CRE : 10ème rapport sur l’indépendance des réseaux

mardi, 21 février 2017

Rapport CRE, voiture logo ENEDISLa Commission de Régulation de l’Energie (CRE) vient de publier son dixième rapport sur l’indépendance des réseaux, un rapport de suivi, intitulé : Rapport des codes de bonne conduite et indépendance des réseaux d’électricité et de gaz naturel en 2015 et 2016. Elle y dresse le bilan des mesures prises par les gestionnaires de réseaux d’électricité et de gaz pour assurer leur indépendance vis-à-vis de leurs maisons-mères et relève des améliorations dans ce domaine.

En effet, dans les rapports précédents, la CRE pointait la trop grande proximité des noms (et logos) des gestionnaires de réseaux et de leurs maisons-mères, les fournisseurs historiques de gaz et d’électricité : GRDF et GDF pour le gaz naturel et ERDF et EDF pour l’électricité, proximité de nature à tromper les consommateurs. Depuis, pour l’électricité, c’est le gestionnaire de réseau qui a changé de nom, en devenant Enedis, le fournisseur et producteur conservant le nom EDF. Pour le gaz au contraire, le gestionnaire de réseau est resté GRDF, mais sa maison-mère a pris le nom d’Engie. Au regard de la confusion des marques, la CRE constate donc que l’utilisation de ces nouveaux noms ne porte plus à confusion avec les marques utilisées par les fournisseurs historiques. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Budget des ménages : le chauffage a coûté 1 611 € en moyenne en 2016

jeudi, 26 janvier 2017

Infographie coût du chauffage par quelleenergieLa facture de chauffage pèse lourd sur le budget et cela ne va pas s’arranger cette année puisque 2017 commence avec une vague de froid. Selon une enquête réalisée par Quelle Energie à partir des montants déclarés par les utilisateurs dans les 19 663 bilans énergétiques effectués sur le site l’année dernière, les Français ont dépensé en moyenne 1 611 € pour se chauffer, une somme conséquente en comparaison de leur revenu.

Ce chiffre moyen cache de profondes disparités puisque la facture peut passer du simple au double selon l’énergie utilisée. Et l’énergie la plus fréquemment utilisée est aussi la plus onéreuse : 38 % des Français se chauffent à l’électricité (contre 24 % en 1990), une solution facile à entretenir et peu chère à l’installation, mais il n’en va pas de même à l’utilisation. Avec un prix moyen de 15,9 € pour chauffer un mètre carré, les utilisateurs dépensent en moyenne 1 726 € par an. Leur facture va continuer à augmenter : les infrastructures (et notamment les centrales nucléaires) vieillissent et demandent des investissements de plus en plus lourds pour pouvoir garantir leur sécurité. Parallèlement, la mise en place des réseaux intelligents, qui permettront à terme de transformer en profondeur la distribution de l’électricité, requiert également des fonds importants. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Les émissions de CO2 de la production d’électricité européenne en direct

mercredi, 4 janvier 2017

electricity map of europeUn association danoise, Tomorrow, a développé un outil qui cartographie en direct la production électrique et ses émissions de CO2 du continent européen : il s’agit de Electricity Map. Cette organisation cherche ainsi à sensibiliser le grand public en lui faisant comprendre l’impact de la production d’énergie et lui propose une carte interactive en temps réel des émissions de CO2  qu’elle génère.

La carte présente, de manière claire grâce à un code couleur, pour chaque pays européen la relation entre l’électricité et la façon dont elle est produite  et les émissions de CO2, exprimée en grammes par kilowattheure. En cliquant sur chaque état, on fait apparaître son mix énergétique. Ainsi apparaissent clairement les « bons » et les « mauvais » élèves de l’Europe. Les pays verts forment le peloton de tête : ceux qui émettent le moins de CO2 pour leur production d’électricité. Puis les couleurs passent par le jaune et vont jusqu’au noir, pour les pires. (suite…)

Article rédigé par Claudine

La tarification des prestations des gestionnaires de réseaux revues par la CRE

dimanche, 27 novembre 2016

cre dossierLa Commission de Régulation de l’Energie (CRE) vient de publier deux délibérations portant sur la tarification des prestations réalisées à titre exclusif par les gestionnaires de réseaux de distribution d’électricité (principalement Enedis) et de gaz naturel (GRDF), dont la fixation relève de ses missions. Elle amené ce travail de révision de certaines prestations  et de leur tarif pour tenir compte du déploiement des compteurs évolués (Linky pour l’électricité et Gazpar pour le gaz naturel), et notamment des possibilités de télé-opération qu’ils offrent.

