Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

ANAH : une montée en puissance de la rénovation énergétique pour 2014

habiter mieuxL’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) a récemment publié ses chiffres-clés pour 2013 et annoncé sa feuille de route pour cette année : au programme, une montée en puissance du programme Habiter Mieux, pour lutter contre la précarité énergétique des propriétaires occupants, et une intervention plus soutenue pour l’adaptation des logements à la perte d’autonomie.

En 2013, 31 325 logements ont été rénovés grâce au programme Habiter Mieux, un chiffre qui a pratiquement triplé par rapport à 2012. Ce programme s’adresse aux propriétaires occupants, mais désormais les propriétaires bailleurs de revenus modestes et aux syndicats de copropriétaires peuvent aussi en bénéficier. L’année dernière 80 % des logements rénovés étaient occupés par des propriétaires aux revenus modestes. Les priorités de l’ANAH se sont par ailleurs portées sur la lutte contre l’habitat indigne et très dégradé, le plan de rénovation énergétique, le redressement des copropriétés en difficulté et l’adaptation des logements à la perte d’autonomie.

Pour 2014, toutes ces orientations demeurent et l’agence souhaite les accentuer. Ainsi, la montée en charge du programme Habiter Mieux, désormais porté par la dynamique du plan « J’éco-rénove, j’économise » est toujours à l’ordre du jour : selon la directrice de l’agence, Isabelle Rougier, 38 000 logements devraient en bénéficier cette année. L’ANAH s’oriente de plus vers une implication plus forte dans les différents volets du plan de rénovation énergétique des logements (animation des professionnels, « guichet unique »).

La feuille de route contient de plus une coordination plus étroite avec la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse, afin d’intervenir encore davantage dans l’adaptation des logements à la perte d’autonomie. Une des priorités de l’agence consiste d’ailleurs à « coupler davantage ses travaux d’adaptation avec des travaux de rénovation énergétique : avoir un logement correctement chauffé, des dépenses énergétiques faibles, c’est aussi l’une des conditions du maintien à domicile pour les personnes âgées« .

D’autre part, l’agence souhaite avoir un rôle accru comme opérateur de l’égalité des territoires, à travers le réinvestissement des quartiers anciens dégradés et l’intervention sur les copropriétés dégradées, ainsi qu’une action en direction des territoires d’outre-mer pour renforcer la lutte contre l’habitat indigne. Mais l’agence s’impliquera aussi fortement dans le plan de revitalisation rurale, en cours d’élaboration, qui vise à remédier à la déqualification d’un nombre croissant de centres bourgs de zone rurale ou péri-urbaine.

Sources : ANAH, Chiffres-clés ANAH 2013, Batiweb

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.