L’impact environnemental des circuits d’alimentation courts et de proximité

mercredi, 5 juillet 2017

alimentation, les circuits courts de proximité. L'avis de l'Ademe.L’Ademe a publié le 27 juin un Avis portant sur l’alimentation et les circuits courts de proximité. Si ces circuits se posent comme une réponse au consommateur en recherche de qualité, de prix et de fraîcheur, ils n’ont cependant pas cément un meilleur bilan environnemental que les circuits longs car cela dépend de nombreux facteurs. Mais ils présentent un potentiel intéressant tant en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre qu’en matière de consommation durable.

Des circuits courts qui se multiplient et séduisent les consommateurs

« Paniers paysans » , AMAP, vente à la ferme ou marchés de producteurs, les circuits courts alimentaires apportent une réponse à des attentes sur les plans économique et social pour le consommateur (juste prix, qualité, « quête de sens »), mais aussi pour le producteur (sécurisation de son modèle économique, reconnaissance du métier) et le territoire (création d'emplois locaux, économie sociale et solidaire, lien social). Ils présentent donc un réel potentiel en matière de consommation durable et peuvent devenir un levier pour encourager l’évolution globale du système alimentaire (transport, saisonnalité, équilibre alimentaire, etc.).

Un bilan environnemental difficilement définissable

(suite…)

Article rédigé par Claudine

Une « victoire écrasante » de l’eau du robinet sur l’eau minérale

mardi, 31 janvier 2017

Victoire de l'eau du robinetDans son étude « Où peut-on boire de l’eau du robinet en France et comment préserver cette ressource« , l’UFC Que Choisir démontre que la qualité de l’eau du robinet est très bonne pour une immense majorité des consommateurs. Outre les différentes analyses ayant permis l’élaboration de la carte interactive, l’association appelle les consommateurs à une consommation responsable : elle les invite à s’alimenter avec l’eau du robinet, en lui attribuant une « victoire écrasante » sur l’eau en bouteille.

« De nombreuses raisons militent pour que l’on boive l’eau du robinet plutôt que l’eau en bouteille » remarque l’association. Et la première d’entre elles en est le prix : 65 moins cher en moyenne (0,4 centime d’euro le litre) que celui de l’eau minérale. Mais il faut y ajouter aussi une raison sanitaire : « sur le plan sanitaire, la consommation de certaines eaux minérales est déconseillée du fait d’une trop forte minéralisation » souligne en effet l’étude. Mais c’est sur le plan environnemental que l’eau en bouteille est définitivement surclassée par l’eau du robinet : (suite…)

Article rédigé par Claudine

Véhicule électrique : êtes-vous électro-compatible ?

mardi, 3 mai 2016

maquette Nissan de véhicules électriquesLa voiture électrique est sans doute la voiture de demain. Sans doute aussi séduit-elle de plus en plus en plus d’automobilistes : propre et écologique, elle présente un certain nombre d’atouts pour cela… Mais aujourd’hui, est-elle vraiment adaptée à vos besoins ? Voilà la question à laquelle tente de répondre un petit outil trouvé sur le web, un simple fichier Excel intitulé Véhicule électrique, êtes-vous électro-compatible ? gracieusement mis à disposition.

Même si elle paraît particulièrement adaptée aux déplacements des citadins, la voiture électrique présente encore un certain nombre d’inconvénients qui peuvent faire réfléchir : son prix tout d’abord, malgré les aides gouvernementales, son autonome limitée, alors que les points de recharge – qui sont d’ailleurs appelés à se multiplier – n’existent pas partout, et la durée de vie de sa batterie. Autant de points à prendre en compte lorsqu’on prévoit d’en acquérir une.

