Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

10 % pour tout changer

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

10 % pour tout changerUne centaine d’entreprises de toute taille se sont regroupées au Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire pour lancer la démarche 10 % pour tout changer. Il s’agit d’une initiative gouvernemental qui vise à accélérer le mise en marche des programmes de lutte contre le changement climatique et de progrès social dans les entreprises.

Le point de basculement

Le nom de cette coalition provient de la théorie de Malcolm Gladwell, journaliste au New Yorker. Selon lui, si 10 % d’une communiquer s’engage dans une nouvelle norme sociale, cela peut faire basculer toute la communauté dans son sillage. Le seuil de 10 % représente le « point de basculement ».

Le gouvernement veut engager les entreprises dans une démarche plus inclusive et économique, en fédérant les actions existantes et en identifiant les leviers d’actions pour les développer. Cette initiative provient de la consultation de plus d’une centaine d’entreprises, de start-up, d’associations et d’acteurs de l’économie sociale et solidaire.

Des entreprises grandes ou petites

« L’engagement ne doit plus être l’apanage de pionniers, notre souhait est désormais de passer le seuil des 10 % d’entreprises engagées, mobilisées sur tout le territoire, pour créer ce point de bascule qui permettra le changement systémique dont nos sociétés ont besoin’ », précise Christophe Itier, Haut-Commissaire à l’Economie Sociale et Solidaire.

Parmi les entreprises regroupées dans cette initiative 10 % pour tout changer, on trouve par exemple de grandes entreprises comme (Engie, Bonduelle, Leroy Merlin, Leboncoin, Crédit Agricole, Renault, BNP Paribas…), des acteurs de l’économie sociale et solidaire (La Croix Rouge, Ashoka, Mozaic RH, Péenix…), des dirigeants de réseaux d’entreprises (METI, ORSE,…), la nouvelle génération d’entrepreneurs (GoJob, Castalie, Le Slip Français)…

Ce « Lab 10 % » a fait ont fait « de ce chiffre 10% pour tout changer leur axe de ralliement, de recrutement et d’appel à participation des autres entreprises pour que la révolution entrepreneuriale sociale et écologique soit à la hauteur des enjeux sociaux et environnementaux de notre époque. »

Cinq thèmes pour 10 % pour tout changer

Ils ont ensemble décidé d’un agenda commun et travailleront en 5 groupes, chacun sur un thème majeur :

  • la mobilisation des pairs et les leviers d’engagement pour toutes les entreprises (RSE, mécénat, coopérations économiques..) ;
  • les outils de financement de l’économie à impact (philanthropie, investissement à impact..) ;
  • les indicateurs et référentiels pour mesurer et valoriser l’impact des entreprises qui s’engagent ;
  • les « activistes » du changement dans l’entreprise ;
  • l’engagement des entreprise à l’échelle des territoires.

Ces groupes sont menés par des chefs d’entreprise comme Jean-Baptiste Moreau de Phenix ou Emery Jacquillat de la Camif, des directeurs développement durable comme Hélène Valade de Suez, de l’engagement comme Antoine Sire de BNP Paribas, d’association comme la Croix Rouge, ou de réseau comme Fella Imalhayene du Global Compact.

Une « révolution entrepreneuriale »

Christophe Itier présentera dès le mois de septembre un plan d’actions, issu du travail de ces cinq groupes. Il s’agit bien pour lui d’une « nouvelle révolution entrepreneuriale ». Elle s’inscrit dans la continuité de la loi Pacte. Celle-ci a en effet déjà posé quelques jalons juridiques en matière de RSE (obligation pour les entreprises d’intégrer les enjeux environnementaux et sociaux dans la gestion de leurs activités ou possibilité de devenir des entreprises à mission).

« Comme nous l’avons fait pour la transformation digitale de nos entreprises, nous devons accompagner avec la même conviction, cette nouvelle révolution entrepreneuriale qui met au cœur de la performance, le progrès social et environnemental » rappelle-t-il. Il propose à toutes les entreprises et organisations qui partagent cette vision la volonté de faire mieux et plus vite, de rejoindre cette démarche.

Sources : Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, Novethic, AEF Info

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.