LUCIOLE : une nouvelle association dédiée à l’énergie

mardi, 18 juillet 2017

LUCIOLEUne nouvelle association du secteur des usages et de la consommation énergétiques vient d’apparaître : LUCIOLE. L’Union pour une Consommation Intelligente et Optimisée de L’Energie est lancée par un collectif de PME innovantes, afin de peser dans le débat public et politique.

L’association est fondée par cinq PME (EQINOV, DEEPKI, QARNOT ,OPERA ENERGIE , EFFY) indépendantes, développant des solutions  permettant au consommateur (particulier ou entreprise) d’appréhender au mieux ses usages, ses consommations et ses coûts d’accès à l’énergie. Le collectif partage le constat de la transformation profonde et rapide du secteur énergétique et s’appuie sur les valeurs suivantes :

  • Libérer l’innovation et l’expérimentation de solutions et de services par une adaptation forte de la réglementation et des prises de décisions par les Pouvoirs Publics ;
  • Eclairer les choix des consommateurs par de la transparence, de la pédagogie et de l’information ;
  • Accompagner le consommateur éclairé à prendre part aux objectifs de transition énergétique ;
  • S’appuyer sur le Digital pour accélérer la Transition Energétique à l’aval.

(suite…)

Article rédigé par Claudine

CLER : Qui mène vraiment la transition énergétique en France ?

jeudi, 13 juillet 2017

Un nouveau rapport du CLER (Réseau pour la transition énergétique) montre, par la mise en lumière d’initiatives locales, que la transition énergétique est déjà présente dans les territoires : citoyens, collectivités, entreprises et associations agissent sur le terrain pour la mettre en œuvre concrètement.
CLER
Ces nouveaux « opérateurs énergétiques » produisent, distribuent, ou fournissent leur propre énergie issue des renouvelables. Le rapport du CLER est constitué de 10 exemples territoriaux en France, mais aussi en Allemagne et en Autriche, qui illustrent concrètement le concept d’opérateurs énergétiques. Ces projets, nés de contextes très différents, font preuve d’une grande variété en termes de gouvernance et de champs d’intervention. Pourtant tous contribuent à la transition énergétique grâce à leurs actions en matière de production d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Rapport d’activité 2016 de l’ADEME : une édition qui utilise moins de papier que celle de 2015

vendredi, 9 juin 2017

rapport d'activités Ademe, plus de pages moins de papierPlus concentrée, l’édition 2016 utilise 3,3 % de surface de papier en moins que celle de 2015 : c’est par ce petit clin d’œil que l’ADEME  ouvre son rapport d’activité de l’an dernier. Outre ses missions historiques en matière d’énergie, d’économie circulaire, de lutte contre les pollutions et de climat, l’Agence s’est enrichie en 2016 de celle de lutte contre le gaspillage alimentaire, qui tient une bonne place dans le document, aux côtés de la croissance verte, de la transition énergétique et de ses activités d’expertise.

En ce qui concerne le gaspillage alimentaire, l’Agence, qui fête cette année ses 25 ans, a œuvré dans la lutte par trois actions marquantes : une étude inédite sur l’état des lieux précis des pertes et gaspillages à toutes les étapes de la chaîne, de la production à la consommation. Ce premier constat a mis en lumière l’ampleur du phénomène. Elle a également mené une opération pilote de réduction du gaspillage avec de grandes enseignes de distribution pour permettre d’identifier des pistes de réduction des pertes. Elle a enfin lancé une grande campagne de sensibilisation – Ça suffit le gâchis ! – pour faire adopter aux professionnels comme aux ménages des gestes qui permettent de réduire le gaspillage alimentaire. (suite…)

Article rédigé par Claudine

CLER : 10 propositions pour accélérer la transition énergétique

jeudi, 13 avril 2017

ensemble accélérons la transition énergétiqueLe CLER-Réseau pour la transition énergétique, souhaitant accélérer la transition énergétique qui constitue une solution très positive aux crises économiques, sociales et environnementales, formule 10 propositions  concrètes, issues d’acteurs de terrain qui mènent des projets en faveur des énergies renouvelables, des économies d’énergie et de la lutte contre la précarité énergétique. Celles-ci une fois mises en œuvre permettraient un changement plus rapide de modèle énergétique.