Par l’intermédiaire du site Automobile Propre, un internaute, Jean-Hubert Gayaud, met à disposition une calculette permettant de déterminer si un tel véhicule est financièrement avantageux selon la situation et les critères propres au futur utilisateur. L’économie de sa possession dépend effectivement d’un ensemble de paramètres individuels : d’une part, trop peu de kilomètres quotidiens ne permettent pas de compenser le surcoût de l’achat et, d’autre part, son autonomie limite la distance franchissable au quotidien. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Solar Decathlon 2014 : les prix distribués

mardi, 22 juillet 2014

Le 12 juillet, l’édition 2014 du Solar Decathlon (voir notre article du 10 juillet) a attribué les trois principaux prix aux équipes lauréates. Avant la fermeture des portes, le 14 juillet, plus de 80 000 visiteurs se sont rendus à Versailles pour visiter sur place les 26 bâtiments exposés, représentant des projets innovants et économes en énergie, destinés à prendre place dans un contexte particulier.

Solar DecathlonAinsi, le premier prix revient à l’équipe  italienne Rhome pour son prototype « Rhome for DenCity », qui s’inscrit dans un programme de régénération d’un quartier où habitats illégaux seront remplacés par des logements performants et écologiques. Il s’agit d’un projet innovant et à la pointe du design, ancré dans la réalité de la périphérie de Rome, et qui s’inscrit, tout en le préservant, dans le patrimoine historique qui l’entoure.

Le second prix est décerné à une équipe de Nantes (Atlantic Challenge) pour son projet « Philéas », qui prévoit la réhabilitation complète d’un bâtiment industriel de 1895 (Cap 44), aujourd’hui désaffecté. Les 60 mètres de longueur que représente cette construction pourrait, grâce à ce projet, accueillir un pôle de maraichage urbain, tout en abritant logements, écoles et commerces.

Enfin le troisième prix va à l’équipe hollandaise de Delft pour le prototype « A home with a skin » qui propose d’appliquer une « seconde peau » aux maisons en bande avec jardin, si communes aux Pays-Bas (1,4 million de logements concernés, soit 60 % de l’habitat local), souvent mal isolées, en créant notamment une serre solaire sur l’une des façades, tout en maintenant les habitants sur place pendant les travaux. (suite…)

Article rédigé par Claudine

L’ADEME lance l’édition 2013 du prix « Entreprises et Environnement »

jeudi, 5 septembre 2013

Prix entreprises et environnementL’ADEME et le Ministère du Développement Durable ont lancé au cours de l’été l’édition 2013 du prix « Entreprises et Environnement » qui, depuis 1987, récompense les entreprises innovantes en matière de développement durable. Les lauréats se verront remettre leur prix, comme chaque année, au salon Pollutec Horizons qui se tiendra du 3 au 6 décembre à Paris Nord Villepinte.

Pour cette nouvelle édition, une nouvelle catégorie fait son apparition aux côtés des quatre déjà existantes : la catégorie « Economie circulaire » , destinée à encourager la production de biens et de services limitant la consommation et le gaspillage des matières premières, de l’eau et des sources d’énergie. Ainsi, les entreprises qui conçoivent et organisent leur production, leurs échanges et leur consommation, de manière à minimiser les prélèvements de ressources et les émissions polluantes, sources d’impacts environnementaux et sanitaires négatifs, pourront s’inscrire dans cette catégorie, où pourra être décernée une mention spéciale « écologie industrielle et territoriale ».

Les cinq catégories mettent en lumière des entreprises ayant à leur actif des réalisations remarquables dans les domaines de l’environnement, la biodiversité et le développement durable, participant par là à la transition écologique. Outre la catégorie « Economie circulaire » dont c’est la première édition, les catégories pour les entreprises peuvent se porter candidates sont  les suivantes : (suite…)

Article rédigé par Claudine

Avion ou voiture ? Mais, les deux… une voiture volante

samedi, 6 juillet 2013

Voiture volante Terrafujia

Nous avions déjà évoqué dans ces pages un véhicule mi-volant, mi-roulant, avec des airs d’hélicoptère. La machine, mise au point, ou presque, par la société américaine Terrafugia ressemble plus à un objet roulant identifié : la TF-X peut accueillir quatre personnes et les transporter soit par la voie terrestre, soit par la voie aérienne : elle décolle et atterrit verticalement, comme un hélicoptère, mais n’y ressemble vraiment pas.