L’un des principaux objectifs de la délibération portant sur l’électricité est de mettre en place une prestation de transmission de données aux propriétaires ou aux gestionnaires d’immeubles correspondant aux nouvelles dispositions du code de l’énergie. La CRE consolide par ailleurs l’ensemble des modifications apportées aux prestations annexes réalisées à titre exclusif par les gestionnaires de réseau de distribution (GRD). (suite…)

Article rédigé par Claudine

« Électricité, prudence » : une nouvelle campagne de sensibilisation par @Enedis

lundi, 26 septembre 2016

affiche électricité prudence ENEDISUne nouvelle campagne de sensibilisation et d’information sur les risques aux abords des ouvrages électriques voit le jour, menée conjointement par Enedis (ex-ERDF) et RTE. Elle succède à la précédente « Sous les lignes, prudence » qui datait de 2012. Cette campagne intitulée « Electricité, prudence : gardons nos distances » s’adresse aux professionnels comme au grand public.

Cette campagne entièrement repensée communique, par le biais d’illustrations, sur les mesures de prudence à respecter en toutes situation et vise à poursuivre les actions de prévention entreprises précédemment en informant toujours mieux le public sur les précautions à prendre aux abords des ouvrages électriques : les transformateurs et les postes électriques, les lignes aériennes et souterraines, les coffrets électriques. (suite…)

Article rédigé par Claudine

« Energie Moins Chère Ensemble » : Lampiris de nouveau lauréat

samedi, 24 septembre 2016

choisir ensemble électricité et gazLes deux premières campagnes de l’UFC Que Choisir, « Gaz Moins Cher Ensemble » (2014, 2015), avaient déjà été remportés par le fournisseur belge Lampiris. Celui-ci, entre temps racheté par Total, vient de nouveau de gagner les enchères inversées organisées par l’association de consommateurs dans le cadre de sa campagne « Energie Moins Chère Ensemble » qui cette fois proposait, outre le gaz, de mettre en concurrence les fournisseurs sur l’électricité. Pour les deux énergies, alors que 6 fournisseurs étaient en lice, les réductions proposées sont encore plus conséquentes que celles obtenues les années passées : « du jamais vu » selon l’association organisatrice.

Lampiris gagne aussi bien sur le gaz que sur l’électricité : le fournisseur proposera aux quelque 270 000 consommateurs inscrits une réduction de 23 % pour l’électricité, par rapport au tarif réglementé du kWh (HT), et une économie de 17 % sur le gaz pour le gaz sur le tarif réglementé de septembre 2016. Un bel effort puisque le même fournisseur ne propose à ses clients, sur son site, que 8 % pour l’électricité et 15 % pour le gaz. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Energie moins chère ensemble : nouvelle campagne de Que Choisir

dimanche, 11 septembre 2016

Logo choisir ensemble by UFC que choisirL’UFC Que Choisir organise pour la troisième année consécutive une campagne pour encourager les consommateurs à se rassembler afin d’obtenir des contrats de fourniture d’énergie plus avantageux. Si les deux premières campagnes étaient consacrées exclusivement au gaz, celle-ci concerne à la fois l’électricité et le gaz et s’intitule « Energie moins chère ensemble. »

Débutée fin juin, cette campagne s’achèvera, en ce qui concerne les inscriptions, le 21 septembre. Mais d’ores et déjà, le site enregistre plus de 200 000 inscrits, répartis dans toute la France métropolitaine. Trois régions se distinguent cependant en termes de nombre d’inscrits : l’Ile de France, avec plus de 30 000 consommateurs intéressés, la Région Auvergne Rhône-Alpes, avec 26 000, et l’Occitanie avec 17 500. Mais d’autres régions ne sont pas très loin de peloton de tête (Hauts de France et Nouvelle Aquitaine). (suite…)

Article rédigé par Claudine

Le chèque énergie en expérimentation dès ce mois dans 4 départements

vendredi, 20 mai 2016

cheque énergieLe chèque énergie, nouveau dispositif de lutte contre la précarité énergétique et qui doit remplacer à terme les actuels tarifs sociaux de l’énergie, entre en expérimentation dans quatre départements : l’Ardèche, l’Aveyron, les Côtes d’Armor et le Pas de Calais dès le 20 mai. Il doit bénéficier au total, dans un premier temps à 170 000 ménages, avant d’être généralisé.

