Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Baisse importante de la consommation d’électricité cet été

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

rte rapport électricité été 2014Précipitations records, les plus élevées depuis 1959, températures pour le moins fraîches (les plus froides depuis 8 ans au mois d’août), l’été 2014 n’a pas été particulièrement agréable pour les estivants. Par contre, cela a permis à la consommation électrique française de connaître son plus bas niveau depuis 12 ans. Une baisse qui s’est aussi accompagnée d’une bonne production de courant électrique, donc d’une exportation accrue vers nos voisins européens (les plus hauts niveaux mensuels d’exportation depuis novembre 2006).

Un mois d’août frais, cela signifie un moindre recours à la climatisation et à la production de froid, ce qui a modéré la consommation électrique nationale. Du coup, ce même mois a enregistré son minimum de puissance à 29,5 GW le 17. La consommation des PMI/PME et particuliers est en légère diminution. A l’inverse, celle de la grande industrie poursuit sa progression depuis novembre 2013, tirée par les secteurs de la chimie, de la métallurgie et de la sidérurgie.

Or, pendant ce temps, la disponibilité du parc nucléaire a été très élevée pour la saison : la filière représente en juillet et en août, comme au mois de juin, entre 78% et 79 % du mix énergétique du pays. Parallèlement, les précipitations importantes ont entraîné une très bonne production des centrales hydrauliques cet été, un record depuis 1977. Dans ces conditions, la production d’origine thermique à combustible fossile est en forte diminution par rapport à 2013 (-50 %). Elle atteint un niveau historiquement bas et inférieur à la production mensuelle d’origine éolienne. Les productions mensuelles des filières renouvelables hors hydraulique (éolien et photovoltaïque) sont en hausse par rapport à l’été 2013, la filière éolienne notamment a enregistré de bonnes conditions de vent lors de ces deux mois.

Ces conditions de production, associée à la baisse de consommation nationale, ont profité aux échanges transfrontaliers et la France enregistre même des niveaux d’exportation qui n’avaient plus été observés depuis plusieurs années. « En valeurs instantanées, les échanges avec l’Allemagne atteignent quasiment chaque jour le maximum de la capacité d’interconnexion à l’export » souligne RTE. L’Allemagne connaissait à la même époque de faibles conditions de vent, et l’Espagne avait deux groupes nucléaires à l’arrêt. Les exportations d’électricité ont ainsi atteint leurs plus hauts niveaux mensuels depuis novembre 2006 et la France est exportatrice pour le quatrième mois consécutif, avec un solde qui atteint des valeurs particulièrement élevée.

Source : RTE

 

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

0 réponse sur “Baisse importante de la consommation d’électricité cet été”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.