Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Achats groupés de voitures électriques : Renault se taille la part du lion

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Près de trois ans après le lancement du Plan National de véhicules décarbonés, le groupement de commandes, placé sous le pilotage de Jean-Paul Bailly, PDG du Groupe La Poste et coordonné par l’UGAP, centrale d’achat public, vient d’annoncer l’attribution de deux des trois lots de voitures initialement prévus.

Le PDG de la Poste avait en effet été missionné par le gouvernement afin de fédérer tous les besoins des entreprises publiques, privées, des collectivités locales et de l’état. Après avoir établi un cahier des charges fonctionnel et défini les conditions de recevabilité techniques, financières et réglementaires, le groupement a utilisé la procédure de « dialogue compétitif », permettant d’auditionner les candidats avant la remise de leur offre finale.

LaKangoo électrique démarche vient d’être conclue pour 80 % de son volume et deux constructeurs retenus : Renault, qui se taille, malgré la marque de son concurrent, la « part du lion » et Peugeot. En effet, le premier lot qui se composait de l’achat sur 4 ans de 15 637 véhicules utilitaires légers d’un volume d’environ 3 m3 a été attribué à Renault, pour la Kangoo ZE. 10 000 de ces voitures iront à La Poste, 1 500 à ERDF, 1 200 à l’UGAP (qui les redistribuera ensuite aux clients de sa centrale), 510 à Veolia Environnement,  450 à GDF Suez et 330 à Spie. Disponible en France depuis le 30 septembre,  la voiture est fabriquée dans les usines de Maubeuge.

Le deuxième lot se compose de voitures compactes de 2 places, d’un volume utile d’un m3 environ. Il est attribué à Peugeot pour la fourniture de 3 074 Peugeot Ion en 4 ans également. En ce qui concerne le troisième lot initialement prévu (véhicule particulier 4 ou 5 places pour un volume de 3937 véhicules sur 4 ans) destiné pour l’essentiel à équiper les services de l’Etat, il a été déclaré sans suite : « Une nouvelle procédure sera lancée prochainement afin de permettre, en particulier, aux services de l’Etat de bénéficier d’une nouvelle offre correspondant mieux à leurs besoins« .

Le communiqué précise qu’à l’issue de cette procédure :

Les services de l’Etat et ses opérateurs, les entités publiques ou privées assurant une mission de service public et les collectivités locales, peuvent acheter ces véhicules électriques (quelque soit le volume) auprès de l’UGAP aux conditions économiques favorables des marchés issus du dialogue compétitif.

Par ailleurs, le Service des Achats de l’Etat, porteur des besoins des administrations de l’Etat, ainsi que l’ACUF (Association des communautés urbaines de France) et l’AMGVF (Association des maires des grandes villes de France), ont signé avec l’UGAP une convention de partenariat au bénéfice de l’ensemble de leurs membres.

Sources : 24 Heures Presse, Enerzine

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.