Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

10 jours sans écrans ! Un défi pour les tous les ados

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Télévisions, jeux-vidéos, consoles, tablettes et smartphones font partie désormais de notre quotidien… et surtout de celui de nos enfants et adolescents. L’association 10 jours sans écrans, née au Québec et arrivée en France il y a plus de 10 ans, leur propose un défi : éviter de regarder les écrans pendant cette période et remplacer ces heures normalement passées devant par des activités de découverte ou de rencontre. Ces dix jours battent actuellement leur plein : 10 jours sans écrans, c’est du 26 mai au 4 juin !

De nombreuses heures passées chaque jour devant les écrans

En 2017, une enquête menée par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies sur les niveaux d’usage des écrans chez les jeunes (en fin de l’adolescence) montrait déjà que 57 % d’entre eux passaient au minimum 4 heures par jour devant un écran, et même au moins 6 heures pour 39 % d’entre eux. Mais ce phénomène existe aussi de plus en plus chez les plus jeunes, maintenant tous équipés de consoles, de tablettes ou de téléphones portables, sans parler de la télévision, dès l’école primaire, voire avant !

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) pour sa part a jugé la situation suffisamment préoccupante en 2019 pour publier des recommandations portant sur l’importance de remédier au manque d’activités physiques et à la sédentarité et de préserver le temps et la qualité de sommeil pour les enfants. Elle conseille de bannir les écrans pour les moins de 2 ans, et de limiter l’usage à une heure par jour entre 2 et 5 ans.

Le défi 10 jours sans écrans pour les structures accueillant des enfants

C’est précisément dans le but de limiter autant que faire se peut les heures passées par les enfants et les adolescents devant leurs écrans que le défi 10 jours sans écrans a été lancé. Il concerne les structures d’accueil petite enfance, les écoles maternelles et primaires, les collèges et lycées. Plus largement, il peut inspirer des associations ou des municipalités pour le mettre en œuvre.

Le défi 10 jours sans écrans consiste à proposer aux élèves le défi collectif de remplacer, pendant 10 jours, le temps passé habituellement devant les écrans de loisirs par des activités de découverte et de rencontre. Cet événement a pour objectif de faire vivre à tous les acteurs d’un établissement scolaire (personnel et enseignant compris) et aux familles qui le souhaitent, un moment convivial, voire festif, de réflexion et de prise de recul sur l’usage que nous avons tous des écrans et d’internet.

Activité physique, lecture, vie sociale au programme

C’est ainsi que pour le défi 10 jours sans écrans 2021, de nombreuses communes, des dizaines d’associations, de crèches, d’écoles, de collèges et de lycées proposent aux jeunes de se passer d’écrans de loisirs. L’association 10 jours sans écrans relève cette année l’inscription de 131 structures sur son site, et potentiellement plus de 17 000 enfants ou ados à relever le défi.

L’association 10 jours sans écrans, basée à Bayonne, juge le bilan du défi 2019 très significatif. Une enquête menée à l’issue de ces journées le montre : « Augmentation nette du temps passé en famille, augmentation de l’activité physique et du temps consacré à la lecture, amélioration du vivre ensemble, le défi est jugé significativement utile par la grande majorité des enfants et la très grande majorité de parents qui ont répondu ».

« Le DÉFI est un exercice de consommation responsable et de santé mentale. C’est une mobilisation sociétale qui permet de réduire la violence physique et verbale, la sollicitation publicitaire et l’obésité », proclame l’association. Il est bien dommage qu’il ne soit pas plus répandu dans les établissements scolaires, car le plus grand nombre des concernés n’en ont jamais entendu parler.

Source : Le site de l’association 10 jours sans écrans

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.