Facture papier ou facture dématérialisée ?

lundi, 13 mars 2017

dématérialisation des facturesSelon l’association Zero Waste France,  imprimer, envelopper et acheminer des tonnes de papiers représente un véritable gaspillage d’énergie et de matières premières, et les factures papier y participent. Doit-on pour autant toutes les dématérialiser ? L’association UFC Que Choisir penche pour le non, afin de permettre à tous d’y avoir accès et de mieux les surveiller. Mais écologiquement parlant, y gagne-t-on ? Les questions sont nombreuses, les réponses pas si claires.

Si l’on considère en effet les kilos de papiers – publicités non sollicitées, adressées ou non par exemple – qui atterrissent dans la poubelle sans être lus, il est sûr qu’on peut parler de gâchis. Mais qu’en est-il des factures ? Le débat reste ouvert. Déjà la fin des factures papier entre le secteur public et ses fournisseurs est programmée pour le 1er janvier 2020, elles seront remplacées par des factures électroniques, dans le but de simplifier et de réduire les coûts. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Nouvelle campagne « Choisir son fioul » de l’UFC Que Choisir

jeudi, 2 mars 2017

choisir son fioulVague de froid et hausse des prix du pétrole se sont conjugués sur ce début d’année pour faire bondir la facture de fioul des ménages utilisant ce combustible pour se chauffer. Or un ménage chauffé au fioul sur trois est en situation de vulnérabilité énergétique. Dans ces conditions, la nouvelle campagne « Soyons plus pour payer moins cher », lancé par l’UFC Que Choisir sur le site Choisir son fioul, prend tout son sens.

Le prix du fioul est en effet reparti à la hausse : il a augmenté de 22 % entre septembre 2016 et janvier 2017, soit 15 centimes d’euro par litre. Cela alourdit de 150 € la facture des 1000 litres de fioul. Cette campagne, qui mutualise les coûts de distribution, permet de l’alléger : pour une consommation moyenne de 1500 litres, les souscripteurs de l’expérience lancée en décembre dernier par l’association ont en effet économisé 47 €, ce qui équivaut à une réduction de 4 % de leur facture. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Nouvelle carte interactive et nouvelle étude sur la qualité de l’eau du robinet

lundi, 30 janvier 2017

L’UFC Que Choisir a mis à jour et publié une nouvelle carte interactive, consultable par tous, sur la qualité de l’eau du robinet en France, et publie parallèlement une étude montrant que, si 96 % des consommateurs peuvent boire leur eau en toute confiance, 2,8 millions de Français ont en revanche  une eau polluée notamment par les pesticides, les nitrates et le plomb.
Pollutions agricoles, les pesticides première cause de la pollution des eaux
« Ce constat globalement positif, s’agissant de l’eau distribuée, ne saurait masquer la triste réalité de ressources en eau massivement polluées nécessitant de coûteuses campagnes de dépollution. Si la consommation de l’eau du robinet doit être encouragée, les Pouvoirs Publics doivent urgemment renforcer la politique de l’eau » souligne le communiqué de l’association, qui a analysé, sur la base des résultats officiels du Ministère de la Santé, les réseaux de distribution des 36 600 communes de France pour la totalité des 50 critères réglementaires. (suite…)

Article rédigé par Claudine

RGE : de nouvelles polémiques

mercredi, 14 décembre 2016

rénovation énergétiqueAprès une enquête de terrain menée pour vérifier la qualification et la fiabilité des professionnels de la rénovation énergétique qualifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), l’UFC Que Choisir dresse un constat sévère et affirme « Rénovation énergétique : Performance zéro des professionnels ! » tant les résultats lui ont paru désastreux. Qualibat répond et tente de démontrer que, malgré des imperfections du système, la qualité des travaux est au rendez-vous. La Cinov (fédération des syndicats des métiers de la prestation intellectuelle du conseil, de l’ingénierie et du numérique) réagit à son tour pour rappeler la nécessité de la présence d’une maîtrise d’œuvre pour des travaux de qualité, rôle que les ingénieurs indépendants souhaitent tenir dans une approche globale.

L’UFC Que Choisir avait déjà réalisé une enquête accablante auprès des artisans RGE en 2014. Face à la recrudescence des litiges liés à la rénovation énergétique, elle a récidivé en collectant des devis pour 10 maisons mal isolées. Seuls 8 % des artisans appelés ont fait un examen consciencieux du bâti, les autres évaluations relevant plus d’une « visite de courtoisie. » En ce qui concerne la préconisation des travaux, l’association parle de « grand n’importe quoi. » La baisse moyenne estimée de la consommation d’énergie ne dépassant pas 27 %, très loin de l’objectif de la loi (-75 % d’ici 2050).  (suite…)

Article rédigé par Claudine

Pour Noël, achetons Triman !

samedi, 10 décembre 2016

pour noël achetons trimanTrois associations se sont associées pour nous recommander cette année de trier mieux, de recycler plus et d’acheter « Triman » à l’occasion des fêtes de Noël. France Nature Environnement (fédération française des associations de protection de la nature), AMORCE (réseau d’information et de partage d’expériences en matière de politiques Energie-Climat) et l’UFC Que Choisir s’unissent pour promouvoir le logo Triman et nous rappeler de privilégier lors de nos achats les produits qui l’affichent.

