Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Carboniq, un jeu pour apprendre à maîtriser son empreinte carbone

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Bientôt les vacances d’été et des loisirs donc que l’on peut mettre à profit pour s’instruire en jouant. Et pour sensibiliser chacun à son empreinte carbone, un nouveau jeu de 100 cartes Carboniq, actuellement en prévente, offre une manière ludique de s’informer sur l’empreinte environnementale des biens et services et permet ainsi à chacun de faire des choix éclairés dans ses activités quotidiennes.

Une empreinte carbone à diminuer

A l’origine de ce jeu, on trouve le projet Celsius, un studio pédagogique spécialisé dans les enjeux du changement climatique (dont les membres sont des experts de la méthode Bilan Carbone), et L’éclap, une maison d’édition spécialisée dans les jeux de sensibilisation. Pour créer Carboniq, ils sont partis d’un constat. Actuellement l’empreinte carbone annuelle de chaque Français est estimée à quelque 11 tonnes. Or, si l’on veut respecter l’Accord de Paris et contenir le réchauffement climatique à 2° maximum en 2100, il faudrait la réduire drastiquement : entre 1,6 et 2,8 tonnes.

Mais pour réduire cette empreinte carbone, encore faut-il en être suffisamment informé pour faire des choix judicieux dans sa consommation quotidienne de biens et de services. Des méthodes existent désormais pour la calculer, mais ne sont pas obligatoirement à la portée du grand public. Et les informations portées par les produits ou leur publicité sur ce sujet sont souvent parcellaires ou imparfaites, voire fort souvent inexistantes.

L’objectif du jeu Carboniq

Comment cerner dans ces conditions l’impact de nos gestes quotidiens sur l’environnement ? Le jeu Carboniq a justement pour objectif de nous en informer de manière ludique, en parlant de ce sujet de manière conviviale et positive. « Tous les chiffres utilisés dans le jeu sont issus de la recherche scientifique sur le sujet de l’empreinte carbone et tentent de retranscrire toute la richesse des dernières études sur le sujet des émissions de gaz à effet de serre », souligne les auteurs.

Le but du jeu est, après avoir constitué son année carbone, d’essayer d’améliorer son bilan afin de remporter la partie. Il faudra pour cela faire preuve de stratégie, de bluff, mais aussi être capable d’estimer l’impact de ses actions quotidiennes.

Chaque carte représente une action : acheter un smartphone, manger un gros burger ou partir en vacances à Poitiers… L’émission carbone de cette action est marquée au verso, ce qui permet de comparer de manière ludique tout ce qui fait notre quotidien. Les actions de la vie se répartissent en 5 catégories : alimentation, numérique, transport, consommation, énergie. Au verso de la carte : l’impact carbone.

Carboniq

Une empreinte environnementale à améliorer

Plus un joueur est doué dans l’estimation de l’impact carbone de ses actions, plus il aura de chance d’améliorer son année carbone (ou de faire augmenter celle des autres) et de remporter la partie de Carboniq. Mais attention : à tout moment, un autre joueur peut lui faire un cadeau empoisonné, c’est-à-dire dans ce cas bien carboné, qui risque de ruiner une partie de ses efforts !

Dans l’immédiat, le site Carboniq vous propose de tester vos connaissances en ligne, en classant des actions quotidiennes en fonction de leur empreinte carbone. Alors, « C’est quoi le pire, pour la planète… Partir en vacances à Los Angeles ou s’acheter un smartphone flambant neuf ? Manger une énorme côte de boeuf ou s’envoyer des vidéos de chat par mail ? »

Source : Ulule, Site Carboniq, Mr Mondialisation

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.