L’eau sous pression de la demande énergétique mondiale

mercredi, 26 mars 2014

La Journée Mondiale de l’Eau qui s’est déroulée le 22 mars avait pour thème cette année l’interdépendance de l’énergie et de l’eau. A cette occasion, le Rapport Mondial des Nations-Unies sur la mise en valeur des ressources en eau vient rappeler que la croissance de la demande mondiale d’énergie pèsera de plus en plus sur les ressources en eau dans les années à venir. Il pointe par la même occasion le manque de coopération et de planification entre les deux secteurs et en appelle à une meilleure gestion.

Ce rapport, fruit de la collaboration des 31 entités des Nations Unies et des 36 partenaires internationaux qui constituent l’ONU-Eau, présenté tous les trois ans, dressait un état des lieux exhaustif de l’état des ressources en eau dans le monde jusqu’en 2012. A partir de cette année, il devient annuel et thématique. Sa présentation, comme son thème, seront désormais alignées sur la Journée Mondiale de l’Eau.

© UNESCO/Silke Lohmar/Geothermal Resources Council - Essai d’écoulement du puits Tol-4 au champ géothermique de Tolhuaca, au sud du Chili

© UNESCO/Silke Lohmar/Geothermal Resources Council – Essai d’écoulement du puits Tol-4 au champ géothermique de Tolhuaca, au sud du Chili

« Ce rapport mondial jette une lumière nouvelle sur l’interdépendance entre la gestion des ressources en eau et en énergie. Cette interdépendance appelle de la part de tous les acteurs une coopération beaucoup plus étroite, car il est clair qu’il n’y aura de développement durable tant qu’il n’y aura pas de meilleur accès à l’eau et à l’énergie pour tous » , déclare la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, tandis que pour sa part Michel Jarraud, Président de l’ONU-Eau souligne :

L’eau et l’énergie représentent des défis majeurs de développement dans le monde et ils doivent figurer en bonne place dans l’agenda post-2015. Ce cinquième Rapport mondial sur la mise en valeur des ressources en eau marque une étape importante puisqu’il s’agit de la première édition annuelle. Je tiens à exprimer ma profonde gratitude à l’UNESCO, qui héberge et dirige le Programme d’évaluation des ressources en eau, et qui a coordonné la production et la publication du rapport. Je me félicite que les Nations Unies, à travers l’ONU-Eau, puissent désormais livrer chaque année une information actualisée sur une question dont l’importance va croissant pour créer un avenir durable. (suite…)

Article rédigé par Claudine
Nous connaître | Nous contacter | Nous rejoindre | Conditions d'utilisation | Référencer votre site sur l'annuaire | Télécharger nos logos
© 2013 EcoCO2 Tous Droits Réservés
logo html5