Triman, c’est le logo obligatoirement apposé sur les produits qui bénéficient d’une filière de recyclage et doivent donc être triés et jetés dans les bacs de collecte correspondant à leur nature. Ce logo représente l’assurance que les cadeaux que nous offrons (ou recevons) pourront en fin de vie être recyclés ou réutilisés, contrairement à d’autres produits. En effet, précisent les associations, « Malheureusement, de nombreux produits offerts à Noël (jouets, équipements de sport, produits cosmétiques, vaisselle, …) ne se recyclent pas. Une fois leur vie achevée, une partie de ces cadeaux finira donc en décharge ou en incinération. » (suite…)

Article rédigé par Claudine

Avec l’UFC Que Choisir, le fioul moins cher aussi

mercredi, 30 novembre 2016

choisir son fioul avec Que ChoisirQuatre millions de Français se chauffent au fioul domestique, une énergie qui, depuis le début de l’année a connu une hausse de 24 %. Forte du succès de sa campagne printanière « Choisir son fioul » , l’UFC Que Choisir lance une nouvelle campagne nationale qui s’étendra, en plusieurs vagues sur tout l’hiver et jusqu’en septembre 2017. L’association compte continuer ainsi à permettre aux ménages de faire baisser leur facture de chauffage.

En matière de campagnes nationales pour faire baisser le prix de l’énergie pour les particuliers, l’association est maintenant bien rodée, puisque, l’action « Energie moins chère ensemble » – qui a permis à de nombreux foyers de gagner sur l’électricité et le gaz naturel – à peine terminée, l’action fioul démarre. Une action d’autant plus la bienvenue qu’un ménage chauffé au fioul sur trois est en situation de vulnérabilité énergétique. (suite…)

Article rédigé par Claudine

UFC Que Choisir : les « bons élèves » peuvent désormais afficher leur Note

lundi, 14 novembre 2016

affichage du test comparatif que choir sur son siteAlors que les consommateurs se perdent encore souvent dans un dédale de labels – reconnus ou pas – affichés sur les produits, l’UFC Que Choisir a décidé d’autoriser les produits testés à afficher la Note qu’ils ont reçue de l’association de consommateurs, si elle est égale ou supérieure à 14/20.

L’organisme estime que cette note donne ainsi une information synthétique, simple et fiable, et permettra de mieux aiguiller le consommateur vers des produits durables, ou de bonne qualité, au moment de l’achat. Depuis le 20 octobre, et afin d’optimiser l’écho de ses recommandations, il donne donc aux fabricants dont les produits ont été testés d’utiliser sous conditions strictes cette note sur les produits et sur leurs supports de communication.

Le logo « la Note Que Choisir » indique aussi d’autres éléments : la date de publication du test et le nombre de produits testés, la fourchette de notes minimales et maximales liées au test, ainsi qu’une jauge permettant au consommateur de mieux se rendre compte de la situation du produit par rapport au parc de produits testés. Le fait de n’afficher que les notes supérieures à 14 sur 20 permet d’assurer au consommateur qu’il s’agit d’un « bon choix. » Cette note n’est diffusée qu’après sa publication sur Internet ou dans les magazines de l’association. (suite…)

Article rédigé par Claudine

Révision de l’étiquette énergie : une des mesures attendues par les consommateurs

dimanche, 30 octobre 2016

etude UFC Que Choir sur les étiquettes énergie et information sur la performance des produitsLa révision de la directive Etiquette énergie est en cours à l’échelon européen, mais une étude de l’UFC Que Choisir, en partenariat avec l’ADEME, montre en outre les fortes attentes des consommateurs en termes de durabilité des produits électriques et électroniques diffusés de plus en plus largement au sein des foyers.

Cette diffusion des biens d’équipement s’est accompagnée d’une multiplication par deux de la consommation électrique spécifique (hors chauffage, cuisson et eau chaude) – et ce, malgré l’amélioration de la performance énergétique – mais aussi d’une augmentation du risque de pannes (31 % des ménages connaissent une panne par an sur le gros électroménager). L’enjeu environnemental a aussi son importance, car 40 % des consommateurs choisissent dans ce cas le changement d’appareil plutôt que la réparation.

