COP23 : une cinquantaine d’entreprises allemandes appellent à la sortie du charbon

samedi, 11 novembre 2017

centrale electrique fonctionnant au charbonAlors que la COP23 bat son plein à Bonn (Allemagne), une cinquantaine d’entreprises allemandes, dont deux énergéticiens, demandent, dans un manifeste à leur futur gouvernement, un plan de sortie rapide du charbon. Cet appel en suit un autre, d’un groupe d’industriels.

Alors que le charbon assure 40 % des besoins en électricité du pays, 51 entreprises, et pas des moindres, se sont unies pour signer un appel à la sortie rapide du charbon. On trouve parmi elles de très grosses entreprises telles que Siemens, Adidas, Puma, Deutsche Telekom, l’opérateur de la bourse Deutsche Börse, SAP, la Deutsche Bahn, Metro et Aldi Süd, ainsi que des fédérations économiques et écologistes… et deux des principaux énergéticiens outre-Rhin EnBW et E.ON. Ces entreprises représentent 400 000 emplois en Allemagne, et 1,5 million dans le monde, et leur chiffre d’affaires (300 milliards d’euros) équivaut au budget de la République Fédérale, ce qui donne une idée du poids qu’elles peuvent avoir sur les décisions. (suite…)

Article rédigé par Claudine

La Chine envisage d’interdire les voitures à moteur thermique

vendredi, 15 septembre 2017

vers l'interdiction des véhicules thermiques en Chine ?La Chine, premier marché mondial de l’automobile avec plus de 28 millions d’unités vendues par an, a annoncé envisager une interdiction de la production et de la vente des véhicules à moteur thermique sur son territoire, sans toutefois annoncer dans l’immédiat de date butoir. Une annonce qui pourrait cependant fortement accélérer le marché mondial, et les constructeurs chinois ont quant à eux tout à y gagner.

La France et le Royaume-Uni ont déjà annoncé vouloir interdire les moteurs à essence d’ici 2040. Mais ces marchés ne représentent que deux millions de véhicules neufs chaque année. Pas de quoi pousser l’industrie mondiale à abandonner la construction des voitures à moteur thermique. Mais il n’en va pas de même si la Chine s’en mêle : « Si la Chine dit que les moteurs à combustion interne, c’est fini, le reste du monde suivra parce que le reste du monde ne peut pas perdre le marché chinois” explique à l’AFP Bill Russo, expert automobile pour le cabinet de conseil Gao Feng, basé à Shanghai. En effet, son marché, parti de rien il y a 20 ans, passera d’ici 2024, selon les estimations du cabinet AlixPartners, à 42 millions d’unités. (suite…)

Article rédigé par Claudine

SOliHA : Les Français et le logement

jeudi, 29 juin 2017

La Fédération SOliHA (Solidaires pour l’Habitat) a publié les résultats d’un sondage qu’elle a demandée à Harris Interactive sur « les Français et le logement. » Celui-ci a été mené en mai auprès de 1 019 personnes, représentatives des Français âgés de 18 ans et plus.
enquête Harris interactive pour la fédération SoliHa : les français et leur logement
SOliHA cherche ainsi à répondre à la question : quel regard les Français portent-ils sur les différents enjeux associés au logement, à la fois en tant qu’habitant et en tant que citoyen ? Quelques éléments ressortent particulièrement : confort et cherté sont étroitement associés chez des Français qui restent attachés à des principes forts, mais qui ont un a priori bienveillant pour des solutions innovantes.

Confort, mais aussi cherté et travaux

Spontanément, les Français associent leur logement à l’idée du confort, de lieu agréable et de bien-être, mais cela ne les empêche pas d’y associer aussi les notions de cherté, de travaux et d’impôts. Plus précisément ce sont les difficultés financières qui sont identifiées comme les principaux problèmes liés au logement pour plus de 60 % : elles proviennent de l’état général et de la température pour la majorité (et pour les deux tiers, cela représente des problèmes importants), de la superficie insuffisante ou de l’humidité. Les Français jugent donc prioritaires l’amélioration de l’isolation thermique de leur logement actuel. (suite…)

Article rédigé par Claudine

« Si j’étais président de la République » : des enfants proposent…

samedi, 10 juin 2017

si j'étais présidentA l’occasion des élections présidentielles, le journal Mon Quotidien a demandé aux enfants de 10 à 14 ans auxquels il s’adresse de travailler sur le thème « si j’étais président de la République. » Les enfants devaient présenter en ligne les 10 premières décisions qu’ils prendraient en arrivant à ce poste.

Si l’égalité et la fraternité arrivent en tête de leurs idées, ils n’en oublient pas pour autant les nouvelles technologies – puisque les élèves d’un établissement propose d’interdire l’école et d’implanter « des puces dans le cerveau des enfant pour qu’ils sachent déjà tout » – ni l’environnement ni le développement durable.

