Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

« Bon pour le climat » ou comment cuisiner en limitant les émissions de CO2

Bon pour le Climat« Bon pour le climat » est une nouvelle association qui a pour but d’encourager les restaurateurs à contribuer à la lutte contre le changement climatique, et d’accompagner les chefs dans l’évolution de leurs pratiques afin qu’ils proposent à leurs clients des plats minimisant les émissions de gaz à effet de serre. Mais elle s’adresse aussi aux consommateurs et aux fournisseurs.

C’est à l’occasion de la tenue en France de la 21ème conférence de l’Organisation des Nations Unies sur le climat (décembre 2015) que l’association s’est créée. Ses membres estiment que tous, à notre niveau, nous pouvons faire quelque chose pour lutter contre le changement climatique. Cuisiner fait partie de ces activités sur lesquelles on peut agir pour limiter les émissions de CO2 et donc agir en faveur du climat : « L’influence des activités humaines et de l’alimentation sur le climat est aujourd’hui reconnue. » Il s’agit donc d’encourager les restaurateurs à proposer sur leur carte des plats « Bon pour le climat » (le « s » omis à la fin de bon est volontaire pour respecter la graphie de l’association).

L’association, labellisée COP21, se présente ainsi : « Nous sommes des Terriens, consommateurs et/ou acteurs de la restauration, et nous avons envie d’agir pour le climat. Nous sommes simplement des personnes qui veulent une alimentation qui a du goût tout en étant « bonne pour le climat ». » Présidée par François Pasteau, chef de l’Epi Dupin à Paris, engagé depuis 10 ans dans la protection de l’environnement, et soutenue par diverses personnalités, l’association, qui ne regroupe encore que cinq restaurants (trois en Ile-de-France, un en Poitou-Charentes et un en PACA), s’adresse donc principalement aux restaurateurs bien sûr, mais n’oublie pas les consommateurs, ni les fournisseurs.

Aux restaurateurs, elle se propose de les accompagner en six étapes : pour trouver des produits « Bon pour le climat » et trouver des fournisseurs à proximité de leurs restaurants, en leur proposant des exemples pour qu’ils mettent à leur carte une entrée, un plat, un dessert « Bon pour le climat », en les aidant à créer une dynamique d’équipe et à communiquer auprès de leurs clients, pour en fin de compte, « récolter les fruits de [leur] travail » : « Equipe fière (vous y compris) ; Clients contents et nombreux ; Climat conservé. » En respectant trois critères : « choisir des produits de SAISON, favoriser le LOCAL, faire la part belle au VEGETAL » , qui permettent, selon l’association, de diviser par deux les émissions de gaz à effet de serre, les restaurateurs adhérents peuvent apposer le petit logo de « Bon pour le climat » sur leur carte, en regard des plats correspondants.

En ce qui concerne les consommateurs, l’association leur demande d’encourager les restaurateurs engagés, en commandant des plats « Bon pour le climat », et propose la liste des restaurant estampillés, qui sont encore peu nombreux à avoir signé la charte, mais l’association débute. Elle leur propose aussi d’inviter les restaurateurs de leur région à offrir des plats « Bon pour le climat », et de cuisiner eux-mêmes les recettes qui sont données et font la part belle aux produits de saison. Enfin, les fournisseurs qui souhaiteraient s’engager dans la démarche sont invités à se faire connaître. « L’idée est d’amorcer une prise de conscience et surtout que ça perdure au-delà de la Cop21 » ajoute François Pasteau.

Sources : Bon pour le climat, Good Planet

 

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “« Bon pour le climat » ou comment cuisiner en limitant les émissions de CO2”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.