Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Une centrale solaire virtuelle en Australie

Après avoir réussi le pari de construire une centrale solaire en 100 jours en Australie Méridionale, la société Tesla en relève un autre, toujours au même endroit. Elle va équiper 50 000 maisons de systèmes photovoltaïques avec batteries de stockage, pour les transformer en unité de production d’énergie solaire décentralisée

Une centrale solaire virtuelle

L’idée semble simple : il s’agit de créer une centrale en équipant les toits de maisons, en les mettant en réseau et en injectant  l’énergie non consommée dans le système public d’électricité. Chaque maison produit et consomme son électricité. Le surplus est stocké dans une batterie Powerwall de Tesla et peut être utilisé la nuit.

Au matin, si la batterie destinée à compenser l’intermittence de l’énergie n’est pas totalement vide, ce qu’il reste va au réseau public et alimente d’autres consommateurs.

Une installation gratuite

Le projet prévoit de mettre à disposition gratuitement pour les habitants des équipements sur les maisons. Un prêt de 19 millions d’euros accordé par un fonds pour les énergies renouvelables, ainsi qu’un soutien de l’Etat d’Australie Méridionale de 1,2 million d’euros, assureront le financement. La vente du surplus d’électricité permettra de le rembourser.

Les maisons, d’un parc social dans un premier temps mais pas seulement ensuite, seront ainsi équipées de panneaux photovoltaïques de 5 kW et de batteries de stockage de 13,5 kWh. Les habitants bénéficieront de plus d’un tarif préférentiel qui devrait faire baisser leur facture d’électricité de 30 %.

250 MW de capacité totale

Le déploiement se fera sur 4 ans. Il commencera par l’équipement d’une première série de 100 habitations dans une zone résidentielle à faibles revenus. Cette première tranche doit s’achever en juin. Puis 1 000 autres installations suivront d’ici la fin décembre. Commencera ensuite la deuxième phase de l’opération avec l’installation de 24 000 habitations. La troisième phase équipera 25 000 maisons. Au total la centrale solaire virtuelle aura donc une capacité de 250 MW.

L’Etat d’Australie Méridional poursuit un double objectif. Il souhaite d’une part sortir des énergies polluantes. L’Australie produit en effet plus de 60 % de son électricité avec le charbon, et 14 % seulement grâce aux énergies renouvelables. Mais il cherche de plus à pallier les carences du système électrique local après avoir souffert de longues coupures de courant en 2016 par exemple.

Sources : Batiactu, 01net, Futura Sciences

Source illustration : Tesla

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.