Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

A contresens, un film « désintox » sur la voiture électrique

A contresens, le film sur la voiture électriqueSur la voiture électrique, on entend tout et son contraire. Certains médias font état de son bilan environnemental pire que celui de la voiture thermique : bilan énergétique défavorable, batteries impossibles à recycler, conditions d’extraction déplorables du lithium et du cobalt… Un film nommé A contresens vient remettre les pendules à l’heure. Un ingénieur, Marc Muller, et un journaliste, Jonas Schneiter, ont mené un travail d’enquête minutieux et tourné pendant 2 ans ce documentaire pour démonter un à un les arguments des « anti-voitures électriques ».

A contresens, un film tourné sans a priori

A contresens permet par sa démarche d’enquête, de recherche scientifique, d’avoir une vision d’ensemble et de démêler le vrai du faux. Les réalisateurs remontent ainsi toutes les étapes nécessaires à sa fabrication, allant jusqu’aux conditions d’extraction du Cobalt en République Démocratique du Congo et du lithium au Chili. A chaque fois, ils sont allés vérifier sur place, aidés pour cela par des « journalistes qui ont suivi une véritable démarche d’investigation sur le terrain ». Quant aux terres rares, elles n’en contiennent pas, contrairement aux voitures thermiques (dans leur pot catalytique).

La fin de vie et le recyclage des batteries, régulièrement évoquée par les détracteurs de la voiture électrique, ont fait eux-aussi l’objet d’investigations approfondies. En allant sur place (une usine de retraitement en Belgique), les réalisateurs ont pu constater que 95 % des composants des batteries peuvent être recyclés.

« Je ne suis pas particulièrement un défenseur des véhicules électriques. Ce qui m’intéresse, c’est l’écologie, la mobilité douce, me déplacer à vélo. Dans ma quête d’une mobilité vertueuse, je me suis demandé quelle peut être la part apportée par les véhicules électriques. En effectuant des recherches dans les médias sur le sujet, je me suis rendu compte que ce qu’on y trouve n’est pas clair du tout », explique Marc Muller dans un entretien avec le magazine Automobile Propre.

Un travail d’investigation minutieux

« Nous sommes allés beaucoup plus loin que toutes les recherches déjà entreprises sur les véhicules électriques. Et notre travail est le plus sourcé dans ce domaine. Nous invitons à poursuivre le visionnage du documentaire en suivant les références sur lesquelles nous nous sommes appuyés » précise-t-il.

Ce qui a été le plus difficile pour réaliser A contresens ? « L’accès aux informations ! Nous n’avons pas pu valider les informations communiquées dans les médias sur les véhicules électriques. Ni celles des ONG dont les enquêtes oscillent entre idéologie et rapports chiffrés plus sérieux. Nous nous sommes aussi aperçus que nombre d’études scientifiques sont truffées d’erreurs. Depuis le début de la diffusion du film, des scientifiques viennent même puiser dans nos travaux », rapporte-t-il. Aucun constructeur n’a accepté de leur ouvrir leurs portes.

« Avec A contresens, nous avons déjà souhaité toucher les décideurs. Les bons choix en mobilité durable ne peuvent pas être faits avec de mauvaises informations entre les mains. Notre film touche donc à l’information, mais aussi à la démocratie et aux réseaux sociaux. Il y a quelque chose de révoltant à s’être fait rouler dans la farine en matière de véhicules électriques, et, plus globalement, de transition énergétique. C’est hallucinant l’ampleur de la désinformation ! »

L’Avere-France a également salué l’avant-première de ce film. D’une durée de 96 minutes, A contresens était disponible sur le site https://acontresens-lefilm.fr/. jusqu’au 14 novembre. « Nous sommes actuellement en discussion avec des diffuseurs pour continuer de montrer ce film à toutes celles et ceux qui s’y intéressent... », peut-on lire actuellement sur le site.

Sources : Avere-France, Automobile Propre, le site du film

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.