L’attribution du chèque énergie dépend de deux critères d’éligibilité des ménages : le revenu fiscal de référence et la composition du ménage, exprimé en unité de consommation (1 unité de consommation = 1 personne). Selon le Ministère, « le nouveau dispositif se veut plus juste, en apportant une aide plus importante aux ménages les plus modestes, et plus équitable, en traitant de la même manière les ménages en situation de précarité énergétique, quel que soit leur mode de chauffage. » (suite…)

Article rédigé par Claudine

Fin des tarifs réglementés pour les entreprises : la CRE organise la mise en concurrence des fournisseurs

mercredi, 23 mars 2016

locaux de la CRELa Commission de Régulation de l’Energie (CRE) lance un appel d’offres portant sur la désignation de fournisseurs assurant la continuité de fourniture à la fin des offres de marché transitoire de gaz et d’électricité. Cette continuité est prévue par une ordonnance du 10 février 2016, il s’agit donc de choisir des fournisseurs à l’issue d’une procédure de mise en concurrence.

Depuis le 1er janvier 2016, les sites professionnels dont la puissance souscrite en électricité est supérieure à 36 KVA et/ou la consommation annuelle de gaz dépasse 30 mégawattheures (150 MWh pour les immeubles) doivent souscrire une offre de marché auprès du ou des fournisseurs de leur choix, les tarifs réglementés de vente d’énergie étant supprimés. Sinon, et afin d’assurer la continuité de la fourniture, ils basculent sur une offre transitoire du fournisseur historique (EDF pour l’électricité, Engie pour le gaz) d’une durée de 6 mois, facturant le kWh substantiellement plus cher. Celle-ci s’éteint donc au 30 juin 2016, les clients n’ayant pas opté pour une offre de marché s’exposant à cette date une coupure de la fourniture de gaz ou d’électricité. Au 17 mars, sur les 468 000 sites concernés par la suppression des tarifs réglementés en électricité,  63 152 n’ont toujours pas souscrit d’offre chez un fournisseur de leur choix, et sur les 108 000 sites concernés pour le gaz, 13 564 n’ont rien changé. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Classement Selectra des fournisseurs d’énergie : Direct Energie et Lampiris en tête

samedi, 12 mars 2016

Selectra, site comparateur d’offres de gaz et d’électricité, vient de publier pour la première fois son classement des fournisseurs qui affichent les tarifs les moins chers. Direct Energie se hisse sur la première marche du podium pour l’électricité, mais pour la fourniture de gaz naturel, c’est Lampiris qui l'emporte. Un carton presque plein d’ailleurs pour les fournisseurs alternatifs, car pour les fournisseurs historiques, EDF en est totalement absent et Engie (ex-GDF Suez) se classe en deuxième position pour l’électricité grâce à une offre en ligne.

Direct Energie moins cher pour l’électricité

classement selectra électricité : direct énergie en têteDirect Energie compte actuellement plus d’1,5 million de clients et se positionne comme le principal challenger des fournisseurs historiques. Avec son offre Online-Electricité, qui permet de réaliser 8 % d’économie sur le prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé, le fournisseur alternatif se place donc en tête. Les offres 100 % web, comme celle-là, fonctionnent d’ailleurs très bien : juste après, on trouve Happ’e, une offre proposée par Engie, dont le service client est 100 % en ligne. Derrière eux, se trouve Alterna avec son offre Idea Elec, qui présente cependant l’inconvénient d’être la moins chère pour certains profils (option HP/HC et consommation importante en heures pleines) et très chère pour d’autres (petite consommation et/ou prédominance des heures creuses).

Selon les calculs de Selectra, changer de fournisseur d’électricité et opter pour l’offre la moins chère permet de réaliser une économie d’environ 150 € pour un foyer moyen tout électrique (sur la base de la consommation annuelle définie comme consommation moyenne par l’ADEME.

Lampiris moins cher pour le gaz naturel

(suite…)

Article rédigé par Claudine
Nous connaître | Nous contacter | Nous rejoindre | Conditions d'utilisation | Référencer votre site sur l'annuaire | Télécharger nos logos
© 2013 EcoCO2 Tous Droits Réservés
logo html5