Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Baisse surprise des émissions de CO2 aux Etats-Unis

L’été réserve parfois de bonnes surprises. Ainsi l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) vient d’annoncer une baisse surprise des émissions de dioxyde de carbone du deuxième « producteur » mondial : les Etats-Unis. Cette diminution entre 2011 et 2012 permet au pays d’enregistrer au premier trimestre de cette année ses plus faibles émissions depuis 20 ans.

La Maison Blanche à Washington

Selon l’Agence, l’utilisation de plus de gaz naturel au détriment du charbon explique en grande partie ces bons résultats. Par contre elle ne précise pas si ces baisses sont temporaires, un hiver très doux entrainant une diminution de la demande de chauffage, où si elles s’inscrivent dans une période de moins en mois carbonée pour le deuxième émetteur mondial (derrière la Chine). En tout cas, malgré le manque de réglementations pour limiter le réchauffement climatique, la baisse intervenue entre 2010 et 2011 se situe à 2,4 % n’est pas due, comme en 2009, au recul de l’économie. La diminution se poursuit en 2012, avec pour le premier trimestre un recul de 8 % par rapport à la même période en 2011,  ce qui ramène les émissions à leur plus bas niveau depuis 1992.

L’AIE précise toutefois qu’il ne faut pas tirer des conclusions hâtives, mais « les installations utilisent plus de gaz naturel, moins cher » et cette source d’énergie provoque moins de rejets de gaz à effet de serre que le charbon. On ne peut oublier toutefois que l’extraction des gaz de schiste par la technique très controversée de la fracturation hydraulique, très courante aux Etats-Unis, présente des risques de contamination pour les nappes phréatiques.

L’Agence estime cependant qu’à plus long terme, l’utilisation du gaz naturel plutôt que du charbon et l’amélioration de l’efficacité énergétique des véhicules devraient amener à des émissions en 2020 en baisse de plus d e9 % par rapport à 2005.

Cependant les négociations internationales visant à limiter les émissions de CO2 sont toujours dans l’impasse en raison du refus de la Chine de signer tout traité contraignant.

Sources : La Tribune, 20 minutes

Cet article a été écrit par : 

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *