Enercoop : lancement d’une offre « Economies d’Energie »

mardi, 28 février 2017

Le fournisseur coopératif d’électricité 100 % renouvelable Enercoop annonce le lancement de son offre de services « Economies d’Energie » qui vise  à accompagner des particuliers comme des professionnels dans la maîtrise de leur consommation d’électricité. Les coopératives du réseau proposent dès maintenant des services permettant de réduire sa consommation, et donc sa facture, d’énergie.

Enercoop veut œuvrer « à faire [sa] part pour une transition énergétique citoyenne » et s’appuie pour cela sur le scénario NegaWatt. Celui-ci joue sur trois fondements : la sobriété énergétique, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables. L’offre « Economies d’Energie » veut agir sur les leviers de la sobriété et de l’efficacité énergétiques. Pour cela, elle s’adresse à tous, particuliers ou professionnels (mais pas tous dans un premier temps), clients ou non du fournisseur.
Le wiki de l'énergie (suite…)

Article rédigé par Claudine

Les écoliers de Malaunay font connaissance avec Watty

vendredi, 6 janvier 2017

MalaunayComme de nombreux écoliers en France et notamment déjà un certain nombre sur la Métropole Rouen Normandie, les écoliers de Malaunay (Seine Maritime), élèves des CE 1 et 2 et des CM 1 et 2, vont très bientôt faire connaissance avec notre mascotte, Watty, et le programme éponyme, dans lequel leur commune s’est récemment engagée. Ils vont ainsi devenir acteurs des économies d’énergie dans l’école Olivier-Miannay et ambassadeurs dans leur famille pour permettre à leurs parents de réduire leurs factures énergétiques.

Engagés dans le programme Watty™ à l’école, les élèves de l’école Olivier-Miannay participeront ainsi aux ateliers que nous avons créés et qui sont animés dans leur région par des animateurs de l’association CARDERE, qui prouvent quotidiennement que l’éducation à l’environnement et au développement durable peut se faire de façon ludique. Ils participeront également aux événements organisés pour les écoles utilisant le programme, comme leurs camarades de Seine-Maritime, des Alpes-Maritimes, des Pyrénées Orientales, de l’Oise, de la Corse, de la Martinique et de La Réunion, tel le concours d’expression artistique traditionnellement organisé à partir de mars depuis 3 ans. (suite…)

Article rédigé par Claudine

CUBE 2020 : les résultats de la seconde édition

jeudi, 20 octobre 2016

cube 2020L’IFPEB (Institut Français pour la Performance du Bâtiment) a récompensé le 11 octobre les lauréats du concours CUBE 2020 (Concours Usages Bâtiment Efficace), qui valorise les économies d’énergie obtenues par les utilisateurs dans les bâtiments publics et privés. Cette deuxième édition montre qu’un concours permet de mobiliser tous les occupants d’un bâtiment, jusqu’aux services techniques et aux propriétaires, favorisant et catalysant ainsi les actions d’optimisation partagée.

Ce concours a réuni pour sa deuxième édition 123 bâtiments tertiaires pendant un an : ils ont mesuré les économies d’énergie obtenues par rapport aux trois années précédentes et ont concouru dans des catégories spécifiques en fonction de la professionnalisation de leur suivi (bâtiments certifiés en exploitation ou pas), de leur taille (de la PME aux grands sièges d’entreprises) ou encore de leur usage (bureau, enseignement…) et une nouvelle catégorie dédiée aux bâtiments publics.

Les résultats sont probants et en progression par rapport à la première édition du concours : les bâtiments ont réalisé ensemble 12 % d’économies d’énergie annuelles et une quinzaine d’entre eux se situent entre 20 % et 38,5 % d’économies. Entre juillet 2015 et juin 2016, le nouveau CUBE 2020 a permis une économie de 25 millions de kilowattheures à l’ensemble des participants, soit l’équivalent de 3 750 000 €. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Linky…

vendredi, 24 juin 2016

canardPC dossier LinkyCanard PC, dans son numéro d’avril-mai 2016, propose une grande enquête technique, intitulée Qui a peur de Linky ? concernant le compteur électrique communicant d’ERDF, devenue depuis Enedis, qui sera à moyen terme installé dans tous les foyers français. Une enquête intéressante à plus d’un titre, puisque, si elle tord le cou à un certain nombre d’idées reçues, elle n’en met pas moins en lumière certaines zones d’ombre qui subsistent.

