Vous donner les clés pour comprendre et agir pour la transition énergétique

Comment réduire sa consommation d’électricité : les écogestes clés

Comprendre ses consommations d'énergie

Comment réduire sa consommation d’électricité ? Ces derniers mois, les prix de l’énergie ont monté en flèche ! Entre le premier semestre 2021 et le premier semestre 2022, le prix de l’électricité a augmenté de 31%.  La première étape pour réduire et d’abord de bien comprendre sa consommations d’énergie.

Au programme de cet article ?

👉 Dans une première partie, nous vous donnons quelques définitions de base et des ordres de grandeurs pour mieux comprendre votre consommation afin d’agir plus efficacement.

👉 Ensuite, place aux conseils et astuces pour réduire votre facture d’électricité !

Si vous souhaitez aller directement aux conseils, cliquez ici.

Deux définitions simples pour comprendre sa consommation d'électricité

Définition #1 : la puissance d'un appareil électrique

Avant de nous attarder sur la définition de l’énergie, focalisons-nous sur la définition de la puissance d’un appareil électrique.

La puissance s’exprime en Watt (W) ou en kiloWatt (kW). 

En l’occurence, 1 kW = 1000 W

Voici quelques exemples et ordres de grandeur :

Quelques ordres de grandeurs sur la puissance des appareils électriques du quotidien

Si jamais l’image ci-dessus n’apparaît pas, voici le détail : 

      • La puissance d’une ampoule basse consommation est de 11 W
      • Une box ADSL WiFi = 13 W
      • Une ampoule à incandescence = 60 W
      • Un frigo classe A+ = 150 W
      • Une télévision plasma = 200 W
      • Un aspirateur = 1350 W
      • Une bouilloire électrique = 1500 W

Passons maintenant à la définition tant attendue : celle de l’énergie !

Définition # 2 : qu'est ce que l'énergie ?

L’énergie est égale à la puissance multipliée par la durée (Puissance x Durée).

Autrement dit, l’énergie consommée dépend de la durée d’utilisation et de la puissance de l’appareil électrique.

Prenons quelques exemples concrets.

Une ampoule allumée pendant 3 heures va consommer 3 fois plus que pendant une heure. Bon évidemment, cela paraît logique ! Cet exemple est là simplement pour illustrer la notion d’énergie qui est dépendante de la puissance et de la durée. Une ampoule de 60 W va consommer 60 W pendant 1h. Si elle est allumée pendant 3h, elle consomme donc 180 W.

Comment réduire sa consommation d'électricité ? Zoom sur les consommations inutiles...

Les consommations des appareils « en veille »

Parlons-en des appareils en veille ! Il n’est pas impossible que vous avez déjà entendu dire que les appareils en veille consomment beaucoup d’énergie. Qu’en est-il ? 

Certains appareils, qui restent branchés en permanence, sans être totalement arrêtés consomment de l’électricité inutilement. 

Voici quelques d’exemples d’appareils en veille lorsqu’ils ne sont pas utilisés mais qu’ils sont toujours branchés :

      • Une télévision
      • Une borne WiFi
      • Un chargeur de téléphone portable
      • Un grille pain 
      • Une bouilloire électrique 
      • Une lampe
      • Le chargeur d’une brosse à dent électrique, etc.

Avec une telle liste, on se rend vite compte que des appareils en veille, il y en a souvent beaucoup chez soi.

La puissance d’un appareil en veille est faible : quelques Watts. Par exemple, une télé en veille consomme 10 W.

Mais comme une TV reste branchée 24h/24h, et bien sur un an, cela peut faire beaucoup d’énergie ! 

Voici le calcul pour cet exemple : 10 W  x 365 jours  x 24h = 87 600 Wh, soit 87,6 kWh.

Mais le kWh, ça coûte combien ?

Votre consommation d’énergie est mesurée en kWh. En mars 2023, le prix d’un kWh d’électricité en France est de 0,2062 € TTC par kWh selon les tarifs règlementés d’EDF.

Pour les foyers chauffés à l’électricité, la facture d’électricité fait partie des postes de dépenses les plus élevés.

