Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

BREVE, une borne de recharge rapide testée à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

borne-recharge-rapide-greenlysDans le cadre du projet GreenLys, Grenoble teste une borne de recharge rapide expérimentale de véhicule électrique, développée et financée par Schneider Electric, qui en a confié l’exploitation à Gaz Electricité Grenoble (GEG). Baptisée BREVE, elle offre une solution de recharge d’urgence qui sécurise l’autonomie des conducteurs.

BREVE , pour Borne de REcharge rapide pour Véhicule Electrique, est située au sein de la station de mobilité durable de GEG, et accessible gratuitement, avec un badge d’accès, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pendant toute la durée d’expérimentation qui se terminera en mai 2016. Il s’agit d’une borne de recharge rapide à courant alternatif et continu (AC/DC), qui permet aux propriétaires d’un véhicule électrique compatible  avec cette borne de recharger en moins de 15 minutes, 80 % de leur batterie. Six véhicules sont actuellement compatibles : Renault Zoé courant alternatif, Citroën C-Zéro Courant continu, Peugeot ION courant continu, Nissan Leaf courant continu, Mitsubishi Outlander Phev courant continu, Mitsubishi I Miev courant continu.

Cette borne va permettre des retours d’expériences à la fois techniques et sociologiques relatifs à l’impact de la charge rapide sur le réseau grenoblois et aux comportements des utilisateurs fortement incités à recharger leur véhicule hors des pics de consommation. En effet, la loi pour la transition écologique encourage l’implantation de bornes de recharge pour véhicules électriques. Mais, au-delà, l’expérimentation menée autour de cette borne est chargée de répondre à plusieurs questions comme : quelles peuvent être les conséquences d’un déploiement massif et généralisé des solutions de recharge pour le réseau électrique ? Comment intégrer cette nouvelle charge sans aggraver les pics de consommation ? 

Bien qu’actuellement gratuite, la station propose une simulation de prix ainsi expliquée par Thierry Jacquin, directeur commercial de GEG : « L’objectif est d’inciter les utilisateurs à charger leurs véhicules en dehors des pics de consommation ou en période de production faiblement carbonée. Notre offre simulée  comprend 4 niveaux de prix proposés à titre indicatif et plus ou moins élevés en fonction des pics de consommation d’électricité. » Elle permettra ensuite à GEG de proposer un service avec des prix adaptés. « GEG va accompagner le client expérimentateur à s’engager dans une démarche de consommation vertueuse et à alléger ainsi son empreinte carbone. Dans le cadre du projet GreenLys, le conducteur-expérimentateur bénéficiera gratuitement de cette offre et recevra des conseils sur l’optimisation de son forfait. In fine, cette offre va nous aider à faire évoluer les offres et services de demain pour le véhicule électrique, sur le bassin grenoblois« .

Schneider Electric et GEG vont ainsi pouvoir analyser l’impact de l’appel de puissance de la borne sur la charge d’un poste moyenne tension et sur la qualité de l’énergie de l’alimentation des résidences privées. Ils disposeront également  de retours d’expériences sur l’utilisation d’une borne de recharge rapide, en mode urgence ou en mode sécurité. Ce qui contribuera à alimenter les retours d’expériences du projet GreenLys lui-même. Soutenus par l’ADEME et les villes de Grenoble et Lyon, GreenLys est un projet de développement de systèmes électriques « intelligents » qui préfigure le modèle énergétique de demain. Le badge d’accès se demande à l’aide d’un formulaire à remplir sur le site du GEG.

Source : Greenlys

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.