Ainsi, le journal commence d’abord par expliquer comment fonctionnent les nouveaux réseaux intelligents de distribution d’électricité (Smart Grid), avant de détailler précisément le projet, ses répercutions et son financement. Il propose ensuite une analyse technique détaillée des « entrailles » d’un compteur Linky, en passant à la loupe chacun de ses composants internes. Il passe ensuite en revue toutes les polémiques actuelles, en particulier celles liées à la santé et à la vie privée, afin de démêler le vrai du faux : « Que vous apportera Linky exactement ? Comment fonctionne-t-il ? Peut-il devenir un mouchard numérique ? Provoque-t-il la sclérose en plaques, la maladie d’Alzheimer ou le cancer ? Risque-t-il de griller le cerveau des bébés ou d’invoquer Belzébuth ? Ces questions vous concernent tous ! » Nous vous en proposant ici quelques morceaux choisis, en vous conseillant pour plus de détails de vous référer directement à l’enquête.

Ainsi, à propos des économies d’énergie, prétendument générées par Linky : « On réalise facilement les avantages et l’utilité que représente le déploiement des compteurs Linky pour ERDF et pour l’intérêt général à moyen ou à long terme. Malheureusement, les communicants n’ont pu s'empêcher d’en faire trop. En promettant des économies d’énergie significatives sous prétexte que les clients pourraient désormais « suivre leur consommation en temps réel », ils se sont tiré une balle dans le pied. Tout d’abord, les consommateurs réellement intéressés par le monitoring en temps réel n’ont pas attendu Linky : il existe de nombreux dispositifs aux alentours de 50 euros, faciles à installer sur l’arrivée électrique, qui font la même chose depuis des années. Si économie il y a, du fait d’une « prise de conscience écologique », elle ne sera que minime. » Ce qui entraîne la remarque suivante : « Il demeure toutefois un goût d’inachevé dans la conception de Linky. Si le compteur peut communiquer avec ERDF en utilisant le CPL, il reste incapable de transmettre – sans fil – ses informations directement au client. » (suite…)

Article rédigé par Claudine

Les Français plébiscitent l’heure d’été

vendredi, 8 avril 2016

Peu de Français apprécient le changement d’heure entre l’été et l’hiver, selon un sondage Ooreka-OpinionWay. Et si une bonne moitié d’entre eux serait prête à le supprimer, c’est bien pour l’heure d’été toute l’année qu’optent plus des trois quarts de nos concitoyens, quitte à vivre avec un décalage de 2 heures avec le soleil.
changement d'heure
On ne trouve plus guère actuellement que 17 % des Français pour se déclarer favorables au passage à l’heure d’été le dernier week-end de mars et au passage à l’heure d’hiver le dernier week-end d’octobre. Peu d’économies d’énergie engendrées maintenant par cette mesure (0,07 % selon l’ADEME en 2010) – alors que c’était l’objectif initial de sa mise en place -, des répercussions sur la santé – et paradoxalement sur l’organisme des 35/49 ans, selon leurs déclarations – en gros plus grand chose de positif à en tirer maintenant !

Mais s’ils souhaitent en majorité (52 %) ne plus changer d’heure à l’avenir, plus des trois quarts de nos concitoyens préfèreraient rester à l’heure d’été, avec un soleil qui se couche plus tard, particulièrement chez les jeunes (86 % des moins de 35 ans). Alors que parmi leurs aînés (50/64 ans), pourtant tout aussi favorables à la suppression de cette mesure, 34 % voteraient plutôt pour l’heure d’hiver, afin de profiter du soleil le matin. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Les organismes de qualification inquiets de l’usage abusif du sigle RGE

dimanche, 22 novembre 2015

qualibat qualit-enr et RGEQualibat, Qualifelec et Qualit’EnR s’inquiètent de la recrudescence de l’usage abusif des signes de qualité RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) par des entreprises du bâtiment non qualifiées, qui interviennent dans le domaine de la rénovation énergétique et des énergies renouvelables. Les trois organismes de qualification recommandent aux particuliers de s’assurer de la qualification active de l’entreprise dont ils comptent retenir le devis, afin de bénéficier des avantages liés à cette démarche de qualité.

