Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Aucun problème d’approvisionnement en électricité pour cet été selon RTE

Publiée il y a quelques jours par Réseau de Transport d’Electricité (RTE), l’analyse prévisionnelle du passage de l’été 2013 ne présente aucun risque particulier pour l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité, même en cas de canicule (+ 7° C par rapport aux normales), canicule que l’on en viendrait presque à espérer après un printemps froid et pluvieux à souhait.Equilibre Production consommation (source audeladeslignes)

L’été, bien entendu, la consommation d’électricité est moindre qu’en hiver. Mais, d’une part, les épisodes de fortes chaleurs peuvent induire des baisses de production pour respecter les exigences environnementales sur les sites de production ; d’autre part climatiseurs et ventilateurs de tout poil conduisent à un surcroît de consommation. « En été, la consommation augmente de 500 MW par degré supplémentaire à la pointe journalière, soit l’équivalent de la consommation d’une ville comme Nantes et son agglomération, d’environ 500 000 habitants » rappelle cependant RTE qui se souvient des étés 2003 et 2006. Tout devrait bien se passer, sans préjuger toutefois des risques spécifiques en Bretagne et dans l’est de la région PACA. Ainsi « une vigilance particulière est maintenue dans la région PACA compte tenu du risque d’incendie et de mise hors service de l’axe double 400 kV à partir de Toulon. »

Compte-tenu des indicateurs économiques disponibles, RTE table sur une stabilité des consommations d’électricité par rapport à l’an dernier et compte de plus sur une disponibilité du parc de production en hausse de 1 000 MW par rapport à l’été 2012. Cette prévision de disponibilité intègre notamment des annonces des producteurs d’arrêts temporaires de certains groupes à cycle combiné gaz. Par ailleurs, le développement de la production photovoltaïque se poursuit à un rythme soutenu, avec 3 700 MW de puissance installée actuellement en France, soit une augmentation de la disponibilité moyenne de 700 MW par rapport à l’année précédente. Enfin d’importants investissements de RTE (voir par exemple la ligne Cotentin-Maine) concourent à améliorer la sécurité du système électrique français.

RTE ne prévoit donc aucun recours à un approvisionnement apporté, même en cas d’épisode de canicule, et précise que la France conserverait même alors un potentiel d’exportation pendant toute la période :

Le développement des énergies renouvelables (ENR) en Europe contribue à l’accroissement de la capacité de production observée pour cet été dans l’ensemble de l’Europe. Lors des creux de consommation de l’après-midi et de la nuit des surplus de production dans les pays voisins, pourraient même apparaître pendant plusieurs heures, sollicitant les interconnexions et pouvant nécessiter la baisse des moyens de production classiques en Europe.

Source : RTE

Cet article a été écrit par : 

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *