Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Comment éviter le gaspillage alimentaire ? l’ADEME donne des conseils de base

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

guide ademe mieux consommerAlors que la Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD), qui se déroulera cette année du 24 au 30 novembre, sera placée sous les signes de la prévention du gaspillage alimentaire et dur réemploi, l’ADEME rappelle  que le gaspillage alimentaire représente près de 20 kg par habitant et par an en France, dont 7 kg d’aliments non consommés et encore emballés. L’agence profite de cette occasion pour rappeler quelques conseils élémentaires pour éviter de jeter de la nourriture.

Du côté des achats d’abord, n’acheter que le nécessaire, précise l’ADEME, qui recommande d’établir une liste de courses après avoir vérifié le contenu de ses placards et d’éviter de faire les courses quand on a faim. Cela évite les achats impulsifs et un parcours anarchique dans le magasin, forcément tentateur. Montrer beaucoup de vigilance face aux offres promotionnelles est également souligné : de trop grandes quantités de produits sont souvent sans rapport avec la consommation de la famille – tout sera-t-il mangé avant la date de péremption ? – et demandent à être stockées dans de bonnes conditions – a-t-on la place ? Et puis, il vaut mieux faire ses achats dans le bon ordre en commençant par les produits non alimentaires ou alimentaires hors rayons frais : ceci afin d’éviter pour les produits frais une trop longue rupture de la chaîne du froid.

Question aliments, il convient en premier de regarder – et de décrypter – les dates de péremption,  date limite de consommation ou date limite d’utilisation optimale. Si la première peut, dans la majorité des cas, être dépassée de quelques jours sans dommage pour le produit, la seconde n’est absolument pas impérative, elle informe juste le consommateur sur le délai au-delà duquel les qualités gustatives peuvent s’altérer. Mais la conservation des aliments dans de bonnes conditions est aussi nécessaire, d’où l’importance des quantités qu’on achète. Réfrigération, congélation, conservation à l’abri de la lumière ou de l’humidité, etc. Toutes ces indications peuvent avoir leur importance et figurent généralement sur l’emballage.

Bien ranger son réfrigérateur peut aider à moins jeter : tout comme dans les rayons frais des magasins, les produits à consommer en priorité doivent être rangés devant. Mais il faut aussi doser les quantités cuisinées pour éviter les restes. Pour cela, recommande l’ADEME, on peut utiliser des instruments appropriés ; verre-doseur, balance, tasse… Et bien sûr vérifier les quantités adaptées au nombre de convives à table. Cela ne va sans l’indispensable conseil d’accommoder les restes plutôt que de les jeter : l’agence donne d’ailleurs des idées pour utiliser un reste de bouillon de pot au feu (y compris s’en servir en tant qu’engrais pour les plantes), des fruits et légumes abimés ou du pain rassis.

Source : ADEME

 

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “Comment éviter le gaspillage alimentaire ? l’ADEME donne des conseils de base”

  1. On peut très bien aussi garder les restes pour ne pas gaspiller la nourriture. Les aliments préparés et cuits comme la viande, ragoûts, oeufs ou légumes au réfrigérateur à -4°C c’est de 3 à 4 jours par exemple. Sinon la déshydratation est une méthode qui permet de conserver les aliments plusieurs semaines. Le processus est expliqué là: http://deshydrateur.confort-domicile.com/deshydrateur/dossier/119/methodes-et-techniques-de-deshydratation.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.