Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Boîtes de Noël Solidaires, le nouveau défi des salariés d’Eco CO2

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Après le World Clean-Up Day, auquel avaient participé différentes équipes de l’entreprise un peu partout en France, les collaborateurs d’Eco CO2 se sont lancé un nouveau défi : réaliser des boîtes de Noël et les distribuer, par l’intermédiaire d’associations, aux personnes démunies. Dans les sites d’Eco CO2, cette idée, lancée par Ophélie, a aussitôt trouvé des échos. Depuis, Nanterre, Bordeaux, Antibes, Lyon – les différents bureaux d’Eco CO2 – mais aussi des salariés « esseulés » en région, comme en Isère ou en Bretagne, se sont mobilisés pour trouver les associations qu’ils pouvaient aider dans cette initiative.

Une idée venue d’Amérique

Le concept des boîtes de Noël venant d’outre-Atlantique, sévit depuis quelques années en France et prend de plus en plus d’ampleur. A l’origine, les particuliers souhaitant aider leur prochain, mettaient dans une boîte à chaussures ou son équivalent en taille, un petit mot, des produits de première nécessité, un petit cadeau, des chocolats et allaient la donner aux sans-abris.

Depuis, les boîtes de Noël fleurissent un peu partout. Elles sont à destination de tous, aussi bien des femmes que des hommes seuls, des personnes âgées et isolées, des mères célibataires, des SDF, des étudiants difficulté ou encore des enfants. L’idée est donc de contribuer à notre manière à l’esprit de Noël en offrant un quelque chose pour les personnes dans le besoin.

Des boîtes de Noël cadeaux surprises

Les préparatifs à Nanterre

Le principe est simple, tous ceux qui souhaitent participer peuvent :

  • se munir d’autant de boîtes à chaussures qu’ils souhaitent réaliser de boîtes de Noël,
  • les décorer de façon à ce que cela fasse cadeau de Noël : attention l’emballage doit permettre aux associations d’ouvrir la boîte pour « vérifier » son contenu,
  • chercher ce qu’on veut offrir et lister ce qui doit être acheté neuf (produits d’hygiène et douceurs). Pour ce qui est de quelque chose de chaud, on peut prendre un bonnet ou une écharpe, des gants, que l’on n’utilise plus à condition bien sûr qu’ils soient en bon état et lavés. Et pour le loisir, cela peut être un carnet et un stylo, un magazine, un livre qu’on a aimé, un jouet pour une boîte à destination d’enfant, etc.

Il ne reste plus ensuite qu’à emballer tout ça et écrire un joli petit mot. Enfin, dernière étape, la livraison à la structure locale (généralement association locale ou nationale telle que le Secours Populaire, la Croix Rouge, etc.) que l’on a identifiée et au préalable informée de sa venue, ne serait-ce que pour savoir jusqu’à quand on peut aller déposer nos superbes boites de Noël.

En ce qui concerne Eco CO2, nos équipes se sont organisées et ont déjà trouvé des associations relais et des lieux de dépôt proches de nos bureaux, ou proches de chez eux en ce qui concerne les salariés esseulés en région. Quant à la réalisation des boîtes de Noël, elle est déjà en cours partout !

Boîtes de Noël
Les préparatifs à Moirans
  • En Isère, ce sera à l’antenne de Secours Populaire de Moirans,
  • pour Nanterre, c’est sur le site La fabrique de la Solidarité que les points de dépôt ont été trouvés,
  • à Bordeaux, l’équipe a identifié le Garage Moderne qui se fait lieu de récolte des boîtes avant la distribution à leur destinataire. Agathe, chargée de mission écocitoyenneté locale, nous a d’ailleurs fait parvenir les demandes de l’association :
Les préparatifs à Bordeaux

« Les boîtes seront individuelles. Il y aura des boîtes homme/femme/fille/garçon ou mixte.

Il faudra emballer la boite comme un vrai cadeau de Noel avec de la ficelle ou du ruban pour que nous puissions vérifier l’intérieur avant la distribution. L’idéal serait d’emballer séparément la boîte et le couvercle.

Le lieu de dépôt sera au Garage Moderne : 1 rue des Étrangers 33300 Bordeaux entre 9h et 18h du lundi au vendredi avant le 15 décembre au matin.

Et les résultats !

Notre équipe de livreur.e.s bénévoles apportera ces boites (en même temps qu’un bon repas chaud) aux personnes bénéficiant de notre aide alimentaire.

Si nous avons des boîtes en trop, elles seront distribuées dans des foyers ou différentes associations comme l’année dernière ! »

Les préparatifs à Lyon
  • à Lyon, ce sera le Chemineur, choix que Bertrand, chargé d’affaires Watty et Moby, basé à Lyon nous explique :

« Dans le cadre de mon diplôme à l’ESI de Lyon, je dois réaliser plusieurs actions humanitaires au cours de l’année, afin d’intégrer le plus possible la démarche d’entraide et de solidarité dans mon cursus développement durable.

Ces actions humanitaires peuvent être réalisées en groupe, nous nous sommes donc regroupés avec 8 camarades de promotion. Une des amies du groupe était déjà en contact avec une association qui œuvre sur Lyon dans cette dynamique de solidarité.

L’association s’appelle Le Chemineur, c’est un lieu de vie/refuge pour une trentaine de mineurs migrants sans papiers. Ils sont organisés en communauté et aidés par une autre association, Coordination Urgence Migrants, qui veille sur eux et les accompagne dans leur quotidien et leurs démarches administratives afin d’acquérir un statut de résident sur le territoire.

Nous avons donc décidé de distribuer à chacun des résidents du Chemineur une boite de Noël composée d’un vêtement chaud, un élément de loisir (jeu ou livre), un petit mot chaleureux, un produit d’hygiène et une friandise.

Afin de faire la collecte des Boîtes de Noël, nous organisons, dans nos entreprises respectives, des démarches pour encourager nos collègues à participer à cette démarche. Pour ma part, c’est auprès de mes collègues d’Eco CO2 basés à Lyon que j’ai trouvé de l’enthousiasme et de l’engouement pour cette action et je les en remercie. »

Au total une trentaine de boîtes de Noël solidaires, destinées soit à des hommes, soit à des femmes, soit à des enfants ou adolescents, ont ainsi pu être collectées sur nos différents sites. Merci à tous pour votre engagement !

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.