Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

ADEME : un mix électrique 100 % renouvelable en 2050 ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Alors que la loi de Transition énergétique pour la croissance verte fixe un objectif de 40 % d’électricité d’origine renouvelable pour 2030, une étude de l’ADEME, testant différentes hypothèses de mix électrique, montre que plusieurs scénarios de production intégrant une part importante de sources renouvelables sont techniquement possibles. 80 % à 100 % d’énergies renouvelables peuvent assurer l’équilibre offre/demande chaque heure de l’année.
mix enr ademe
Ces scénarios de mix électrique jouent bien entendu sur la consommation (maîtrise des quantités d’énergie consommées et de la pointe, outils de pilotage de la demande), sur la complémentarité entre les différentes énergies, sur la flexibilité permise par le réseau électrique et sur le développement des solutions de stockage.

Cependant, certaines hypothèses apparaissent comme déterminantes et permettent de mettre en avant différentes pistes de travail. D’abord la demande d’électricité et les pics de consommation doivent être maîtrisés, particulièrement en hiver, pour maîtriser le coût du système électrique. De plus, le coût des technologies de production renouvelable doit baisser, et particulièrement celui des moins matures d’entre elles à ce jour, mais cela est envisageable grâce au progrès technologique et à des conditions de financement favorables. Puis les énergies doivent s’intégrer dans les territoires au travers de la concertation, de la planification et de la répartition des bénéfices économiques et financiers locaux. Enfin, le stockage doit se développer.

Si cette étude vise à teste certaines hypothèses en intégrant de nombreux paramètres, elle ne représente cependant pas une étude de faisabilité. Il existe donc certaines limites, inhérentes à la méthodologie retenue. Ainsi, elle n’intègre pas aux hypothèses testées des phénomènes exceptionnels (rupture accidentelle d’une interconnexion avec un pays voisin par exemple), ni les changements qu’impliquent ces hypothèses dans l’exploitation du réseau, pas plus que la trajectoire précise et le cadencement des investissements, ni encore l’évaluation précise des besoins de renforcement du réseau de distribution.

L’ADEME précise donc que d’autres travaux devront consolider ce travail, afin d’identifier les mesures les plus efficaces pour accompagner une politique de croissance des énergies renouvelables.

Source : ADEME

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

0 réponse sur “ADEME : un mix électrique 100 % renouvelable en 2050 ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.