En effet, le dispositif RGE a pour objectif d’accompagner au mieux les particuliers dans leur démarche de rénovation énergétique, travaux d’économies d’énergie ou installation de systèmes utilisant les énergies renouvelables, en leur permettant d’identifier les entreprises qualifiées. Les organismes de formation quant à eux sont chargés de contrôler des points spécifiques comme les exigences de formation, les assurances et les références de chantier avant de délivrer le signe de qualité RGE aux entreprises qui en font la demande, et d’en assurer le suivi. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Effacements de consommation d’électricité : « des objectifs ambitieux » pour 2016

mardi, 27 octobre 2015

effacement des consommations électriques, pic journalier de 19hLe Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie (MEDDE) vient d’approuver « des objectifs ambitieux » de développement des effacements de consommation d’électricité pour le prochain appel d’offres lancé par RTE (Réseau de Transport d’Electricité) d’ici la fin de l’année. L’objectif se monte au total à 2 300 MW au titre de l’année 2016.

Les objectifs de volumes pour l’appel  d’offres relatif aux effacements de consommation d’électricité pour cet appel d’offres se répartissent ainsi : 2 000 MW pour les effacements réalisés sur les grands sites de consommation (ceux qui disposent d’une puissance de raccordement au réseau supérieure à 36 KVA), et de 300 MW pour les effacements réalisés sur les petits sites résidentiels et professionnels (puissance de raccordement inférieure ou égale à 36 KVA). Cela représente une augmentation de près de 25 % par rapport aux volumes contractualisés pour 2015. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Efficacité énergétique de l’électroménager blanc en Europe : la France mal classée

dimanche, 9 août 2015

Topten a récemment publié une étude sur les évolutions et les tendances concernant l’efficacité énergétique, la consommation d’énergie, la taille des appareils et le prix de vente sur les marchés européens (dans 21 pays, dont la France, le Portugal et la Suisse) des réfrigérateurs, lave-linge et sèche-linge, autrement dit les produits « blancs » de 2004 à 2014. Dans ce domaine, la France n’affiche pas des résultats complètement satisfaisants.
electromenager blanc topten
En France actuellement, 95 % des ménages possèdent un réfrigérateur et un lave-linge. Ces appareils, s’ils apportent des services et du confort, sont également consommateurs d’énergie et peuvent rapidement faire monter la facture d’électricité. L’étude menée par Topten sur les produits blancs permet de suivre les évolutions et tendances du marché et de mesurer l’impact réel des innovations technologiques dans le secteur de l’électroménager. Les résultats prouvent bien que, généralement, les biens d’équipements des classes énergétiques les plus performantes permettent aux ménages de réaliser de réelles économies. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Comment les Français économisent-ils de l’énergie ?

vendredi, 17 juillet 2015

Economiser l’énergie devient maintenant une nécessité pour chacun, que ce soit pour éviter de voir ses factures gonfler démesurément ou pour s’engager dans la lutte contre le changement climatique. Mais quels sont les équipements permettant de réaliser des économies d’énergie que les Français préfèrent ? Le site Quelle Energie a mené l’enquête et classé ceux qui les intéressent le plus.

poele à boisA tout seigneur, tout honneur, c’est encore le poêle à bois qui arrive en premier, même si, nous l’avons vu il y a peu, il n’a pas eu la même cote l’année dernière. Sa popularité tient au fait que le bois ne revient pas très cher à l’achat et que passer ses soirées au coin du feu renvoie traditionnellement dans l’imaginaire à un confort douillet. Ajoutons peut-être à cela que, dans la majorité des maisons, s’équiper d’un poêle à bois ne représente pas de gros travaux. (suite…)

Article rédigé par Claudine

CUBE 2020 : lancement de la seconde édition

samedi, 11 juillet 2015

Lors du Sommet Mondial « Climat et Territoires » de Lyon préparatoire à la COP21, a été donné le « top départ » de la deuxième édition du concours CUBE 2020 (Concours Usage Bâtiment Efficace), concours national interentreprises pour valoriser les économies d’énergie,  par le Plan Bâtiment Durable. L’édition précédente, lancée en juillet 2013 et dont les résultats ont été publiés au mois de mai dernier, a permis à certains bâtiments de réaliser plus de 20 % d’économies d’énergie.

CUBE 2020

Selon l’Institut Français pour la Performance des Bâtiments (IFPEB), « l’atteinte de nos objectifs climatiques aux horizons 2020 et 2030 passe par la mobilisation concrète des personnes sur le terrain et la mise en place de premières actions réelles. » Et le CUBE 2020 parie bien sur la mobilisation des utilisateurs des locaux tertiaires et les exploitants pour aller chercher immédiatement les 10 à 25 % d’économies d’énergie disponibles dans le pilotage et les usages. (suite…)

Article rédigé par Claudine
Nous connaître | Nous contacter | Nous rejoindre | Conditions d'utilisation | Référencer votre site sur l'annuaire | Télécharger nos logos
© 2013 EcoCO2 Tous Droits Réservés
logo html5