Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Alimentation : encourager les initiatives en cohérence avec les enjeux actuels

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

alimentation, notre modèle a de l'avenirAlors que le Ministère de l’Agriculture lance un appel à projets pour 2016 et 2017, dans le cadre du Programme National pour l’Alimentation en partenariat avec l’ADEME, afin d’encourager les initiatives relatives aux enjeux sanitaires, socio-économiques et environnementaux de l’alimentation, l’Agence publie une brochure à destination des professionnels dans la série « Des clés pour agir » : Alimentation et Environnement – champs d’actions pour les professionnels.

L’appel à projets met particulièrement l’accent sur le soutien à l’émergence et à la mise en œuvre des projets alimentaires territoriaux, et vise à financer des projets fédérateurs, démultipliables ou exemplaires, en cohérence avec les quatre priorités de la politique publique de l’alimentation : la justice sociale, l’éducation alimentaire des jeunes, la lutte contre le gaspillage alimentaire, l’ancrage territorial et la mise en valeur du patrimoine alimentaire.

Les financements apportés par l’ADEME sont destinés à soutenir particulièrement des projets comportant une composante environnementale forte (éco-conception, systèmes alimentaires territoriaux, restauration collective) avec notamment la perspective d’accompagner des projets portés par les entreprises.

La brochure Alimentation et Environnement – champs d’actions pour les professionnels souligne les enjeux et les leviers à actionner pour chaque maillon de la chaîne alimentaire, du champ au consommateur, afin de converger vers une alimentation toujours plus durable. Il faut en effet intégrer les paramètres environnementaux dans nos systèmes alimentaires et cela est aussi source d’opportunités. Pour répondre aux besoins des consommateurs, les professionnels contribuent à l’apport d’une diversité de produits sains, en quantité suffisante, du meilleur goût et au meilleur marché.

La brochure zoome notamment sur l’empreinte environnementale du champ à l’assiette et sur les impacts des produits agricoles, mais aussi de la transformation à la cuisine des consommateurs, avant d’examiner les différents points sur lesquels des leviers identifiés sont actionnables : l’agro-écologie dans les productions végétales, la recherche de l’équilibre territorial dans les productions animales, les procédés de fabrication et la logistique, les façons d’aiguiller la demande des consommateurs et la lutte contre le gaspillage alimentaire, entre autres.

Sources : Ministère de l’Agriculture, ADEME

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.