Selon le CLER (Comité le Liaison de Energies Renouvelables), la transition énergétique peut favoriser la sécurité et la résilience, l’activité économique et la balance commerciale, le pouvoir d’achat et l’emploi, la lutte contre la précarité et le droit pour tous à un logement décent, la qualité de vie et la santé, le développement local et l’aménagement du territoire, l’environnement et le climat, la qualification professionnelle et la promotion sociale, et la démocratie et la citoyenneté.

Les 10 mesures prioritaires à prendre sont les suivantes : (suite…)

Article rédigé par Claudine

Présidentielles 2017 : Quelle place pour l’énergie et l’environnement ?

mardi, 21 mars 2017

Alors que les messages de la campagne pour les prochaines élections présidentielles sont souvent noyés sous des informations  extérieures ( les « affaires » ) aux programmes, un article, paru sur Fournisseur-Energie.com et régulièrement remis à jour, donne quelques éléments précis de compréhension sur les places de l’énergie et de l’environnement dans les programmes proposés par les candidats. Il regroupe de plus les informations disponibles actuellement sous forme d’une infographie récapitulative.

Le tri n’est certes pas aisé à faire dans les programmes officiels et les différentes déclarations lors de conférences de presse, tous n’évoquant pas obligatoirement les mêmes sujets, mais l’infographie permet de replacer chaque candidat en fonction de ses idées autour du nucléaire, de la transition énergétique, de la production d’énergie à domicile, de la rénovation des logements et des véhicules propres. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Association négaWatt : un nouveau scénario 2017-2050

vendredi, 3 mars 2017

Avec la loi de transition énergétique pour la croissance verte, la France est désormais engagée dans une transition énergétique, encore largement insuffisante, selon l’Association négaWatt, mais qui peut en revanche s’appuyer sur la mobilisation croissante d’acteurs de plus en plus nombreux de la société. C’est dans ce contexte que s’inscrit le nouveau scénario (2017-2050) de cette association, qui, cinq ans après le précédent, confirme que le 100 % renouvelable est possible.
scenario negaWatt
Une synthèse en présente l’essentiel, depuis ses points forts jusqu’à ses impacts environnementaux, en passant par sa méthodologie et l’explication de son contenu sur la demande et l’offre d’énergie. Ce quatrième scénario négaWatt obéit comme les précédents à un triple objectif : revoir et consolider la trajectoire présentée en actualisant données et connaissances, interpeler sur cette base les décideurs politiques et économiques, et donner plus largement aux collectivités, aux acteurs économiques et à la société civile des clés de lecture facilitant la mise en œuvre des actions nécessaires à la transition énergétique. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Ce qui change en 2017

vendredi, 20 janvier 2017

Climat, ce qui change au premier janvier 2017Le 1er janvier 2017, un certain nombre de mesures et de lois sont entrées en vigueur, instituant quelques nouveaux changements en faveur de la transition énergétique, du climat, de la biodiversité et contre la pollution. Plus de 20 mesures vont ainsi s’appliquer « pour accompagner la France vers le croissance verte » et sur lesquelles le ministère de l’environnement fait le point.

Il distingue ainsi dans les nouvelles actions pour la transition énergétique celles qui ont un rapport avec les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, celles qui s’appliquent dans les bâtiments, dans l’information des citoyens et dans la vie des entreprises et la finance verte. Pour réduire durablement la pollution, certaines actions sont destinées à favoriser les transports en commun et d’autres concernent les déchets. De nouvelles actions pour protéger la biodiversité s’engagent dans la santé et l’environnement et la pêche. Enfin les actions pour le climat se poursuivent avec notamment la mise en œuvre de l’Accord de Paris. (suite…)

Article rédigé par Claudine

@gazafg publie un Livre Blanc : Les 10 propositions de l’industrie gazière pour 2017

dimanche, 2 octobre 2016

L’Association Française du Gaz (AFG) publie un livre blanc regroupant 10 propositions, afin de sensibiliser la classe politique « à l’approche d’élections majeures pour notre pays » aux défis « que l’industrie gazière est prête à relever pour emprunter la voie d’un futur moins carboné. » L’association estime que le gaz peut apporter des solutions sur l’accélération du développement des énergies renouvelables, le transport et la mobilité, le résidentiel, les infrastructures et la sécurité énergétique.

