Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Appel à projets « zéro déchet, zéro gaspillage » : 58 premiers territoires sélectionnés

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

zéro déchet, zéro gaspillage, ministère de l'écologie FranceLes 58 premiers lauréats de l’appel à projets « zéro déchet, zéro gaspillage », désignés fin décembre par le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie (MEDDE), vont pouvoir bénéficier d’un accompagnement spécifique par l’ADEME, afin de mener à bien leur action en faveur d’une réduction du gaspillage, d’une seconde vie des produits et de la maximisation du recyclage, qui en étaient les principaux enjeux.

Cette première liste comporte 58 noms, alors que les prévisions s’élevaient à vingt, en raison de l’ampleur de la mobilisation locale autour de cette thématique, preuve que de plus en plus de monde se sent concerné. Les acteurs locaux (associations, entreprises, citoyens, administrations, commerces), qui étaient invités à se mobiliser et à présenter des projets innovants, ont donc bien répondu « présents » pour s’engager dans une démarche exemplaire et participative de promotion de l’économie circulaire.

Les territoires retenus, disséminés sur toute la France (dont trois collectivités d’Outre-mer), rassemblent en effet 7,5 millions d’habitants. Le programme dans lequel ils se lancent devrait permettre d’éviter 240 000 tonnes de déchets (soit une réduction de plus de 10 %) et de réaliser 43 millions d’euros d’économie par an. les lauréats bénéficieront donc pour cela de l’aide de l’ADEME, qui mettra à leur disposition son expertise technique, un soutien financier pour l’animation de la démarche et des aides à l’investissement prioritaires et bonifiées.

Le ministère, qui donne la liste complète des lauréats, distingue particulièrement trois exemples de programmes d’actions permettant  d’améliorer la gestion des déchets au quotidien. Ainsi, la ville de Roubaix (Nord) mobilise 101 familles autour du défi de réduire de 50% leur production de déchets par an ; celles qui y parviendront obtiendront un remboursement de 50% de leur taxe d’ordures ménagères. De son côté, la Communauté Urbaine de Bordeaux (Gironde) soutient un projet « mon quartier à alimentation positive », pour lutter contre le gaspillage alimentaire et valoriser les biodéchets, en mobilisant les habitants, les commerçants et les entreprises à l’échelle d’un quartier. Enfin, le Syndicat Mixte du Pays de Sarrebourg (Moselle) met en place un « accueil réemploi » en déchetteries en y installant des conteneurs dédiés au réemploi. En partenariat avec l’association Emmaüs, une permanence est assurée pour accueillir les objets rapportés par les particuliers, puis les remettre en état.

Source : Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.