A combien s’élève cette facture par mois ? Selon le site selectra, voici les estimations : 

    • 20 m² => 3800 kWh/an => 798€ par an soit 66,5€ par mois
    • 30 m² => 5450 kWh/an => 1 085€ par an soit 90,5€ par mois
    • 40 m² => 7000 kWh/an => 1 355€ par an soit 113€ par mois
    • 50 m² => 9150 kWh/an => 1 729€ par an soit 144€ par mois
    • 75 m² => 12450 kWh/an => 2 303€ par an soit 192€ par mois
    • 100 m² => 15500 kWh/an => 2 834€ par an soit 236€ par mois
    • 120 m² => 18350 kWh/an => 3 330€ par an soit 277,5€ par mois

Place aux écogestes et astuces pour réduire sa consommation d'électricité et sa facture !

Maintenant que vous êtes plus au clair sur les notions clés, passons aux écogestes ! Ce sont des gestes du quotidien simples à mettre en place pour limiter votre consommation, mais sans détériorer votre confort. 

Vous pouvez commencer par visionner ce court reportage du Monde de Jamy. Valérie Toledo, conseillère en maîtrise de l’énergie chez Eco CO2 y donne quelques conseils clés pour réduire ses consommations d’énergie. 

Premier poste de consommation des ménages : le chauffage

Le chauffage représente en moyenne 66% de la consommation énergétique des foyers qui se chauffent à l’électricité.

👉 Autrement dit, le premier conseil que l’on peut vous donner, c’est de baisser de 1 ou 2 degrés votre chauffage. Saviez-vous que c’est en moyenne 7% de consommation économisée pour chaque degré en moins ? Ce n’est pas négligeable quand on connaît les prix de l’électricité !

La température recommandée pour les « pièces à vivre » comme le salon est de 19°C. Pour les chambres, il est recommandé qu’elle soit de 17°C (vous pouvez les laisser à une température plus haute pour les nourrissons). Des pièces plus fraîches améliorent la qualité de notre sommeil. Et si vous faites partie des frileux, mieux vaut vous couvrir un peu plus. C’est une seconde vie pour les pulls moches de noël 😉

Limitez l’utilisation d’eau chaude

Le chauffe-eau représente en moyenne 13% de notre consommation. Nous utilisons souvent de l’eau chaude inutilement. C’est en moyenne 1/3 de l’eau utilisée qui est inutilement chauffée.

👉 Quelques astuces pour limiter l’utilisation d’eau chaude inutile :

    • Repositionner le robinet d’eau sur la position « froid » après utilisation (car un robinet sur une position chaude ou tiède va faire des appels de puissance au chauffe-eau !)
    • Ecourter de quelques minutes votre douche
    • Appliquer des mousseurs aux robinets pour limiter le débit d’eau

Psst… Saviez-vous que le gouvernement a lancé le « défi sobriété -10% d’eau » auprès des collectivités dans un contexte de sécheresses et réchauffement climatique ? Cela prouve à quel point l’eau est une ressource précieuse qu’il faut économiser.

Prêtez attention aux appareils en veille

Nous en avons déjà parlé. Vous savez dorénavant que les appareils en veille consomment inutilement de l’énergie. Et que sur une année, cela représente beaucoup d’énergie consommée.

👉 Quelques écogestes simples :

    • Éteindre les équipements plutôt que les mettre en veille
    • Connecter vos appareils à des multiprises pour faciliter l’arrêt de plusieurs appareils en même temps
    • Penser à débrancher les chargeurs des prises électriques lorsque vous n’avez plus besoin de recharger vos appareils

Saviez-vous qu’un ordinateur en veille utilise de 20 à 40 % de l’équivalent de sa consommation en marche ?

Si vous avez une clim, utilisez la avec modération

Dès que les jours se font plus chauds, il est tentand d’allumer sa clim. C’est compréhensible ! Toutefois, pensez à en limiter son utilisation pour réduire la consommation (et limiter votre impact sur l’environnement).

 👉 Nos conseils :

    • N’allumer la clim que lorsque vous êtes présent
    • Eviter les grands écarts de température avec l’extérieur

Si vous voulez des conseils sur comment rafraîchir votre maison, cet article est fait pour vous !

Et pour des astuces pour la saison hivernale, découvrez la checklist pour faire des économies d’énergie cet hiver (sans claquer des dents 🥶).

N’oubliez pas : chaque geste compte. Faire sa part commence souvent par mettre en place de nouvelles habitudes simples🙂