« La filière gaz favorise l’émergence d’une économie à la fois sobre en énergie et riche en emplois. La capacité contributive du gaz est donc un atout essentiel à la réalisation des objectifs du gouvernement, ceux transcrits dans la loi de transition énergétique et ceux faisant suite à la COP21. Mais celle-ci doit être encouragée par une évolution législative et réglementaire adaptée. Soutenir la filière gazière c’est également le maintien de 160 000 emplois et la création de nouveaux métiers notamment dans le domaine de la croissance verte. Nos 10 propositions se veulent à la fois pratiques et ambitieuses. L’ensemble des membres de l’Association Française du Gaz que je représente, espère vivement que ce Livre Blanc inspirera ceux qui ont la responsabilité de construire les perspectives d’un futur moins carboné » précise Jérôme Ferrier, Président de l’AFG.

POwer to gas (suite…)

Article rédigé par Claudine

ADVENIR : certaines règles précisées

vendredi, 15 juillet 2016

du nouveau dans le programme AdvenirL’AVERE-France, Eco CO2, EDF, l’ADEME et le Ministère de l’Environnement viennent de labelliser une première vague d’offres d’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques, dans le cadre du programme ADVENIR. A cette occasion, l’AVERE vient de préciser certaines règles, répondant ainsi à de nouvelles questions fréquemment posées.

Celles-ci concernent notamment la collecte et la transmission des données de recharge, ses raisons et bien entendu l’utilisation qui en est faite. ADVENIR procède en effet à une collecte systématique, pour les infrastructures le permettant, des données de charge afin de prouver que l’essor du marché des véhicules électriques contribue efficacement à la transition énergétique par deux facteurs clés : une excellente sobriété en émission carbone, grâce à des recharges effectuées aux périodes correspondant au meilleur mix de production électrique du réseau et une utilisation raisonnée des capacités du réseau de distribution, afin de ne pas nécessiter d’investissements significatifs qui viendraient enchérir et ralentir le développement du véhicule électrique. Les informations nécessaires sont soit la courbe de charge de la station, soit, si celle-ci n’est pas disponible, la liste des opérations de charge. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Maîtrise de l’énergie : l’action du GEC en Guyane

samedi, 30 avril 2016

Les actions de maîtrise de l’énergie font partie intégrante de la transition énergétique et se multiplient partout en France. En métropole bien sûr, au travers de différents programmes, mais aussi dans les territoires ultra-marins, où les utilisations de l’énergie, pour être différentes de celles de l’hexagone, n’en sont pas moins importantes et sujettes parfois à gaspillage. Pour y remédier, des structures se créent : ainsi, en Guyane, le GEC (Guyane Energie Climat) qui a lancé une Plateforme Régionale d’Information sur la Maîtrise de l’Energie (PRIME).

GEC, Guyane Energie ClimatLe GEC existe depuis 2008 sous l’impulsion de la Région, des collectivités territoriales et des partenaires locaux : alors « Observatoire Régional de l’Energie et du Développement Durable », il avait, et a toujours, pour mission d’améliorer la connaissance de la situation énergétique et des émissions de gaz à effet de serre, ainsi que de centraliser les données énergies-climat et faciliter leur mise à disposition auprès des acteurs régionaux. L’association, composée de partenaires institutionnels, a mis en place le programme PRIME début 2015.

Celui-ci a pour but de sensibiliser le grand public aux actions de maîtrise de l’énergie, aussi bien sur les aspects techniques (comment protéger un logement du soleil par exemple) que sur les financements et les dispositifs d’aides existants. Il concentre prioritairement son activité vers les publics en situation de précarité énergétique. L’objectif est de permettre à des familles en difficulté de mieux gérer leur consommation électrique. (suite…)

Article rédigé par Claudine
Nous connaître | Nous contacter | Nous rejoindre | Conditions d'utilisation | Référencer votre site sur l'annuaire | Télécharger nos logos
© 2013 EcoCO2 Tous Droits Réservés
logo html5