Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Ce que signifie les nouvelles couleurs d’ERDF

Même si la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) n’est pas convaincue par la nouvelle identité visuelle d’ERDF, la filiale d’EDF entame sa campagne de communication en expliquant sur son site les raisons du choix du nouveau logo et de ses couleurs : l’histoire de l’entreprise, la transition énergétique et même Linky n’y sont pas étrangers.

ERDF, premier distributeur européen d’électricité (35 millions de clients et 95 % du réseau public d’électricité géré par ses services), lance donc un nouveau plan stratégique de l’entreprise, structuré selon trois axes : la modernisation du service public, la dynamique d’innovation et la proximité renforcée avec les territoires. La nouvelle signature, « l’électricité en réseau« , comme le logo veulent réaffirmer les missions de service public de l’entreprise, « celles d’un réseau de distribution d’électricité plus solidaire, plus intelligent, plus écologique. »

Le design « simple » du logo se décline en deux couleurs : le bleu et le vert et affirme, selon l’entreprise, les éléments-clés de l’identité. Pour le côté historique, c’est le choix du bleu « électrique » : celui des voitures bien connues d’ERDF (et encore de GRDF aussi d’ailleurs) qui illustre « l’engagement quotidien des hommes et des femmes ainsi que les missions de service public au cœur du territoire. » Pour les énergies renouvelables, c’est le passage du bleu au vert qui « symbolise le rôle d’ERDF en faveur de la transition énergétique et de la révolution numérique. » Révolution numérique ? Eh oui, le vert n’est pas choisi au hasard : il s’agit précisément de celui de Linky, le nouveau compteur communicant, « qui installe ERDF dans de nouveaux défis » que représentent notamment les réseaux intelligents.

« Cette nouvelle identité répond également à une attente forte de la CRE » précise ERDF qui s’engage à déployer « cette nouvelle identité visuelle en 18 mois à travers toute la France. » Nouvelle identité visuelle, certes, mais pas nouvelle identité, et la CRE la juge toujours trop proche de celle de la maison-mère.

Source : ERDF