Ce sont d’abord les animaux auxquels pensent nos chères têtes blondes : « Je signerais des papiers avec les autres pays pour assurer la protection de tout animal en danger » propose Héloïse (10 ans), tandis qu’une classe de CE1 souhaite nommer « un ministre des Animaux sauvages et un secrétaire spécial pour les ours ». Sur les zoos, les avis sont partagés : si Charlotte (8 ans) se contente de faire « mener des enquêtes dans les zoos pour voir comment les animaux sont traités », Olivia (10 ans) a des méthodes plus radicales et préfèrent arrêter « de mette les animaux dans les zoos » et au contraire de les en faire sortir. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Prioriterre : la fin d’une belle aventure

samedi, 13 mai 2017

logo prioriterreCréée il y a près de 35 ans en Haute-Savoie, l’ONG environnementale Prioriterre se voit obligée de cesser son activité. Très active dans la sauvegarde de la planète, la lutte contre le réchauffement climatique et les économies d’énergie, l’association est connue pour porter, entre autres, depuis 2008, le défi « Familles à énergie positive. »

« Quand une aventure s’achève, il faut regarder le chemin parcouru et être fiers des actions menées... » précise le communiqué de Prioriterre annonçant sa disparition. Et fière, elle l’est à juste titre : si l’aventure a commencé localement où elle a perduré toutes ces années auprès de collectivités, des entreprises et des particuliers, son action « Familles à énergie positive » a maintenant essaimé partout en France. Depuis sa création en 2008, plus de 35 000 familles sur tout le territoire ont participé à ce premier concours d’économies d’énergie à grande échelle. « L’équipe salariée et les administrateurs ont toujours cherché à développer des projets novateurs, simples et concrets, pour faire avancer la transition énergétique. » (suite…)

Article rédigé par Claudine

CLER : 10 propositions pour accélérer la transition énergétique

jeudi, 13 avril 2017

ensemble accélérons la transition énergétiqueLe CLER-Réseau pour la transition énergétique, souhaitant accélérer la transition énergétique qui constitue une solution très positive aux crises économiques, sociales et environnementales, formule 10 propositions  concrètes, issues d’acteurs de terrain qui mènent des projets en faveur des énergies renouvelables, des économies d’énergie et de la lutte contre la précarité énergétique. Celles-ci une fois mises en œuvre permettraient un changement plus rapide de modèle énergétique.

Selon le CLER (Comité le Liaison de Energies Renouvelables), la transition énergétique peut favoriser la sécurité et la résilience, l’activité économique et la balance commerciale, le pouvoir d’achat et l’emploi, la lutte contre la précarité et le droit pour tous à un logement décent, la qualité de vie et la santé, le développement local et l’aménagement du territoire, l’environnement et le climat, la qualification professionnelle et la promotion sociale, et la démocratie et la citoyenneté.

Les 10 mesures prioritaires à prendre sont les suivantes : (suite…)

Article rédigé par Claudine

Enercoop : lancement d’une offre « Economies d’Energie »

mardi, 28 février 2017

Le fournisseur coopératif d’électricité 100 % renouvelable Enercoop annonce le lancement de son offre de services « Economies d’Energie » qui vise  à accompagner des particuliers comme des professionnels dans la maîtrise de leur consommation d’électricité. Les coopératives du réseau proposent dès maintenant des services permettant de réduire sa consommation, et donc sa facture, d’énergie.

Enercoop veut œuvrer « à faire [sa] part pour une transition énergétique citoyenne » et s’appuie pour cela sur le scénario NegaWatt. Celui-ci joue sur trois fondements : la sobriété énergétique, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables. L’offre « Economies d’Energie » veut agir sur les leviers de la sobriété et de l’efficacité énergétiques. Pour cela, elle s’adresse à tous, particuliers ou professionnels (mais pas tous dans un premier temps), clients ou non du fournisseur.
Le wiki de l'énergie (suite…)

Article rédigé par Claudine

Les écoliers de Malaunay font connaissance avec Watty

vendredi, 6 janvier 2017

MalaunayComme de nombreux écoliers en France et notamment déjà un certain nombre sur la Métropole Rouen Normandie, les écoliers de Malaunay (Seine Maritime), élèves des CE 1 et 2 et des CM 1 et 2, vont très bientôt faire connaissance avec notre mascotte, Watty, et le programme éponyme, dans lequel leur commune s’est récemment engagée. Ils vont ainsi devenir acteurs des économies d’énergie dans l’école Olivier-Miannay et ambassadeurs dans leur famille pour permettre à leurs parents de réduire leurs factures énergétiques.

