Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Alliance Solaire Internationale : les statuts signés prochainement

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Lancée le 30 novembre 2015 en marge de l’ouverture de la COP21 à Paris, l’Alliance Solaire Internationale, initiative de la France et de l’Inde, se concrétise. Les deux pays fondateurs avaient déjà organisé un événement de haut niveau au siège des Nations Unies le 22 avril 2016 ; une nouvelle étape va être franchie par la prochaine signature des statuts annoncée par le Ministère de l’Environnement.

source lenergeekL’Alliance Solaire Internationale est une coalition  de 121 pays participants : elle a vocation à devenir une plateforme de coopération pour les pays développés disposant des technologies dans le solaire et les pays en voie de développement situés entre le tropique du Cancer et le tropique du Capricorne souhaitant développer leur potentiel dans ce secteur. Son objectif est de tirer parti de la similitude des défis rencontrés par des régions parfois géographiquement éloignées, mais qui, au sein d’une Alliance, pourront peser d’un poids nouveau.

L’événement d’avril, organisé en marge de la cérémonie de signature de l’Accord de Paris, avait pour but de clarifier le concept et les principes fondamentaux de l’Alliance, au-delà de ce qui était contenu dans la Déclaration de Paris, et de promouvoir le lancement de deux premiers programmes opérationnels de l’Alliance, élaborés conjointement par la France et l’Inde, afin de mettre en œuvre des solutions concrètes. L’Alliance sera installée à Delhi, et parmi les pays les plus impliqués on peut noter : le Ghana, le Nigéria, le Chili, le Pérou, le Brésil, le Bangladesh, l’Indonésie, le Vietnam, Madagascar ou encore les Maldives.

« Nous partageons l’ambition collective d’entreprendre des efforts innovants et concertés afin de réduire le coût du financement et le coût technologique du déploiement immédiat d’installations solaires concurrentielles dans l’ensemble de nos pays et d’ouvrir la voie aux technologies de production, de stockage et de fabrication de biens reposant sur l’énergie solaire, qui soient adaptées aux besoins spécifiques de nos pays » proclame la déclaration faite à l’occasion du lancement de l’Alliance.

« Unis dans notre objectif d’augmenter de manière significative la production d’électricité solaire dans nos pays, nous entendons déployer des efforts conjoints grâce à des politiques innovantes, des programmes-projets, des mesures de renforcement des capacités et des instruments financiers pour mobiliser une grande part des 1000 milliards de dollars d’investissements nécessaires d’ici 2030 à l’échelle mondiale afin de mettre en œuvre le déploiement massif d’une énergie solaire à un coût abordable qui soit compatible avec les contributions prévues déterminées au niveau national et qui entraîne le développement et la prospérité pour notre peuple, en tenant compte du fait qu’un coût de financement réduit permettrait aux pays de revoir à la hausse leurs objectifs. »

A l’occasion de la ratification de l’Accord de Paris par l’Inde, Ségolène Royal a déclaré le 2 octobre : « Je signerai dans les jours prochains les statuts de la coalition solaire mise en place par la France et l’Inde à la COP21. Un travail intense a abouti et les premiers projets sont lancés. »

Source : Ministère de l’Environnement

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “Alliance Solaire Internationale : les statuts signés prochainement”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.