Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Biodiversité : des objectifs contraignants nécessaires, selon le Parlement européen

biodiversité : des objectifs contraignants nécessairesRéuni en plénière, le Parlement européen (PE) a évoqué cette semaine la prochaine Conférences des parties sur la biodiversité (COP15). Il souhaite qu’elle débouche sur des objectifs contraignants juridiquement. L’Union Européenne (UE) doit montrer la voie en consacrant 10 % minimum de son budget à encourager la biodiversité, à préserver les zones naturelles et à réduire les pesticides.

Préparation de la COP15 sur la biodiversité

Le Parlement européen a exprimé à plusieurs reprises son inquiétude face à la perte continue et sans précédent de biodiversité. Il a adopté une résolution en vue de la COP15. Celle-ci se tiendra à Kumming, en Chine, en octobre prochain. Une délégation du PE y participera.

L’objectif de la COP15 sera d’adopter un cadre international pour le biodiversité après 2020. Celui-ci fixera la trajectoire mondiale en la matière pour les dix prochaines années et plus. Le PE souhaite qu’elle débouche sur des objectifs contraignants, similaires à ceux de l’Accord de Paris pour le changement climatique.

Dans cette résolution et pour mettre un terme à la trajectoire actuelle de perte de biodiversité, le PE souhaite que la COP15 fixe des délais détaillés, des indicateurs de performance claires, ainsi que des mécanismes de contrôle basés sur des normes communes.

Des objectifs contraignants en UE

L’Union Européenne doit montrer la voie et s’engager elle-même sur des objectifs contraignants en maîtrise de biodiversité. Dans la résolution du PE, l’UE doit s’assurer que 30 % de son territoire soit composés de zones naturelles et rétablir les écosystèmes dégradés. Les politiques européennes doivent prendre en compte les objectifs de biodiversité en lui allouant 10 % minimum du budget à long terme à des efforts visant à l’améliorer.

Les députés soulignent parallèlement la nécessité d’avoir davantage de pratiques agricoles et sylvicoles durables. L’Union Européenne doit aussi se doter d’objectifs contraignants en vue de réduire le recours aux pesticides au niveau européen. Selon Pascal Canfin, président de la Commission environnement, « La définition d’objectifs mondiaux et européens pour la protection des écosystèmes naturels, la réduction de la pression des pesticides en Europe, la mise en œuvre d’une agriculture et d’un secteur de la pêche qui ne mettent pas en danger le renouvellement du vivant font partie des points cardinaux de ce que le Parlement défend pour la biodiversité en Europe. L’année 2020 sera clé pour la biodiversité avec l’UICN en juin à Marseille et la COP15 en octobre en Chine. »

Source : Parlement Européen

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Dans la même catégorie

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.