Engagés dans le programme Watty™ à l’école, les élèves de l’école Olivier-Miannay participeront ainsi aux ateliers que nous avons créés et qui sont animés dans leur région par des animateurs de l’association CARDERE, qui prouvent quotidiennement que l’éducation à l’environnement et au développement durable peut se faire de façon ludique. Ils participeront également aux événements organisés pour les écoles utilisant le programme, comme leurs camarades de Seine-Maritime, des Alpes-Maritimes, des Pyrénées Orientales, de l’Oise, de la Corse, de la Martinique et de La Réunion, tel le concours d’expression artistique traditionnellement organisé à partir de mars depuis 3 ans. (suite…)

Article rédigé par Claudine

CUBE 2020 : les résultats de la seconde édition

jeudi, 20 octobre 2016

cube 2020L’IFPEB (Institut Français pour la Performance du Bâtiment) a récompensé le 11 octobre les lauréats du concours CUBE 2020 (Concours Usages Bâtiment Efficace), qui valorise les économies d’énergie obtenues par les utilisateurs dans les bâtiments publics et privés. Cette deuxième édition montre qu’un concours permet de mobiliser tous les occupants d’un bâtiment, jusqu’aux services techniques et aux propriétaires, favorisant et catalysant ainsi les actions d’optimisation partagée.

Ce concours a réuni pour sa deuxième édition 123 bâtiments tertiaires pendant un an : ils ont mesuré les économies d’énergie obtenues par rapport aux trois années précédentes et ont concouru dans des catégories spécifiques en fonction de la professionnalisation de leur suivi (bâtiments certifiés en exploitation ou pas), de leur taille (de la PME aux grands sièges d’entreprises) ou encore de leur usage (bureau, enseignement…) et une nouvelle catégorie dédiée aux bâtiments publics.

Les résultats sont probants et en progression par rapport à la première édition du concours : les bâtiments ont réalisé ensemble 12 % d’économies d’énergie annuelles et une quinzaine d’entre eux se situent entre 20 % et 38,5 % d’économies. Entre juillet 2015 et juin 2016, le nouveau CUBE 2020 a permis une économie de 25 millions de kilowattheures à l’ensemble des participants, soit l’équivalent de 3 750 000 €. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Linky…

vendredi, 24 juin 2016

canardPC dossier LinkyCanard PC, dans son numéro d’avril-mai 2016, propose une grande enquête technique, intitulée Qui a peur de Linky ? concernant le compteur électrique communicant d’ERDF, devenue depuis Enedis, qui sera à moyen terme installé dans tous les foyers français. Une enquête intéressante à plus d’un titre, puisque, si elle tord le cou à un certain nombre d’idées reçues, elle n’en met pas moins en lumière certaines zones d’ombre qui subsistent.

Ainsi, le journal commence d’abord par expliquer comment fonctionnent les nouveaux réseaux intelligents de distribution d’électricité (Smart Grid), avant de détailler précisément le projet, ses répercutions et son financement. Il propose ensuite une analyse technique détaillée des « entrailles » d’un compteur Linky, en passant à la loupe chacun de ses composants internes. Il passe ensuite en revue toutes les polémiques actuelles, en particulier celles liées à la santé et à la vie privée, afin de démêler le vrai du faux : « Que vous apportera Linky exactement ? Comment fonctionne-t-il ? Peut-il devenir un mouchard numérique ? Provoque-t-il la sclérose en plaques, la maladie d’Alzheimer ou le cancer ? Risque-t-il de griller le cerveau des bébés ou d’invoquer Belzébuth ? Ces questions vous concernent tous ! » Nous vous en proposant ici quelques morceaux choisis, en vous conseillant pour plus de détails de vous référer directement à l’enquête.

Ainsi, à propos des économies d’énergie, prétendument générées par Linky : « On réalise facilement les avantages et l’utilité que représente le déploiement des compteurs Linky pour ERDF et pour l’intérêt général à moyen ou à long terme. Malheureusement, les communicants n’ont pu s'empêcher d’en faire trop. En promettant des économies d’énergie significatives sous prétexte que les clients pourraient désormais « suivre leur consommation en temps réel », ils se sont tiré une balle dans le pied. Tout d’abord, les consommateurs réellement intéressés par le monitoring en temps réel n’ont pas attendu Linky : il existe de nombreux dispositifs aux alentours de 50 euros, faciles à installer sur l’arrivée électrique, qui font la même chose depuis des années. Si économie il y a, du fait d’une « prise de conscience écologique », elle ne sera que minime. » Ce qui entraîne la remarque suivante : « Il demeure toutefois un goût d’inachevé dans la conception de Linky. Si le compteur peut communiquer avec ERDF en utilisant le CPL, il reste incapable de transmettre – sans fil – ses informations directement au client. » (suite…)

Article rédigé par Claudine
Nous connaître | Nous contacter | Nous rejoindre | Conditions d'utilisation | Référencer votre site sur l'annuaire | Télécharger nos logos
© 2013 EcoCO2 Tous Droits Réservés
logo html5