Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Après les ballons noirs, les sphères bleues

Comment représenter les émissions de CO2 ? Voici la question que nous vous posions dans un des premiers articles du blog. Nous avions alors évoqué les « black balloons » ou ballons noirs, selon un clip vidéo initié par la province Victoria en Australie : des ballons noirs qui s’échappent des différents appareils ménagers et se répandent dans le ciel, figurant autant de CO2 produit par nos habitudes de vie quotidienne.
Une autre représentation vient d’apparaître, tout aussi saisissante et toujours sous forme de clip vidéo. On la doit cette fois à la société Carbon Visual qui a réalisé, à la demande d’une ONG, Environmental Defense Fund (EDF, par pure coïncidence), un film en images de synthèse pour visualiser les tonnes de CO2 rejetées dans l’atmosphère. En effet, le dioxyde de carbone est inodore et incolore, et donc imperceptible aux sens humains. Ce clip part du principe que si ces propriétés étaient différentes, s’il avait une couleur et une densité supérieure, nous y prêterions attention. Il permet donc de le visualiser sous forme, cette fois, de sphères bleues, qui envahissent peu à peu l’air et finissent par recouvrir d’une pyramide gigantesque un quartier de New-York : Manhattan.

New-York rejette environ 1,72 tonne de CO2 par seconde (54 millions de tonnes, selon les chiffres de 2010 utilisés pour cette animation). Chaque tonne est représentée par une sphère de 10 mètres de diamètre, qui occupe 534 mètres cubes. Carbon Visual les a concentré sur Manhattan, et chaque seconde en fait naître une nouvelle : au bout d’une heure d’émissions, 6 200 boules bleues recouvrent le quartier, et environ 150 000 en une journée. Au bout d’un an, et environ 54 millions de sphères émises, Manhattan disparaît complètement sous une énorme pyramide de ces boules bleues.

Sources : Le Monde