Réseaux électriques intelligents : un rapport RTE

Etude RTE smart-grid 2017RTE (Réseau de Transport d’Electricité) étudie depuis 2015, sur demande des ministères de l’Environnement et de l’Economie, l’impact d’un déploiement optimal de solutions de flexibilité smart grids (ou réseaux intelligents) sur l’équilibre offre-demande, le système électrique et l’environnement. Le rapport Réseaux Electriques Intelligents vient de paraître et décrit comment les solutions de flexibilité smart grids peuvent contribuer de manière structurelle à la transition énergétique.

Ces analyses ont été menées dans le but d’identifier le déploiement pertinent d’un ensemble de solutions smart grids : stockage sur batteries ou par utilisation du potentiel hydraulique (STEP : stations de transfert d’énergie par pompage), pilotage de la demande dans le secteur industriel ou résidentiel, modulation de la puissance des éoliennes en fonction de l’état du réseau (écrêtement de production). Alors que jusqu’à présent les études publiées reposaient sur des évaluations solution par solution, ces nouvelles analyses donnent un aperçu des différentes combinaisons possibles.

En se basant sur le scénario nouveau mix du Bilan prévisionnel 2014 de RTE, l’espace économique pour les smart grids pourrait atteindre 9 GW à l’horizon 2030. Dans ce cadre, les filières étudiées contribueraient de manière importante à l’atteinte des objectifs publics (accroissement de la part des énergies renouvelables et diminution de la part du nucléaire) de manière économique.

Les résultats de l’étude montrent que :

  1. Même à l’horizon 2030, la gestion de la pointe électrique constitue le principal espace économique des flexibilités smart grids en France.
  2. La place économiquement pertinente des solutions de flexibilité smart grids croît avec l’émergence des besoins pour assurer la sécurité d’approvisionnement.
  3. Ce besoin peut être couvert par un panachage des différentes solutions smart grids (stockage par batterie ou par STEP, modulation de la demande dans le secteur industriel ou résidentiel).
  4. Les flexibilités déployées – indépendamment de leur niveau de raccordement – peuvent réduire modérément les besoins d’investissement dans le réseau de transport.
  5. Les bénéfices économiques pour la collectivité sont importants : le déploiement des smart grids peut s’effectuer dans l’intérêt du consommateur et pour accompagner la transition énergétique.
  6. Le déploiement des smart grids permet de réduire de manière modérée les émissions du système électrique français, y compris en intégrant dans l’analyse, le cycle de vie des matériels.

Enfin, un tel déploiement de solutions de flexibilité smart grids permettrait  d’éviter la construction de nouvelles centrales de production thermiques (nécessaires pour pallier la baisse du nucléaire et venir en complément des énergies renouvelables), les importations de combustibles et la construction de nouvelles lignes électriques. Elles pourraient ainsi générer 400 M€ d’économie par an.

Source : RTE

Partager c'est aimer !

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

Nous connaître | Nous contacter | Nous rejoindre | Conditions d'utilisation | Référencer votre site sur l'annuaire | Télécharger nos logos
© 2013 EcoCO2 Tous Droits Réservés
logo html5