Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Alertes multiples contre les arnaques aux énergies renouvelables et les éco-délinquants

Qui sont les éco-délinquants ? des sociétés peu scrupuleuses vendant par démarchage à domicile des installations d’énergies renouvelables, souvent photovoltaïques, faisant miroiter des gains élevés (non seulement jamais au rendez-vous, mais le plus souvent totalement absents) mais assortis de crédits, aux taux quant à eux réellement élevés, accordés par des organismes financiers « complices ».

éco-délinquantsAprès l’UFC Que choisir, qui s’est fait plusieurs fois l’écho d’arnaques et de condamnation d’escrocs dans les énergies renouvelables et des sociétés de crédit accompagnant leurs agissements, ce sont deux associations d’utilisateurs de photovoltaïque, le GPPEP (Groupement des Particuliers Producteurs d’Electricité Photovoltaïque) et l’Asso BDPV (site web gratuit  permettant aux particuliers de suivre leur production) qui lancent une nouvelle alerte, accompagnée d’une pétition pour demander des actions du gouvernement afin d’aider les « sinistrés » des énergies renouvelables, et créent un « pot commun » pour venir en aide à un couple victime d’agissements de telles sociétés.

Il est arrivé en effet plusieurs fois au cours de ces dernières années à l’association de consommateurs, qui en 2014 déjà, avait enregistré quelque 2 500 plaintes, de dénoncer des sociétés se faisant une spécialité du démarchage à domicile pour des installations photovoltaïques, « opération blanche » selon eux au minimum ou mieux promettant des gains importants, et assortissant son offre d’un crédit faisant parfois plus que doubler le coût annoncé de l’installation. Installation bâclée d’ailleurs le plus souvent, quand il ne s’agissait pas, comme dans certains cas, tout simplement du dépôt de panneaux dans le jardin, ou de la pose de panneaux présentant de grave défaut, par exemple sans onduleur…

Si les simulations de rendement se révélaient tout à fait bidons, les remboursements de mensualités étaient par contre bien réels et engageaient ceux qui avaient souscrit sur de nombreuses années. C’est pour alerter sur un cas en particulier, mais reflet de beaucoup d’autres, que le GPPEP et le BDPV relaient l’annonce d’une campagne de communication pour dénoncer les arnaques dans les énergies renouvelables en général et le photovoltaïque résidentiel en particulier. Elle prend appui sur le drame vécu par un couple de personnes âgées :

Un jour, un commercial les convainc de signer un contrat d’installation de panneaux photovoltaïques et d’une éolienne. Ils pensent que les énergies nouvelles pourront faire partie de leur vie et qu’ils font quelque chose de bien pour leurs petits-enfants. Laisser une planète propre aux générations futures, c’est plutôt bien pensé. Et puis, « vous n’aurez rien à débourser, tout est autofinancé … ».

Malheureusement, mensonges, malfaçons, tromperies, comme bien des personnes à ce jour, il leur a fallu vite déchanter ! La production réelle, très en-dessous des promesses faites, ne permet pas de financer le crédit. Et puis on se demande comment une banque a pu leur accorder un prêt alors qu’ils étaient déjà endettés !

Si a plainte du couple s’est fait entendre en première instance, la banque a gagné en appel. Le GPPEP a voté, chose inédite, une aide (conseils et avocat spécialisé) et cherche à réunir la somme permettant au couple d’aller en Cassation : c’est dans ce cadre que le « pot commun » a été lancé. Il se double donc d’une pétition, qui demande aux autorités de prendre des mesures pour protéger et aider les victimes d’agissements de sociétés peu scrupuleuses :

Mesdames et Messieurs les ministres, Mesdames et Messieurs les politiques de tout bord, ne serait-il pas temps de faire enfin cesser ces comportements de voyous ? La transition énergétique est quelque chose de vital pour l’avenir de notre pays, si les Français continuent à se sentir abandonnés et à perdre confiance en leurs institutions, cette gangrène aura réussi à saboter tous les efforts réalisés par les particuliers et toutes les dispositions prises par les collectivités pour assurer l’indispensable développement de toutes les énergies renouvelables !

Source : BDPV, UFC Que choisir, Change.org, Pot commun

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “Alertes multiples contre les arnaques aux énergies renouvelables et les éco-délinquants”

  1. Dans le cadre des personnes qui se sont fait arnaquer, je me suis fait abuser par une société sans doute rencontrée par INTERNET , pour une installation d’une pompe à chaleur air/air par la Ste SARL I.N.E. (installation des nouvelles énergie) qui (sois disant )sous réserve de certaines conditions de revenus, d’impositions et autres critères mystérieux , vous font parcourir un chemin de croix qui finalement se termine par la signature d’une demande de financement auprès d’un organisme financier classique !
    Les aides de l’état promises, et présentées comme étant acceptées… OUBLIEES, les couts de pouces obtenus… QUE NENI ! , Reste l’engagement financier que l’on vous a fait signer et qui restera à honorer…..
    Un seul conseil, fuyez la Ste SARL I.N.E. et rapprochez vous de votre plombier local..
    JMS, un Gogo trop confiant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.