Composée de deux moteurs électriques (pour une puissance totale de 600 chevaux), il n’est vraiment pas besoin, selon le constructeur, d’avoir un brevet de pilotes pour la conduire : cinq petites heures de prise en main suffisent pour se familiariser avec ce véhicule volant électrique, car Terrafugia a tout particulièrement tenu à faciliter cet aspect. Ainsi, toutes les manœuvres critiques, comme le décollage et l’atterrissage, ont été automatisées.

Facile à prendre en main, donc accessible au plus grand nombre ? Certes, à condition toutefois d’avoir les moyens, car, bien que le prix n’en ait pas encore été dévoilé, l’objet ne devrait pas être bon marché, même si le constructeur compte sur une baisse des coûts de matériaux ultra-légers, dans un avenir plus ou moins lointain. De toute façon, aucune chance de la voir commercialiser avant au moins 2020, puisque Terrafugia compte sur un développement en 8 à 12 ans. Ce n’est pas le coup d’essai de l’entreprise qui a déjà lancé la production de la sœur aînée de ce modèle, la Transition, toutefois plus avion que voiture, qui déploie des ailes de 8 mètres et nécessite une piste de décollage de 500 mètres. Son prix ? 279 000 $ (215 000 €), pour une livraison qui devrait débuter en 2015. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Les prix du Concours Génération Développement Durable

mercredi, 3 juillet 2013

Le concours Génération Développement Durable, organisé par le mensuel La Recherche en partenariat avec l’ADEME, et dont nous avions annoncé la neuvième édition en février dernier, a décerné le 20 juin ses trois prix : le prix sénior, le prix junior et le prix spécial du jury, qui nous a d’ailleurs réservé une surprise intéressante. Sur le thème « Inventer pour le monde de demain », ce concours invitait les étudiants à présenter des idées innovantes dans de nombreux domaines d’application.

header_article_tmpphpFwEOgE (1)

Le prix Sénior (bac+3 à bac+5) a été décerné au projet « the RICE Box », serre intelligente et écologique destinée à la production agricole ; le prix Junior (bac à bac+2) au projet « Mobilité et transport de demain », un prototype de cycle motorisé à prix abordable, capable d’une grande autonomie et recyclable ; le prix spécial du jury à « Ecorvidés », concept original d’utilisation de l’intelligence des corvidés mise au service du ramassage des déchets dans la nature.

En ce qui concerne « the RICE Box », le jury a été sensible aux enjeux importants de l’alimentation et de l’économie d’eau pris en compte dans ce projet « complet et bien construit », qui possède une grande envergure et une reproductibilité certaine. Il ambitionne en effet de proposer une réponse à l’important problème que posera l’alimentation de 9 milliards d’êtres humains d’ici 2050, en produisant plus tout en économisant nos ressources naturelles. Il s’agit de concevoir une serre intelligente, écologique et totalement autonome pour la production agricole. Pour l’autonomie en énergie, des panneaux solaires et des batteries y pourvoient, sans besoin d’apport extérieur. Pour les économies d’eau, l’irrigation se fera par un système de récupération d’eau : la serre, étanche, collecte l’eau perdue dans le sol par infiltration. Enfin, cette serre sera totalement automatisée : des capteurs permettront de veiller aux conditions optimales à la production. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Des jeux de l’oie pour économiser l’énergie

dimanche, 16 juin 2013

Le syndicat mixte d’électricité de la Martinique (SMEM) a lancé en octobre  un jeu-concours sur l’énergie auprès des écoles primaires de l’île. Alors que l’on approche de la fin de l’année scolaire, les lauréats viennent d’être désignés et on peut constater que les écoliers ont rivalisé d’imagination pour créer des jeux dédiés aux économies d’énergie.

Dans le cadre de sa mission de promotion des économies d’énergie, le SMEM a en effet imaginé un concours de « conception d’un jeu de société portant sur l’énergie » en précisant qu’il devait s’appuyer sur les principes du jeu de l’oie. Ce concours avait pour objectif de poursuivre les actions engagées auprès des scolaires des établissements publics par le biais des Caisses des Ecoles, des services municipaux ou d’associations chargées de l’animation. Il cherchait de même à inciter les scolaires des écoles privées à la sensibilisation aux économies d’énergie. « Il vise également à rappeler les bons gestes pour en faire des réflexes et ainsi inciter les jeunes générations à relever le défi des économies d’énergie » précise le SMEM.