Deux directives en révision

A l’occasion de la double révision de la Commission Européenne de la directive de l’étiquette énergie (elle propose de revenir à une échelle de A à G) et de celle sur la garantie des biens de consommation, l’étude révèle une demande très forte des consommateurs pour une information transparente, concrète et fiable. Si l’étiquette énergie s’est peu à peu imposée comme un critère de choix pour les consommateurs, le récent scandale sur les émissions de polluants des véhicules a montré les défaillances du système de contrôle des fabricants, d’où une méfiance d’une partie des consommateurs sur les déclarations des professionnels.

Cependant, le retour à une étiquette échelonnée de A à G est bien acceptée, même si les consommateurs expriment des craintes de pertes de repères. Mais la consommation d’énergie, exprimée en kWh, reste trop abstraite pour beaucoup : une étude allemande montre que seuls 9 % d’entre eux peuvent estimer les conséquences économiques d’un produit sur leur facture d’énergie.

Performance énergétique, mais aussi durabilité des produits

Par ailleurs, les consommateurs  demandent aussi des informations sur la durabilité des produits. La responsabilité limitée des professionnels (garantie légale limitée dans le temps et durée de disponibilité parfois réduite des pièces détachées) n’incite pas les fabricants à prendre en compte ce critère, ce qui pénalise les consommateurs qui souhaitent une information fiable sur la durée de vie des appareils.

En effet une étude du Comité économique et social européen révèle que les ventes des produits les plus durables progressent de 56 % en moyenne en Europe et de 118 % en France grâce à un affichage de la durée de vie. Mais la durée de la garantie doit aussi évoluer et être modulée sur des critères économiques, environnementaux et techniques objectifs. C’est ce qu’appelle l’association des consommateurs, en même temps que le rééchelonnement strict de l’étiquetage énergie de A à G, le renforcement des contrôles des allégations des professionnels et l’instauration d’un affichage normatif sur la durée de vie et le coût d’usage des produits.

Source : UFC Que Choisir

Article rédigé par Claudine

Alertes multiples contre les arnaques aux énergies renouvelables et les éco-délinquants

vendredi, 14 octobre 2016

Qui sont les éco-délinquants ? des sociétés peu scrupuleuses vendant par démarchage à domicile des installations d’énergies renouvelables, souvent photovoltaïques, faisant miroiter des gains élevés (non seulement jamais au rendez-vous, mais le plus souvent totalement absents) mais assortis de crédits, aux taux quant à eux réellement élevés, accordés par des organismes financiers « complices ».

éco-délinquantsAprès l’UFC Que choisir, qui s’est fait plusieurs fois l’écho d’arnaques et de condamnation d’escrocs dans les énergies renouvelables et des sociétés de crédit accompagnant leurs agissements, ce sont deux associations d’utilisateurs de photovoltaïque, le GPPEP (Groupement des Particuliers Producteurs d’Electricité Photovoltaïque) et l’Asso BDPV (site web gratuit  permettant aux particuliers de suivre leur production) qui lancent une nouvelle alerte, accompagnée d’une pétition pour demander des actions du gouvernement afin d’aider les « sinistrés » des énergies renouvelables, et créent un « pot commun » pour venir en aide à un couple victime d’agissements de telles sociétés. (suite…)

Article rédigé par Claudine

« Energie Moins Chère Ensemble » : Lampiris de nouveau lauréat

samedi, 24 septembre 2016

choisir ensemble électricité et gazLes deux premières campagnes de l’UFC Que Choisir, « Gaz Moins Cher Ensemble » (2014, 2015), avaient déjà été remportés par le fournisseur belge Lampiris. Celui-ci, entre temps racheté par Total, vient de nouveau de gagner les enchères inversées organisées par l’association de consommateurs dans le cadre de sa campagne « Energie Moins Chère Ensemble » qui cette fois proposait, outre le gaz, de mettre en concurrence les fournisseurs sur l’électricité. Pour les deux énergies, alors que 6 fournisseurs étaient en lice, les réductions proposées sont encore plus conséquentes que celles obtenues les années passées : « du jamais vu » selon l’association organisatrice.

Lampiris gagne aussi bien sur le gaz que sur l’électricité : le fournisseur proposera aux quelque 270 000 consommateurs inscrits une réduction de 23 % pour l’électricité, par rapport au tarif réglementé du kWh (HT), et une économie de 17 % sur le gaz pour le gaz sur le tarif réglementé de septembre 2016. Un bel effort puisque le même fournisseur ne propose à ses clients, sur son site, que 8 % pour l’électricité et 15 % pour le gaz. (suite…)

Article rédigé par Claudine
Nous connaître | Nous contacter | Nous rejoindre | Conditions d'utilisation | Référencer votre site sur l'annuaire | Télécharger nos logos
© 2013 EcoCO2 Tous Droits Réservés
logo html5