Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Comment réduire sa consommation de carburant

Réduire sa consommation de carburant nécessite quelques bonnes pratiques liées notamment à l'écoconduite.

Avec la hausse des prix, vous vous demandez sûrement comment réduire votre consommation de carburant. Vous êtes au bon endroit !

Découvrez dans cet article les gestes simples pour une conduite économique (et moins polluante). Avant de vous donner du détail, voici en bref les conseils simples pour diminuer efficacement votre consommation de carburant.

Article mis à jour le 10 mai 2023 ♻️ 

8 conseils simples pour réduire la consommation de carburant

    • Adopter une conduite souple (ou écoconduite) 
    • Réduire la vitesse de 10km/h sur l’autoroute 
    • Couper le moteur pour des arrêts prolongés 
    • Eviter au maximum la climatisation  
    • Optimiser le chargement de la voiture 
    • Veiller à l’entretien du moteur  
    • Prendre soin des pneus 
    • Privilégier les modes de déplacement doux  

Conseil # 1 : adoptez une conduite souple (ou écoconduite)

Pour certains, l’écoconduite paraît dérisoire.

Et pourtant !

Selon l’ADEME, « un éco-conducteur peut réduire sa consommation de carburant jusqu’à 40% par rapport à un conducteur pratiquant une conduite dite sportive ou nerveuse ».  

💸 Les économies de carburant liées à une conduite souple peuvent se chiffrer à plusieurs milliers d’euros sur toute la durée de vie du véhicule.

En effet, en plus de ménager la mécanique, on use moins les pneumatiques ou encore les freins. De quoi nous motiver à pratiquer une conduite plus détendue 😉  

Et concrètement comment fait-on pour rouler moins nerveusement ?

Voici 3 bonnes pratiques toutes simples mais très efficaces :  

    • démarrer en douceur,  
    • anticiper les ralentissements en utilisant le frein moteur,
    • bien gérer les montées et les descentes  

Concernant les deux premiers points, cela permet non seulement de réduire la consommation, mais aussi d’éviter 7kg d’émissions de CO2 au 100km. 

Revenons maintenant sur le 3ème point qui nécessite quelques précisions. 

Vous souhaitez économiser du carburant en parcours vallonné ? Dans ce cas, vous devez réduire la vitesse dans les montées mais aussi lâcher l’accélérateur en descente.

Contrairement aux idées reçues, pour consommer moins d’essence, cela ne sert à rien de passer au point mort dans les descentes ou durant un ralentissement. En effet, au point mort, le moteur va tout de même consommer du carburant afin de maintenir le ralenti. Si vous utilisez à l’inverse le frein moteur, il ne consomme rien.  

Comment réduire sa consommation de carburant ?
Ayez une conduite souple, moins sportive pour limiter la consommation d'essence.

Conseil # 2 : réduisez la vitesse de 10km/h sur l’autoroute

Réduire la vitesse de 10 km/h sur autoroute va vous permettre d’économiser du carburant.

En effet, c’est en moyenne 5 litres de carburant qui sont économisés. Enfin, vous allez limiter vos émissions de GES : environ 12kg de CO2 en moins aux 500km.  

Ici encore, on vous propose quelques ordres de grandeur plutôt parlants :  

    • Admettons que vous êtes sur une autoroute avec une pente de 4%. Dans ces conditions, si vous roulez par exemple à 120km/h, vous allez consommer en moyenne 19 litres de carburant aux 100km. Si à l’inverse vous ralentissez et roulez à 100km/h, ce n’est plus que 15 litres au 100. 
    • Maintenant si la pente est de 6%, la consommation du véhicule peut atteindre 26 litres / 100km pour une conduite à 120 km/h. La consommation diminue à 20 litres à la vitesse de 100km/h. 

Conseil # 3 : coupez le moteur pour des arrêts prolongés

Un autre conseil simple est de couper le moteur pour un arrêt de plus d’une minute. Cela permet en effet d’économiser du carburant.

C’est d’ailleurs ce que font presque systématiquement nos voisins allemands lorsqu’ils attendent à un passage à niveau et très souvent aux feux rouges.  

