Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Allemagne : le bois énergie ? Nein Danke !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

La Commission européenne souhaite, dans la révision de la directive sur les énergies renouvelable, autoriser la combustion du bois pour la production des énergies renouvelables Des associations environnementales s’y opposent, approuvées par des climatologues. Ils estiment qu’une telle décision encouragerait à planter des forêts pour brûler industriellement le bois.

La forêt plus utile comme puits de carbone

La forêt recouvre un tiers du territoire allemand. Elle absorbe chaque année quelque 120 millions de tonnes de dioxyde de carbone, soit 14 % des émissions de gaz à effet de serre du pays. D’où l’idée de la solliciter davantage comme source d’énergie. Mais les climatologues allemands estiment que cette stratégie ne donnera pas les résultats escomptés. Au contraire, elle augmenterait l’impact écologique et accélèrerait le changement climatique : la combustion du bois émet davantage de dioxyde de carbone par kilowattheure que le charbon. Un rapport de Greenpeace alertait déjà sur le bilan carbone du bois en 2011.

Un responsable de forêt privée, Frank Walther, assure : « Même si l’industrie est en train de reboiser ailleurs pour cultiver industriellement des arbres pour le bois de chauffage, ni elle ni l’UE ne peuvent ignorer le fait que les arbres mettent des décennies à pousser et à extraire du dioxyde de carbone de l’atmosphère. Même si les arbres plantés pour être brûlés captent assez de carbone pour atteindre l’objectif déclaré de l’Accord de Paris, ils contribueraient davantage à la protection du climat s’ils étaient utilisés comme puits de carbone vivant, plutôt que sous la forme de bois de chauffage carbonisé dans un four industriel. »

Autre danger : les importations de bois

Un autre problème pourrait découler de ce besoin accru de bois pour la combustion : cela encouragerait les importations de bois en provenance de pays moins regardants. Ainsi, continue-t-il, « En Allemagne, la forêt est protégée par les lois de protection des forêts. Honnêtement, d’où viendrait vraiment le bois ? De pays qui sont bien loin de nous, pour que nous n’ayons pas à voir ces coupes franches dans nos forêts. Les associations environnementales avertissent elles aussi que cela augmenterait les exportations de bois en provenance de pays tiers ou de pays aux exigences légales limitées. »

Ce qui l’amène à conclure : « En fait, l’UE devrait être claire sur le fait que ni les réserves de bois européennes ni les nouvelles plantations industrielles ne suffisent à faire du bois de chauffage une composante raisonnable de la protection du climat. Nous, Européens, ne pouvons pas honorer nos propres engagements en détruisant l’environnement d’autres pays. »

Une utilisation plus intéressante du bois : la construction

Selon les climatologues, la comptabilisation des troncs d’arbres et des souches brûlées dans des centrales électriques comme énergie renouvelable fausserait les résultats des mesures de protection du climat. Cela empêcherait l’Allemagne d’atteindre les objectifs 2020 fixés par l’Europe dans ce domaine.

Par contre, avec des mesures bien pensées, la foresterie allemande pourrait jouer un autre rôle dans la lutte contre le changement climatique. Selon les spécialistes, le bois peut avantageusement remplacer des matériaux nocifs dans la rénovation des bâtiments ou comme matière première dans l’industrie du meuble.

Le Parlement souhaite tempérer cette décision éventuelle en encourageant l’utilisation de la combustion ligneuse nocive pour l’environnement, seulement si une meilleure utilisation industrielle n’est pas possible. Cela reviendrait donc à la limiter aux résidus de bois.

Source : Euractiv

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.