Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Bretagne : l’éolien représente plus de 50 % de l’électricité produite sur le territoire breton en 2011

Véritable « péninsule électrique », la Bretagne produit beaucoup moins d’électricité qu’elle n’en consomme. Cependant, l’énergie éolienne lui a permis en 2011 de couvrir plus de 10 % de ses besoins, en représentant plus de 50 % de l’électricité produite par la région.

Eolien et BretagneMême si en 2011, la consommation d’électricité bretonne a diminué de 7,1 %, grâce à la douceur du climat, les prévisions montrent une évolution à la hausse à l’horizon 2020 : en fait, en données corrigées des aléas climatiques, elle a augmenté l’année dernière de 1,1 % (contre 0,8 % de moyenne nationale). Dans ce contexte, la Bretagne doit continuer à miser sur les énergies renouvelables : éolien bien sûr, mais aussi hydraulique, photovoltaïque et biomasse.

Or l’éolien terrestre est le seul présent en Bretagne à l’heure actuelle, mais la production offshore devrait venir confirmer et amplifier les 51 % de production totale de l’électricité bretonne qu’il a atteint l’année dernière. La Bretagne totalise 95 parcs éoliens, d’une puissance totale de 665 MW, et 250 MW devraient venir enrichir ce parc grâce à une trentaine de nouveaux sites en 2015-2016. La production éolienne a augmenté de 22,2 % en 2011 dans la région par rapport à l’année précédente. Elle a représenté une production de 1 100 GWh, sur une production totale de 2 150 GWh.

Au total, si on ajoute la production de l’usine marémotrice de la Rance, les énergies renouvelables ont représenté 87 % de la production d’électricité de la région. A l’horizon 2020, la Bretagne doit s’enrichir d’un parc éolien offshore, au large de Saint-Brieuc, de 500 MW. A l’horizon 2017 cependant, avec la mise en service d’une centrale à cycle combiné gaz à Landivisiau (mise en service prévue pour fin 2016 pour une puissance de 450 MW), et au programme éolien, la région devrait produire environ 3 000 GWh supplémentaires et quitter la queue du peloton des régions françaises en termes d’autosuffisance électrique.

Sources : RTE, La Gazette des Communes, Bretagne-balades.org (image)

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.