Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Changement d’heure : les résultats de la consultation citoyenne

Cosultation sur le changement d'heureL’Assemblée Nationale a rendu publics les résultats de la consultation citoyenne organisée sur le changement d’heure. Le sujet a passionné puisque 2 103 999 participations exactement ont été enregistrées ! Et c’est l’heure d’été qui l’emporte largement, contrairement à ce que laissait apparaître la première tendance.

Le succès des consultations sur le changement d’heure

La consultation s’est clôturée le 3 mars à minuit. Le succès qu’elle a rencontré prouve que les Français s’intéressent vivement à un sujet qui concerne directement leur vie quotidienne. Si les consultations citoyennes de l’Assemblée Nationale passent souvent inaperçues, celle-ci a réuni plus de 2 millions de citoyens ! Un record…

Il s’agit en effet d’un beau résultat. La consultation organisée par la Commission européenne sur le maintien ou non du changement d’heure l’été dernier avait rassemblé les avis de 4,6 millions d’Européens et battu un premier record. Les résultats de la consultation de l’Assemblée Nationale en faveur de l’abandon du changement d’heure se révèlent d’ailleurs conformes à ce qui était apparu lors de la consultation européenne.

Ainsi, 83,71 % des répondants se prononcent pour mettre fin au changement d’heure deux fois par an, 84 % allaient dans ce sens en Europe. Ils ne sont cependant pas autant à déclarer avoir une expérience négative ou très négative du changement d’heure en vigueur. Seuls 61,16 % s’en plaignent : une bonne majorité tout de même. Mais 25,25 % déclarent en avoir une expérience satisfaisante, voire très satisfaisante, tandis que 13,59 % n’ont pas d’opinion.

L’heure d’été demandée

L’autre question importante, c’est bien entendu du choix à faire : la France doit-elle opter pour l’heure d’hiver ou pour l’heure d’été ? On peut d’ailleurs remarquer que l’Assemblée Nationale ne proposait pas l’heure UTC (plus proche de l’heure solaire), pourtant en vigueur jusqu’à la seconde guerre mondiale.

Les résultats sont tout aussi tranchés : 59,17 % des répondants choisissent de reste à l’heure d’été, soit un décalage de 2 heures avec le soleil. 36,97 % auraient préféré l’heure d’hiver, les 3,86 restants n’ont pas exprimé de préférence.

Les votes pendant la deuxième partie de la consultation ont dû faire la différence. En effet, lors d’un point d’étape mi-février, Sabine Thillaye, présidente de la commission des Affaires européennes de l’Assemblée Nationale, avait relevé que près de la moitié des participants se prononçaient en faveur de l’heure d’hiver toute l’année.

Des commentaires non-conformes

Notre article du 20 février sur ce sujet a lui-aussi suscité beaucoup de commentaires et nous en remercions nos lecteurs. Déjà plusieurs personnes se sont plaintes de n’avoir pu voter le dernier jour, le site de l’Assemblée Nationale se révélant inaccessible. Vraisemblablement victime de son succès, puisqu’un trop grand nombre de demandes de connexion l’a déjà planté au cours du mois de février.

Les résultats des commentaires de notre articles – absolument pas représentatifs – donnent des chiffres tour-à-fait différents. Sur les 61 personnes s’étant exprimées, 36, soit la majorité, se déclaraient favorables à l’heure d’hiver, contre 17 à l’heure d’été. Une proportion non négligeable (8 personnes) auraient même préféré revenir à l’heure UTC pour la France (au lieu de UTC+1, heure d’hiver), plus proche de l’heure solaire, heure légale avant la seconde guerre mondiale.

Source : Assemblée Nationale

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.