils, mais aussi à donner des astuces pour les utiliser mieux et donne 5 conseils simples pour changer ses habitudes.

Un lourd bilan environnemental

7 milliards de smartphones ont été vendus dans le monde en 10 ans, avec des impacts très importants sur l’environnement. Ils s’étendent tout au long de leur cycle de vie, mais les trois quarts de leur empreinte environnementale seraient concentrés, selon l’ADEME, dans leur phase de fabrication.

Le problème qui se pose particulièrement aujourd’hui concerne l’extraction des minerais que l’on retrouve sous forme de métaux dans ces téléphones. Il faut en effet 70 kg de matières naturelles pour en produire un. Et cette production a des conséquences multiples : destruction d’écosystèmes, pollutions diverses – sur l’eau par exemple en raison de l’usage intensif de procédés d’extraction chimique – et activités métallurgiques très impactantes et énergivores. Sans compter sur la courte vie de l’appareil que nous remplaçons en moyenne tous les deux ans !

A cela s’ajoutent de lourdes conséquences sociales et éthiques : conditions des travailleurs souvent déplorables et violant les droits humains fondamentaux, conflits armés pour l’extraction des minerais aux dépens des populations locales.

Et des conseils pour agir à son niveau

FNE conseille de faire des choix plus durables et d’adopter de meilleures pratiques d’utilisation en suivant 5 conseils qui permettront aux consommateurs d’agir à leur échelle :

1- Ne pas se décider trop vite, bien se renseigner sur les offres, connaître ses besoins pour éliminer l’inutile et éviter les téléphones avec de trop grands écrans.

2- Acheter durable : choisir un téléphone d’occasion ou location pour un emploi temporaire, porter son choix sur un appareil conçu pour durer (batterie amovible par exemple) et se renseigner sur la disponibilité des pièces détachées.

3- Chouchouter son smartphone, bien le protéger avec une housse ou une coque et un film transparent pour l’écran, éviter de le laisser surchauffer et le charger avant que la batterie soit vide.

4- Tenter la réparation en cas de besoin : à moins de 2 ans, la garantie légale s’applique, sinon faire appel au SAV du constructeur ou à un réparateur indépendant de proximité ou encore essayer de le faire soi-même avec l’aide d’un tutoriel en ligne.

5- Ne pas laisser le téléphone dormir dans un tiroir. On ne collecte que 15 % des téléphones en fin d’usage alors qu’au moins 30 millions d’appareils dorment dans les tiroirs ! Il vaut mieux lui offrir tout de suite une seconde vie : le vendre ou le donner ou encore le déposer dans un point de collecte.

Sources : ADEME, FNE

Partager c'est aimer !

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

Nous connaître | Nous contacter | Nous rejoindre | Conditions d'utilisation | Référencer votre site sur l'annuaire | Télécharger nos logos
© 2013 EcoCO2 Tous Droits Réservés
logo html5