Economies d’énergie : Besançon joue la carte de la prise de conscience

maison camera infra-rougeLe Conseil Municipal de la ville de Besançon (Doubs) a compris que, pour faire économiser de l’énergie à ses administrés, il convient avant tout de les sensibiliser à leur propre consommation et aux gaspillages dont ils sont, généralement inconsciemment, à l’origine. Il a donc voté l’achat de 3 caméras thermiques et de 200 wattmètres, que la mairie mettra à disposition des habitants dès la mi-novembre.

Estimant que 15 à 20 % d’économies sont possibles en aidant les foyers à modifier leur comportement, la mairie explique :

Les wattmètres permettront de mesurer les consommations et les coûts d’électricité des appareils électriques ainsi que la quantité de CO2 émise. Les caméras thermiques permettront aux emprunteurs de détecter les fuites d’énergie dans leur habitat.

Ces équipements, accompagnés d’une petite formation indispensable à leur utilisation, vont ainsi tourner dans les foyers de la ville pendant tout l’hiver. Pas de quoi, certes, transformer les habitants en spécialistes, mais une aide précieuse pour leur faire prendre conscience des améliorations possibles. Les données recueillies permettront à des professionnels de conseiller les ménages en leur proposant des solutions ou des appareils adaptés à leur cas précis. Il s’agit là d’une initiative originale pour encourager les habitants à mieux isoler leurs logements et à s’équiper en appareils électriques moins gourmands en énergie à l’usage. L’objectif affiché est de faire réduire, dès cette année, les factures de gaz et d’électricité, malgré la hausse des prix de ces énergies.

Après s’être attaquée à l’éclairage public (cf notre article du 3 avril) et à la réduction du volume des déchets ménagers (cf notre article du 1er avril), la ville demande maintenant la participation de  tous les habitants pour remplir ses objectifs pour 2020 : faire baisser de 20 % la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre. Il ne reste plus à Besançon qu’à s’engager dans notre démarche T’es au courant ? ils en sont déjà très proches.

Sources : Rhône Habitat Conseil (image), le Journal Développement Durable, Innovcity, France 3 Franche-Comté

Partager c'est aimer !

Étiquettes : , , , , , , , ,

Un Commentaire à “Economies d’énergie : Besançon joue la carte de la prise de conscience”

  1. Immo dit :

    Bonjour, j’ai lu votre article avec un grand intérêt. Il y a donc quelque chose que je comprends pas.

    La ville de Besançon fait la promotion des énergies « propres » pour économiser sur le CO2. Mais, en même temps, elle installe une chaufferie à bois qui pollue quand même ! Est-ce que le CO2 ne prend pas trop d’importance maintenant par rapport à d’autres particules qui polluent ou au concept même d’énergie renouvelable (le bois en l’occurrence) ?
    Pour la chaufferie de Besançon-Planoise : http://reseaux-chaleur.cerema.fr/chaufferie-bois-besancon-planoise

Laisser un commentaire

*

Nous connaître | Nous contacter | Nous rejoindre | Conditions d'utilisation | Référencer votre site sur l'annuaire | Télécharger nos logos
© 2013 EcoCO2 Tous Droits Réservés
logo html5