Seules 5 communes ont répondu à l’appel sur les 34 que compte la Martinique : de ce côté, le résultat semble décevant. Mais petite quantité ne signifie pas absence de qualité, loin de là ! Car près de 300 enfants et leurs 42 animateurs, venus des communes de Ducos, Gros-Morne, Rivière-Pilote, Saint-Joseph et les Trois Ilets n’ont pas manqué d’imagination pour imaginer et réaliser des jeux plein d’originalité. Une subvention de 500 € était attribuée aux écoles participantes pour les fabriquer. Deux séries de prix étaient prévus : les prix lauréats (au nombre de trois) et les prix spéciaux (trois aussi : prix spécial du jury, de l’innovation et coup de cœur. (suite…)

Article rédigé par Claudine

« Energie Intelligente » : 2ème édition du concours EDF

vendredi, 17 mai 2013

EDF a lancé fin avril un appel à candidatures pour sa deuxième édition du concours « Energie Intelligente » qu’il organise en partenariat avec des acteurs régionaux de la recherche et de l’innovation, issus du monde économique, universitaire et institutionnel. Initié en 2012, le concours récompense des start-up ou PME françaises ou européennes qui développent des projets innovants dans le domaine de la maîtrise de l’énergie, des énergies renouvelables, de l’éclairage et des relations clients.

energie intelligenteL’objectif du concours « Energie Intelligente » est d’offrir aux lauréats un soutien concret et personnalisé, sous forme d’un accompagnement tout au long de l’année, dans la mise en œuvre de leur projet pour une utilisation plus intelligente de l’électricité. En 2012, 55 projets français et européens ont concouru, 9 lauréats ont été choisis, parmi lesquels le Grand jury en a distingué 5. Toutes les entreprises françaises et européennes de moins de 2000 salariés peuvent participer et concourir dans les deux catégories proposées : soit pour des concepts nécessitant d’être développés, soit pour des projets « prêts à démontrer en réel. » (suite…)

Article rédigé par Claudine

« La révolution LED est en marche » selon Aledia

dimanche, 14 avril 2013

AlediaUne start-up grenobloise, Aledia, spécialisée dans la conception de LED (diodes électroluminescentes) s’appuyant sur une technologie de rupture, à base de microfils GaN sur silicium, vient d’annoncer la fabrication de ses premières LEDs sur substrat en silicium de 200 mm : une innovation de leur production qui, grâce à ces puces 3D, permettra de diviser les coûts de fabrication par 4.

Sur un marché des lampes économiques en pleine croissance, le prix des LEDs représentent jusqu’à présent un frein à leur développement commercial : « avec ses LEDs fabriquées sur des plaques de silicium de grande taille et ses coûts de production très faibles, la technologie microfils d’Aledia constitue une véritable rupture en termes de cout de production. »

Cette technologie permettra donc de mettre sur le marché des LEDs à un prix bien moins élevé qu’actuellement. Plus de 6 ans de recherche et développement ont été nécessaires  au laboratoire LETI du CEA (Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives), qui concentre son activité sur les micro et nano technologies et leurs applications aux systèmes et composants de communication sans fil, pour concevoir la technologie 3D microfils GaN sur silicium. Une innovation majeure en cours de commercialisation qui a été pilotée via les équipes de développement d’Aledia, et dont la start-up possède aujourd’hui la licence mondiale exclusive sur les brevets du CEA existants et à venir portant sur cette technologie et ses applications dans le domaine de l’éclairage. (suite…)

Article rédigé par Claudine
Nous connaître | Nous contacter | Nous rejoindre | Conditions d'utilisation | Référencer votre site sur l'annuaire | Télécharger nos logos
© 2013 EcoCO2 Tous Droits Réservés
logo html5