Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Carbonalyser ou l’impact du numérique en temps réel

Carbonalyser de The Shift ProjectVisualiser sa consommation d’électricité en temps réel permet de mieux la maîtriser, on s’en en déjà rendu compte. Mais visualiser les impacts de sa navigation sur internet permettra-t-il de changer de comportement, pour moins peser sur l’environnement ? En tout cas, le laboratoire d’idées français The Shift Project nous en donne la possibilité en lançant l’extension (ou add-on) pour Firefox, Carbonalyser, disponible gratuitement.

Visualiser l’impact de nos usages numériques

The Shift Project mène en effet une réflexion sur la place et le rôle des usages dans l’impact environnemental du Numérique, dont les premières conclusions sont rassemblées dans le rapport Climat : l’insoutenable usage de la vidéo en ligne – Un cas pratique pour la sobriété numérique. Carbonalyser, l’extension développée par l’association, « permet de se représenter la matérialité de nos usages numériques, afin de comprendre que même cachés derrière notre écran, les impacts du Numérique sur le climat et les ressources sont véritables ».

Une fois téléchargée dans le répertoire du navigateur, cette extension (disponible actuellement seulement avec le navigateur Firefox et sur les mobiles dans Google Play) comptabilise la quantité de données transitant via le navigateur, et traduit le trafic en consommation électriques et en émissions de CO2. Cette consommation d’électricité comporte trois volets : celle du terminal que l’on utilise, celle des infrastructures réseau et celle des centres de données impliqués dans le transfert des données.capture d'écran Carbonalyser

Carbonalyser la convertit ensuite en émissions de gaz à effet de serre, en prenant en compte la zone géographique de l’utilisateur : par exemple, 0,035 kgCO2e/kWh pour la France, 0,276 kgCO2e/kWh pour le reste de l’Union Européenne, 0,681 kgCO2e/kWh pour la Chine, etc. Pour nous permettre de visualiser clairement ces éléments, il donne même l’équivalent des émissions calculées en distance parcourue en voiture ou en nombre de recharges de smartphone.

Carbonalyser veut aider au changement de comportement

Les streaming vidéo, comme l’indique le rapport de The Shift Project, est responsable d’importantes émissions de CO2 (300 millions de tonnes par an à l’échelle mondiale). Visualiser les émissions dont on est responsable en temps réel peut aider à changer de comportement : y faire moins recours notamment. Le rapport insiste en effet sur l’impact environnemental de nos usages numériques et sur les leviers possibles à échelles individuelle et collective.

Carbonalyser, outre la consommation d’électricité et les émissions de gaz à effet de serre, fournit également différentes informations : le temps passé à naviguer, la quantité totale de données transférées, etc. The Shift Project insiste sur le fait que « Aucune donnée n’est transmise à l’extérieur lors de l’utilisation de l’add-on « Carbonalyser » : les données sont comptabilisées directement sur le terminal de l’utilisateur ou utilisatrice et ne sont ni communiquées, ni conservées d’une quelconque manière ».

Source : The Shift Project

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.