Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Bientôt des vêtements capables de recharger un mobile ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

cellules photovoltaïques organiques

Un article publié récemment dans la revue ACS Nano fait état des travaux d’une équipe de chercheurs de l’université de Caroline du Sud qui pourraient avoir des applications très pratiques. Ils portent sur des films souples et transparents en graphène qui pourraient faciliter la fabrication de cellules photovoltaïques organiques.

Celles-ci sont développées pour produire une énergie à faible coût grâce à leur facilité de fabrication, leur poids léger et leur compatibilité avec des matières flexibles. Les feuilles composites développées par l’équipe, allant jusqu’à 1,5 m² actuellement, peuvent être utilisées pour créer des surfaces denses constituées de cellules photovoltaïques organiques. Ces dispositifs convertissent le rayonnement solaire en électricité, moins efficacement cependant que les cellules solaires en silicium : sur les 1000 W de lumière du soleil qui frappent un mètre carré, ils génèrent 1,3 W (contre 14 W pour les secondes). Mais portés comme des vêtements, ils pourraient fournir une énergie suffisante pour recharger un téléphone mobile ou un MP 3 en faisant son jogging au soleil.

Cette approche constitue, selon les conclusions du rapport une avancée importante vers la production d’électrodes transparentes conductrices dans les cellules solaires. Mais il ne précise pas quand nous pourrons profiter de rideaux ou de vêtements qui produiront de l’électricité.

Source : Enerzine

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.