Energies renouvelables : des records de puissance installée et 1,2 millions d'emplois en Europe

En 2012, malgré la crise économique et un recul des marchés en Europe et aux Etats-Unis, les énergies renouvelables, photovoltaïque et éolien en tête, ont continué un développement soutenu dans le monde, et représentaient au total quelque 1,2 million d'emplois en Europe.

Ainsi, le parc installé de panneaux photovoltaïques a franchi le seuil des 100 GW raccordés dans le monde, comptant plus de 30 GW pour la seule année 2012, selon les chiffres de l’EPIAEPIA (European Photovoltaic Industry Association, association européenne de l’industrie photovoltaïque) qui souligne que « cette capacité globale à récolter l’énergie du solaire produit autant d’électricité en un an que 16 centrales à charbon ou de réacteurs nucléaires de 1 GW chacun. » Malgré les difficultés rencontrées (aides publiques réduites, crise économique), le parc photovoltaïque a presque répété son record de 2011 (31 GW installés) et a permis d’éviter l’année dernière l’émission de 53 millions de tonnes de CO2 (autrement dit ce qu’émettent chaque année 8,8 millions de français, ou 5,3 millions d’Allemands). Même si l’Europe recule, elle reste quand même le premier marché avec 17 GW raccordés l’année dernière (Allemagne largement en tête, puis Italie et France).

L’énergie éolienne (282,5 GW d’installations au total dans le monde) a quant à elle connu une croissance de 19 % en 2012, mais a surtout été multipliée par 3 en 5 ans, et par 9 en 10 ans. Le parc éolien à pleine puissance équivaudrait à 175 réacteurs nucléaires, mais produit réellement autant d’électricité qu’une centaine de centrales conventionnelles à 1,6 GW chacune. Trois territoires sont principalement concernés : la Chine, avec 30 % des nouvelles capacités soit 13,2 GW, les Etats-Unis, avec 29 % soit 13,1 GW et l’Europe avec 26 % soit 11,6 GW. En termes de puissance installée, l’Union Européenne reste en tête (31,5 % du total) devant la Chine (26,8 %) et les Etats-Unis (21,2 %).

Pour l’Europe seule, les énergies renouvelables représentaient en 2011, plus de 1,2 million d'emplois, où le photovoltaïque – la biomasse et l’éolien se taillent la meilleure part – malgré un recul qui commence à se faire sentir, notamment en France.  Le photovoltaïque employait cette année-là 312 000 personnes en Europe, dont plus du tiers en Allemagne. Pour l’éolien, cela représente 270 000 personnes – mais pas plus de 20 000 salariés en France – alors que 274 000 consacrent leurs activités à la filière bois. Le reste se partage principalement entre la géothermie, le solaire thermique et la petite hydroélectricité.

Sources : Le Monde, Batiactu

Partager c'est aimer !

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

Nous connaître | Nous contacter | Nous rejoindre | Conditions d'utilisation | Référencer votre site sur l'annuaire | Télécharger nos logos
© 2013 EcoCO2 Tous Droits Réservés
logo html5