Blog d’Eco CO2 

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Bientôt la fin des halogènes !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

A la veille de la (presque) disparition des halogènes, le Syndicat de l’Eclairage fait le point sur la transition réussie entre les LED, économes et adaptées aux usages actuels et les autres technologies de lampes, qui se succèdent de manière accélérée depuis une quinzaine d’années dans les rayons.

La disparition programmée des halogènes à basse consommation

Les halogènes autorisésIntroduites sur le marché européen il y a seulement une dizaine d’années, les lampes halogènes basse consommation vont presque totalement disparaître des rayons d’ici quelques semaines, au 1er septembre 2018 exactement. La règlementation condamne toutes celles qui sont remplaçables par des LED, ne laissant subsister – provisoirement – que celles pour lesquelles il n’a pas encore été trouvé d’alternative plus efficace (les lampes aux culots G9 et R7s).

Face aux évolutions de ces dernières années, cette disparition devrait passer presque inaperçue : les consommateurs sont déjà nombreux à avoir compris l’intérêt de les remplacer par des LED.

L’écoconception, moteur de la transition énergétique

L’éclairage a été l’un des premiers produits concernés par la première directive européenne écoconception (2005) et ses évolutions. Celle-ci instaure des exigences d’efficacité énergétique, mais aussi de durée de vie. « Pour quels autres produits que l’éclairage est-on habitué à voir la durée de vie du produit affichée sur l’emballage ? Très peu ! L’industrie de l’éclairage montre donc l’exemple sur la voie de l’écoconception, et communique de manière totalement transparente avec le consommateur : la puissance, la durée de vie, la rapidité d’allumage… tout est indiqué sur l’emballage !« – remarque Jean-Marc Vogel, Ledvance, Président de la Commission Lampes du Syndicat de l’éclairage.

Le secteur a dû innover et s’adapter. Applicable en plusieurs étapes, chacune d’entre elles contraignant davantage les produits, la règlementation impose à ceux-ci de consommer toujours moins, tout en offrant la même quantité de lumière. Aux lampes à incandescence, disparues des rayons depuis au moins 2013 (malgré quelques anomalies pour des lampes prétendues « décoratives »), ont succédé les lampes fluocompactes, puis les halogènes dits « basse consommation » et enfin les LED.

La fin des halogènes basse consommation

Les LED accessibles à tous

La technologie des LED est désormais mature et accessible à tous. Elles ont bénéficié du double effet de l’augmentation des volumes et de l’amélioration de la technologie. Elles offrent un temps de retour sur investissement « imbattable » selon le Syndicat de l’Eclairage : « il faut moins d’un an pour rentabiliser le remplacement d’une lampe halogène par une lampe LED ! » De plus, elles s’allument instantanément, éclairent longtemps, peuvent changer de couleur, être pilotées à distance… le « Smart Lighting » en marche !

Les lampes halogènes ne vont cependant pas disparaître immédiatement des rayons. Cette règlementation s’applique en effet à la première mise sur le marché européen. Les distributeurs ont donc la possibilité d’écouler leurs stocks existants, mais il leur est interdit de les reconstituer.

Source : Syndicat de l’Eclairage

 

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.