Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Aménagements cyclables : l’art de ne pas faire n’importe quoi

Les aménagements cyclables ont été largement favorisés par les pouvoirs publics ces derniers temps. Beaucoup de municipalités ont dans l’urgence installé des voies provisoires pour les cyclistes, de plus en plus nombreux en cette période post-confinement. Si dans leur immense majorité, ces aménagements étaient réfléchis et fonctionnels, il faut bien dire que quelques-uns, et pas des provisoires en général, ont été pensés par quelques esprits un peu bizarres… et certainement pas cyclistes !

Les aménagements cyclables merdiques

Un Guide des aménagements cyclables merdiques

AVoies pour cyclistes tel point que le site Carfree (La vie sans voiture), a décidé de proposer aux collectivités un Guide des aménagements cyclables merdiques, richement illustré d’exemples photographiques. Il s’agit de leur indiquer, images à l’appui, tout ce qu’il ne faut pas faire sous prétexte de créer, à peu de frais et sans gêne aucune pour les automobilistes, des espaces réservés aux cyclistes. Car « pour réaliser des aménagements cyclables vraiment merdiques, cela ne s’improvise pas et cela requiert même une certaine technicité. Tout le monde n’est pas capable de réaliser des aménagements cyclables merdiques constituant un savant équilibre entre gêne occasionnée aux cyclistes, dangerosité évidente et grand n’importe quoi », souligne le site.

Il faut dire que certaines municipalités ont fait fort. Beaucoup des pistes cyclables servant d’exemples à ce guide oscillent entre inutilité complète pour les cyclistes et dangerosité évidente ! Parmi les plus fréquentes, citons les voies cyclables encombrées d’objets divers fermement installés tels que des lampadaires tous les 50 mètres, des arbres ou des panneaux publicitaires occupant toutes la largeur ou encore des plots certainement installés pour permettre aux cyclistes de s’entraîner au slalom.

Des installations pour les cyclistes mûrement réfléchies ?

Aménagements cyclablesCertaines collectivités visent aussi à empêcher les voitures d’utiliser les voies réservées aux vélos, au risque cependant de les rendre aussi impraticables à tout le monde y compris aux cyclistes, par exemple avec des ralentisseurs posés tous les dix mètres. Mais on peut aussi parler des pistes pour cyclistes aboutissant dans des poubelles, ou un bloc de béton, ou encore à un gros caillou… Sans parler de celle si brève qu’elle permet juste de monter et de descendre de bicyclette !

Bref, le site regorge d’exemples de ce qu’il ne faut pas faire, en matière d’aménagements cyclables. Ajoutons que les commentaires humoristiques associés à chaque photo n’enlève rien au charme de ce Guide des aménagements cyclables merdiques. Toutes les collectivités, loin s’en faut, ne se retrouveront pas dans ces exemples, mais beaucoup de cyclistes se reconnaîtront dans les situations burlesques créées par des itinéraires cyclables mal pensés.

Source : Carfree

Cet article a été écrit par : 

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *