Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

« Bee Friendly », un label pour les produits respectueux des abeilles

certified bee friendlyPrésenté lors du Salon de l’Agriculture qui vient de s’achever à Paris, le label Bee Friendly, créé à l’initiative d’apiculteurs européens, va bientôt pouvoir être utilisé par des agriculteurs s’engageant à respecter un cahier des charges rigoureux, dont l’enjeu est la protection des abeilles. En effet, les pratiques agricoles s’avèrent la première cause du déclin des butineuses dont le travail, avec celui d’autres insectes pollinisateurs, est pourtant à l’origine de 35 % de nos ressources alimentaires.

84 % des espèces de plantes cultivées en Europe dépendent directement du rôle pollinisateur de l’abeille. Or celle-ci, fragilisée depuis des années par l’utilisation de pesticides et la perte de la biodiversité découlant de l’agriculture intensive, est menacée de disparition, dans le monde entier et particulièrement dans les pays industrialisés. Elle est pourtant indispensable non seulement pour le maintien de l’équilibre des écosystèmes naturels mais aussi pour assurer les rendements de notre agriculture (arboriculture, cultures fourragères, maraîchères, florales et production de graines, etc.) et donc pour nos ressources alimentaires.

L’objectif de ce label, dont le cahier des charges est rédigé par l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF), en partenariat avec des organismes similaires d’Allemagne et d’Italie, est de sensibiliser les producteurs et les entreprises fabriquant et distribuant des produits d’alimentation à l’enjeu majeur que représente la survie de l’abeille. Il permettra aux producteurs de fruits et légumes de valoriser leurs efforts pour respecter l’environnement, mais aussi aux éleveurs s’engageant dans cette démarche de bénéficier d’une augmentation du rendement des prairies et d’une réduction de l’apport de compléments alimentaires.

Ce cahier des charges très rigoureux, partiellement dévoilé au Salon, comprend 27 exigences, dont l’interdiction des pesticides néonicotinoïdes et pyréthrinoïdes (alpha-cypermétrine, matière active du Fastac…) – il permet cependant l’utilisation de certains traitements phytosanitaires durant la nuit quand les abeilles ne sont plus en activité. Il bannit aussi l’utilisation des OGM, y compris dans l’alimentation animale. Il prévoit également l’aménagement de zones de préservation de la biodiversité (augmentation des haies et surfaces fleuries).

Actuellement ce label est développé sur deux types de produits : les fruits et légumes (en France avec « Demain la Terre », association de producteurs de l’agriculture raisonnée) et les produits laitiers (avec la marque de produits bio « Les Deux Vaches »). Les premiers produits labellisés devraient se trouver dans le commerce avant la fin de l’année. En Allemagne, le label concerne déjà les briques de lait et les tablettes de beurre de la marque Sternenfair.

Sources : Bee Friendly, Actu-environnement

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.