Diminuer sa consommation d’essence : ne pas laisser le moteur tourner
Arrêtez votre moteur pour tout stationnement supérieur à une minute.

Conseil # 4 : évitez au maximum la climatisation

Quand on pense à réduire la consommation de carburant, certains pensent plus spontanément à la conduite, et nettement moins à l’impact de la clim. 

Pourtant, la climatisation est très énergivore (en plus d’être très polluante !).  

😓 En ville, 8° de moins dans l’habitacle par rapport à l’extérieur équivaut à une augmentation de consommation allant de 20 % à 40 % !

Limitez au maximum son utilisation ; et particulièrement en ville où elle consomme encore plus que sur route.

Utilisez-la de manière exceptionnelle, en cas de canicule par exemple (si la température extérieure est supérieure à 26°C). Enfin, pensez à ne pas avoir un trop grand écart de température entre l’extérieur et l’intérieur. 

Conseil # 5 : optimisez le chargement de votre voiture

Avis aux vacanciers qui partent chargés ! Essayez de minimiser le chargement de la voiture. Et pour vous motiver, voici un chiffre clé : 100kg de plus, c’est 5% de consommation supplémentaire. De quoi revoir à deux fois le contenu de nos valises 😀  

Conseil # 6 : veillez à l’entretien de votre moteur

Place maintenant aux conseils qui relèvent de l’entretien du véhicule. Première action : entretenir son moteur, cela consomme moins de carburant. 

Conseil # 7 : prenez soin de vos pneus

Des pneus vérifiés régulièrement (tous les deux mois) et regonflés à la moindre perte permettent à la fois plus de sécurité et moins d’essence. Concrètement, un sous-gonflage de 0,5 bar, c’est 2,4% de consommation supplémentaire. 

Conseil # 8 : privilégiez dès que possible les modes de déplacement doux

D’une manière générale, le carburant qui coûte le moins cher, c’est toujours celui qu’on n’achète pas.

Chaque fois que c’est possible, préférez donc les modes de déplacements doux. Il peut s’agir du vélo, de la marche à pied ou encore des transports en commun lorsque vous êtes en ville.

Pensez également à l’autopartage si cette solution existe dans la ville où vous vous trouvez. 

Il ne faut cependant pas oublier que 80% des déplacements de personnes se font en voiture… On ne peut pas tous les éviter. Dans ce cas, vous pouvez opter pour le covoiturage, notamment pour vous rendre sur votre lieu de travail. Cela permet au moins de partager les frais.  

Le vélo ou les transports en commun sont souvent plus efficaces ou rapides en ville que les trajets en voiture.
Le carburant le moins cher reste celui qu'on n'achète pas !

Réduire la consommation de carburant : bon pour le porte-monnaie... et la planète !

Les voitures évoluent et les progrès techniques réalisés permettent maintenant de consommer moins.

A condition toutefois d’adapter un style de conduite adapté ! C’est d’autant plus important dans un contexte de hausse des prix du carburant.  

L’écoconduite permet de consommer nettement moins et donc de rejeter moins de CO2 dans l’atmosphère.

Autrement dit, écoconduire signifie limiter son impact environnemental.

Pour rappel, la France s’est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Tous les secteurs sont concernés, à fortiori celui des transports qui est particulièrement émetteur en GES, et qui contribue lourdement au changement climatique. Voici quelques chiffres assez éclairants à ce sujet 

    • En France, les déplacements des personnes et des marchandises représentent aujourd’hui 30% des émissions de GES.  
    • Plus précisément, les voitures représentent à elles-seuls 52% des émissions ! Ensuite, ce sont les poids lourds et les véhicules utilitaires (19% respectivement). Enfin, ce sont les vols intérieurs (4 %). 

Enfin, l’écoconduite participe à réduire à la fois les coûts d’entretien du véhicule en ménageant mécanique et pneus, et les risques d’accidents de 10 à 15% en moyenne. 

Roulons différemment ! C’est bon pour la planète et notre porte-monnaie 😊 

Vous souhaitez sensibiliser vos collaborateurs à l’écoconduite ? Depuis plus de 10 ans, Eco CO2 accompagne les entreprises et les collectivités.