Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

ANAH 2016 : une activité soutenue mais certains résultats en-deça de l’objectif

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Les chiffres 2016 de l'ANAHL’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) a présenté le bilan de ses actions 2016. Si certains objectifs ont été atteints, d’autres restent en-deçà des résultats espérés. La capacité d’intervention de l’agence pour l’amélioration du parc privé de logements a permis d’engager un volume de travaux de 1,26 milliard d’euros, soit l’équivalent de 21 000 emplois créés ou préservés.

Parmi les programmes en difficulté, « Habiter Mieux » n’a permis que de rénover 41 000 logements en 2016, bien en-deçà de l’objectif de 70 000 logements annoncé en mars, ceci en raison, selon l’agence, du temps nécessaire pour informer et convaincre les ménages. Elle estime toutefois que la trajectoire de ce programme destiné à lutter contre la précarité énergétique chez les propriétaires occupants reste dynamique et s’accélère. Au total, depuis 2013, ce sont 200 000 ménages qui ont ainsi pu réaliser des travaux leur permettant de sortir durablement de la précarité énergétique. Sur 100 foyers aidés par ce programme, 16 avaient des revenus modestes et 84 des revenus très modestes. L’aide moyenne dont ont bénéficié les ménages se monte à 9 368 € pour un montant moyen de travaux de 18 825 €. 75 % de ces ménages ont fait ‘objet d’un bouquet de travaux, pour des gains énergétiques de 40 % en moyenne.

Pour le reste de son activité sur d’autres axes d’intervention, les résultats de l’Anah sont conformes ou s’approchent des objectifs fixés. En ce qui concerne l’activité d’adaptation des logements à la perte d’autonomie de leurs occupants, elle fait l’objet d’une forte demande : près de 18 000 logements ont ainsi été aménagés pour des personnes âgées ou handicapées, soit plus d’un millier de plus que l’année précédente. L’activité de redressement des copropriétés en difficulté est conforme aux objectifs avec 15 867 logements aidés, mais ce chiffre est de plus d’un millier en-deçà des résultats de 2015. L’activité de lutte contre l’habitat indigne et dégradé est aussi conforme aux objectifs. Par contre, l’activité de production d’une offre sociale de logements dans le parc privé, bien qu’en augmentation par rapport à 2015, approche son objectif sans l’atteindre tout-à-fait. Enfin le soutien à l’humanisation des centres d’hébergement pour les sans-abri a permis la rénovation de 23 centres.

En 2017, l’Anah dispose d’un budget de 823,1 millions d’euros auquel s’ajoutent 185 millions d’euros du Fonds d’aide à la rénovation thermique (FART). L’objectif de l’Anah sera la rénovation de 127 000 logements dont 100 000 au titre de la rénovation énergétique. Par ailleurs, le programme Habiter Mieux s’ouvre aux copropriétés fragiles, ce qui permettra de toucher davantage de ménages dans les secteurs urbains, avec une aide spécifique destinée aux syndicats de copropriétaires pour faciliter leur décision collective d’engager des travaux.

Source : ANAH

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.