Blog d’Eco CO2

Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Comment les sciences humaines et sociales contribuent à la transition énergétique

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Guide Ademe, changer les comportements, apport des sciences socialesL’ADEME publie un ouvrage novateur pour accompagner les collectivités, associations et entreprises souhaitant faire évoluer les comportements des citoyens vers des modes de vie plus durables. Ce guide, intitulé Changer les comportements, faire évoluer les pratiques sociales vers plus de durabilité, aborde la question du changement de nos modes de vie à travers différentes disciplines des sciences humaines et sociales et montre comment chacune apporte un éclairage particulier, complémentaire des autres, sur les déterminants des comportements et sur la manière de les faire évoluer.

Ce guide a pour objectif d’apporter des bases conceptuelles aux acteurs qui travaillent sur le changement de comportement dans le domaine de la transition écologique et donc énergétique, et de leur fournir des outils inspirés des résultats marquants de chacune des cinq disciplines de sciences humaines et sociales suivantes : l’économie, la psychologie, la sociologie, la psychosociologie et l’anthropologie. Il est accompagné d’une vidéo d’introduction très bien faite, permettant à travers un exemple concret de comprendre comment les apports des différentes disciplines peuvent se combiner pour franchir le pas entre une prise de conscience, même déjà bien avancée, et le passage à l’acte, toujours plus difficile à enclencher.

Il permet d’une part de mieux cerner le public et d’autre part d’agir plus efficacement. Il présente ainsi une grille de six questions-clés à prendre en compte lors de la préparation d’un projet afin d’en assurer la réussite :

  1. La population cible est-elle sensibilisée à la nécessité de faire évoluer la pratique considérée ?
  2. Quelle est l’attitude de la population cible vis-à-vis du comportement proposé ?
  3. Pouvez-vous vous appuyer sur des relais d’opinion légitimes pour cette population cible ?
  4. La population cible dispose-t-elle des savoirs, des compétences pour faire évoluer la pratique considérée (savoir faire du vélo, savoir gérer les artisans sur un projet de rénovation…) ?
  5. La population cible dispose-t-elle des moyens financiers nécessaires à la mise en œuvre du comportement proposé ?
  6. La population cible dispose-t-elle des moyens matériels nécessaires à la mise en œuvre du comportement proposé (poubelles de tri, local vélo, etc.) ?

Le guide démontre ainsi que toutes les sciences humaines et sociales qui étudient les actions individuelles contribuent à donner des solutions, car chacune a une approche différente. Ainsi, réussir, c’est à la fois tenir compte de la diversité des outils possibles et de leurs limites ; agir à l’échelle individuelle mais également collective ; combiner différentes actions, menées par différents acteurs, à différentes échelles :

Ces sciences, en explicitant les bases théoriques sur lesquelles sont bâties les différentes approches possibles, permettent également d’anticiper les difficultés, de mieux cerner les enjeux et contraintes d’un changement pour les individus, et de combiner ainsi des modes d’intervention agissant sur différents leviers, tant au niveau des individus que de leur environnement matériel et social, proche et lointain. Elles fournissent ainsi des savoirs opérationnels cruciaux pour quiconque cherche à faire évoluer les pratiques des individus vers plus de durabilité.

Source : ADEME

Cet article a été écrit par : 

Claudine d'EcoCO2

Claudine est notre écrivaine historique. Elle écrit pour Eco CO2 depuis 2010 et vous apporte toute l'actualité de la transition écologique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Abonnez-nous au blog !

Les derniers articles

Articles similaires

Abonnez-nous au blog !

Une réponse sur “Comment les sciences humaines et sociales contribuent à la transition énergétique”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.